Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Elijah Wood

Petite biographie de cet acteur maintenant connu pour son rôle de Frodon dans le Seigneur des Anneaux. Mais saviez-vous que ce jeune homme a déjà une longue carrière derrière lui ?


Elijah Jordan Wood est né le 28 janvier 1981 à Cedar Rapids, dans l'Iowa. Ses parents, Debra et Warren Wood, ont divorcés en 1996. Il a une soeur, Hannah, née en 1986, et un frère, Zack, né en 1973. Gamin malin, ses talents artistiques sont rapidement révélés alors qu'il vient de rentrer à l'école. D'abord son oreille musicale, qui l'entraîne à participer à la chorale scolaire et au sein de laquelle il tiendra le rôle principal du Magicien d'Oz.

La mère d'Elijah, certainement consciente du potentiel créatif de son fils, décide alors de lui faire passer des castings publicitaires. Au cours de l'été 1988, Elijah intègre finalement l'agence artistique locale et, six mois plus tard, fait un tour à la convention annuelle des agences artistiques qui se tient à Los Angeles.



Son énergie (qui lui a valu le surnom de Little Monkey "petit singe"), son bagout, son regard malicieux le font immédiatement remarquer parmi tous les enfants présents. Sous la tutelle d'un agent artistique qui le signe dans la foulée, la carrière hollywoodienne d'Elijah peut alors commencer, une fois toute la famille Wood installée en Californie. Après six semaines d'audition, Elijah décroche son premier rôle, un petit garçon en costume cravate dans une vidéo de Paula Abdul. A 8 ans, le petit Elijah Wood (qui ne grandira pas beaucoup : il mesure 1m65 !) joue un accro au joy stick dans la suite de Retour vers le futur, mais c'est en 1990 que Barry Levinson lui offre un premier "vrai" rôle dans Avalon, où... Il met le feu à l'usine de ses parents ! A 11 ans, il obtient son premier vrai rôle, aux côtés de Mel Gibson dans "Forever young".

Depuis, il n'a pas quitté les plateaux. Il appartient à cette espèce rare - comprenant Josie Foster, Christina Ricci ou encore Natalie Portman - d'acteurs précoces et prodigues, qui ont su traverser l'adolescence sans dommages pour leur carrière. Ses choix furent à ce titre éloquents. Contrairement à beaucoup, il refusera les comédies familiales, les rôles où l'enfant n'est qu'un faire-valoir aux gags. Il faut dire qu'il n'est pas beau, ni craquant, ni même adorable. Le petit Elijah est plutôt sérieux, déterminé, perfectionnisme. Nerveux (il ronge ses ongles de mains et de pieds, fume comme un pompier), il calme ses angoisses en lisant du Hugo ou en jouant du piano.
La suite se fait tout en douceur et avec une continuité que pourraient lui envier bien des enfants stars. Elijah côtoie alors les plus grands acteurs (Mel Gibson dans Forever young, Kevin Costner dans A chacun sa guerre, Bruce Willis dans L'irrésistible North, et décroche le premier rôle des Aventures de Huckleberry Finn, avant de se faire méchamment harceler par... Macauley Culkin dans "Le bon fils". Elijah, avec ses grands yeux doux et étonnés, est la victime idéale, l'innocent que vont s'acharner à pervertir bien des personnages des films où il apparaît. Son allure de gamin tourmenté lui ouvre les portes du drame, et le sauve ainsi d'une ascension éphémère.
Ce sera ainsi encore le cas, quelques années plus tard, pour "Ice storm", où il est sexuellement harcelé par Christina Ricci.

Mais Elijah Wood se fait davantage remarqué pour ses rôles en creux, voire pour les flops qui le portent aux nues. En jouant parfois le second rôle, il sait mettre en valeur tout son talent, et vole les scènes des vedettes. Il sait habiter une séquence, occuper le cadre. Loin du registre comique, il s'exerce à grandir en explorant encore et encore la mélancolie, les complexes, la maladresse... Il passe ainsi des univers de Levinson à Donner, de Reiner à Rodiguez, en flirtant avec tous les genres. Aimé des cinéastes, Elijah Wood, par son professionnalisme, attire les louanges même dans les mauvais films.
Dans "The Ice Storm", Ang Lee en fait le symbole d'une adolescence perturbée, sans repères, suicidaire. Elijah y est séduisant malgré la noirceur de son rôle. Le film emporte un réel succès à Cannes puis parmi les critiques. Elijah est désormais crédible. D'autant qu'il enchaîne avec deux hits : un film catastrophe, "Deep Impact", et un film de science-fiction, "The Faculty". Sans égo, il n'hésite jamais à choisir un film même s'il n'est pas en tête d'affiche.

C'est lors du tournage de The Faculty qu'il entend parler du projet dément de Peter Jackson. Il se voit très bien en Frodon le Hobbit. Il demande à un ami (le réalisateur George Huang) de le filmer en train de "faire" le Hobbit. La vidéo atterrit chez le réalisateur du Seigneur des Anneaux. Il sera dorénavant Frodon. Cela l'occupera durant 3 ans. Désormais définitivement associé à ce personnage issu de l'imaginaire de Tolkien, le jeune acteur, qui avait su si habilement déjouer les pièges d'Hollywood dans lesquels tant d'enfants n'ont pas survécu, va devoir se détacher de ce rôle.
Les dix ans qui ont précédé la trilogie du SDA devraient pouvoir l'aider à convaincre les réalisateurs et les producteurs. C'est un défi autrement plus important, s'il veut continuer son métier sans gâcher son potentiel.

Mais l'acteur est aussi un jeune homme de 23 ans. Il vit à Santa Monica, en Californie. Il n'y a pas très longtemps, il vivait encore chez sa mère (peut-être même encore aujourd'hui). Il sortirait, disent les potins, avec l'actrice allemande Franka Potente. Il aime le vélo, l'informatique, la cuisine, lire, et c'est un grand fan de Star Wars.


Avant de s'attaquer à sa filmographie, voici son palmarès :

- MTV Movie Awards
Nomination meilleur acteur (le Seigneur des Anneaux)
- Saturn Awards
Meilleur espoir dans un thriller (The Good son)
- ShoWest Convention
Jeune star de l'année (94)

Filmographie :

* "King Kong" (2004) de Peter Jackson avec Naomi Watts
* "Hooligans" (2004) de Lexi Alexander avec Charlie Hunnam
* "Happy feet" (2003) de George Miller avec Robin Williams
* "Thumbsucker" (2003) de Mike Mills avec Tilda Swinton
* "The Eternal sunshine of the spotless mind" (2003) de Michel Gondry avec Jim Carrey, Kate Winslet
* "Mission 3D Spy kids 3" (2003) de Robert Rodriguez avec Antonio Banderas, Carla Gugino
* "Le Seigneur des anneaux : le retour du roi" (2003) de Peter Jackson avec Sean Astin
* "Ash wednesday" (2002) de Edward Burns avec Edward Burns
* "Try Seventeen" (2002) avec Mandy Moore
* "Le Seigneur des anneaux : les deux tours" (2002) de Peter Jackson avec Sean Astin
* "Le Seigneur des anneaux : la communauté de l'anneau" (2001) de Peter Jackson avec Ian McKellen
* "Chain of Fools" (2000) avec Steve Zahn, Salma Hayek
* "The Faculty" (1998) de Robert Rodriguez avec Josh Hartnett
* "La Mémoire volée" (1998) de Martin Duffy avec Rachael Leigh Cook
* "Deep impact" (1997) de Mimi Leder avec Robert Duvall, Vanessa Redgrave
* "The Ice storm" (1997) de Ang Lee avec Kevin Kline, Joan Allen
* "Flipper" (1996) de Alan Shapiro avec Chelsea Field
* "L'Irrésistible North" (North) (1994) de Rob Reiner avec Jason Alexander
* "A chacun sa guerre (The War) " (1994) de Jon Avnet avec Kevin Costner
* "The Good son" (1993) de Joseph Ruben avec Macaulay Culkin
* "Les Aventures d'Huckleberry Finn" (1993) de Stephen Sommers avec Courtney B. Vance
* "Forever young" (1992) de Steve Miner avec Mel Gibson, Jamie Lee Curtis
* "Radio Flyer" (1992) de Richard Donner avec Lorraine Bracco, John Heard
* "Paradise" (1991) de Mary Agnes Donoghue avec Melanie Griffith, Don Johnson
* "Avalon" (1990) de Barry Levinson avec Léo L. Fuchs, Eve Gordon
* "Retour vers le futur II" (1989) de Robert Zemeckis avec Michael J. Fox, Christopher Lloyd


Mon avis sur cet acteur : Ok, Ok, ce devait être une biographie, mais voilà que je veux donner mon avis (je vous invite aussi à le faire dans les commentaires). Je pense que, oui, c'est un bon acteur, mais tout comme Orlando Bloom et malgré sa plus longue expérience, il a besoin de se perfectionner, de mûrir. Ses beaux yeux (un peu grands) sont un peu trop toujours emplis de tristesse, mais son jeu d'acteur est pas trop mauvais. Dans le SDA, il joue tout un peu trop de la même façon. Ce qui est clair, c'est qu'il est fait pour le drame : il a réussi à me faire pleurer dans le SDA !! C'est un garçon assez mignon mais qui devrait travailler sa musculature !!! Gageons qu'à 30 ans, ce sera une superstar s'il travaille mieux son jeu d'acteur !

Dernière new sur sa vie privée (pour les accros) : depuis le divorce de ses parents, il était brouillé avec son père. D'un coup de téléphone, il n'y a pas si longtemps, le voilà rapproché de son père. Il le dit lui-même qu'il espère se réconcilier avec son daddy. En tout cas ça a l'air bien parti !
J'espère que cet article vous a plu !!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (9)
Re: Elijah Wood
Posté par legolasgirl le 20/08/2004 07:56:38
et ben Fanafrodon tu déchire l'audience!!!t'es quand m^me pas génée de dire qu'Orlando Bloom joue mal certes il a mal joué dans pirates des caraibes mais quand merm! alors on est malade aujourd'ui t chiante! lol! comment je fais moi! j'aime pas etre toute seule!! demain ta interet à venir autrement ca va chier lol! je rigole, concernant Wood je le trouve bon acteur mais pas au dela de dire que c'est le meilleur!
Re: Elijah Wood
Posté par efw28 le 20/08/2004 07:56:38
c clair tout ce que vous dites est vrai . Et puis celui qui fait gimli, meme sil est pas beau, on (en tout cas moi) s'en rappelle pasque qu'il joue bien : john rhyes-davies !!
Re: Elijah Wood
Posté par apoline le 20/08/2004 07:56:38
ton article est très bien. Elijah Wood est un très bon acteur: il sait faire passer ses sentiment ce ki est très rare chez les acteurs de nos jours. On peut même ajouter kil est plutôt mignion avec ses grands yeux bleus qui font craquer pas mal de files. Mais je trouve de dire qu'on les aiment car c'est complètement faux. comment pouvez vous dire ça! Vous ne connaissez rien pas cette personne intimement (a part si vous êtes de ces fans ki apprennent tout de leur acteurs fétiches: des filles compllètement atteintes)... Ils peuvent très bien être complètement débiles ou encore arrogants, prétentieux et j'en passe... par contre ce ke vous pouvez dire c'est que vous appréciées comment il joue et kil est plutôt mignion mais pas "je t'aime Elijah chérie". je suis sur ke si vous le croisez dans la rue vous vous mettrez à hurler et à lui sauter dessus pour l'embrasser pour lui arracher un bout de ces vêtement pour avoir un souvenir de lui... ne niez pas.
En ce ki concerne Orlando Boom il a beau être mignion il joue pas très bien. on voit que c'est du appris. et si il ressemblait à Gimli vous ne diriez plus du tout la même chose. o contraire vouus n'en parlleriez pas du touut et vous diriez : "Orlando koi?".
Re: Elijah Wood
Posté par one-last-goodbye le 20/08/2004 07:56:38
tu oublies Edward Furlong ds la liste des ados acteurs qui ne sont pas devenu des ratés par la suite (il joue le petit Connor dans les Terminator)
Re: Elijah Wood
Posté par efw28 le 20/08/2004 07:56:38
a eowyn182 : ça n'est pas un copié/collé, c un mix de plusieurs biographies . Et je n'ai pas l'habitude de mettre d trucs que je ne lis pas avant ! dslée si certaines infos sont fausses ou erronées (eh oui, je ne me tiens pas tout le temps au courant de l'actualité !!) . Merci pour toutes vos rectifications !!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (9)
L'auteur : Lucile Deprez
30 ans, Carcans (France).
Publié le 28 mars 2004
Modifié le 28 mars 2004
Lu 3 819 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲