FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Enoria, Une orc née pour combattre

Une autre petit BackGround d'un de mes personnage de Lineage 2. Celui ci est en lien avec le Background "Lamean, Une elfe sombre".


Le vent se faisait glacial. La neige s'étendait a perte de vue, seul le blanc dominait. Le froid m'enlaçait, la morsure glaciale pénétrait mes chairs endolories pour ma longue marche. Mais je continuais, continuais à marcher, droit devant, serrant les dents pour résister. Mon arme se faisait de plus en plus lourde et le poids de mon armure commençait à devenir a peine soutenable. Je devais m'abriter pour reprendre quelques forces. Il ne neigeait pas encore mais ce n'était plus question de minutes car de nombreux nuages menaçant s'installaient au dessus de moi. On m'avait prévenue de ne pas venir ici... Mais comme à mon habitude j'en ai fait qu'a ma tête... Tout ceci pour quoi ? Encore une fois, pour ma soif de combat... Je crois que je ne pourrai jamais me passer de combat. Combattre c'est ma vie. C'est comme un cri qui viendrai du font de mon âme. Peu importe la cause, j'ai se besoin de plonger dans la mêlée. Me voilà devant ce que j'étais venu chercher, devant l'antre de Arkhangelsk le démoniaque. Un ancien orc ayant pactisé avec un démon qu'il avait invoqué. Le démon lui accordât la puissance qu'il demandait, mais en échange Arkhangelsk devait étancher la soif de sang du démon. Il s'était rendu une fois de trop dans notre campement, je devais mettre fin à ce massacre qui continuait sans cesse au sein de la tribu. Ma main tremblais, non a cause de la peur, ma par l'excitation que je ressentait a l'idée de se combat. En ressortirai je vivante ? Peu m'importe, j'aurai eu le plaisir de me jeter a corps perdu dans un dernier combat, et dans ces moments je me sens enfin exister ! Appuyé sur mon arme, je m'assis quelques minutes dans la neige devant l'antre pour me préparer à ce combat. Ces quelques instant de méditations me suffire a faire évanouir ma longue marche dans la froideur de cette endroit. Je me redressais j'étais a présent prête a affronter mon destin.


Je me croyais tranquille, or c'est ici tout débutait

J'avais tout compte fait survécu à ce combat, bien qu'il m'en coûta de nombreuses blessures. Il m'eu fallu plusieurs jours de repos. Mais maintenant j'étais à présent remise, et je me trouvais devant les portes de Gludio. J'avais pourtant l'habitude de venir souvent dans cette ville, mais aujourd'hui cela semblait différent. L'air n'avait pas la même odeur, je n'aurais su dire quelle odeur il avait, mais ce n'était pas de ce que je connaissais. Je continuais d'approcher de la ville, le porte se trouvais a quelques mètres de moi, lorsque je vu une silhouette encapuchonné de la tête au pied. Celle-ci se plaça au centre de l'ouverture et resta statique. Je sentais son regard me scruter, m'épier, me transpercer. Mon âme était comme mise a nu. Je continuais d'avançais en faisant un bref écart pour rentrer tout de même. Au moment je fus arrivé a sa hauteur, la capuche se tourna vers moi, je fit un vif petit saut en arrière et me mit sur mes gardes, la main posée sur le pommeau de mon Claymore. La silhouette n'avait pas bougée, excepté la tête. Cette immobilisme total du reste du corps me mettais dans un état de mal être. J'avais beau essayer d'apercevoir le visage sous la capuche, mais celui si restait totalement masqué, comme si un voile de ténèbres l'enveloppait. J'entendit une voix douce et posée lorsque que la créature se mit a parler. Sa voix était comme une mélopée qui semblait bercer mon âme.
"Orc, je te vois, je te vois comme tu es dans ta nature profonde. Tu désires le combat, le combat perpétuel. Tu sembles être une robuste combattante."
J'eu un mot, de méfiance a l'écoute de ses propos. Mais l'idée même de pouvoir combattre me donnait déjà quelques frissons de plaisir.
"Qui es tu ? Pourquoi est tu ainsi encapuchonné ? !!"
Demandai-je d'un ton décidé.
"Mon nom n'as que peux d'importance, prête plutôt importance à ma proposition, orc. Je t'offre l'opportunité de te battre dans un combat qui promet d'être de grande envergure. Rejoint ma cause, et tu pourra vivre par le combat, la force physique brut. Je te prédestine à un grand avenir à la tête d'une armée entière qui te sera dévoué."
Sa cause ? De quoi peut elle bien parler ? De toute façon tant qu'il y a du combat, la cause ne m'importe aucunement.
"J'accepte ta proposition, mais je te demanderai de dévoilée ton visage femme ! Je n'aime pas parler à des personnes dont j'ignore le visage"
J'avalais ma salive, et gardais une distance respectueuse entre l'encapuchonnée et moi. Je vis une main droit ganté sortir de son manteau, saisir la capuche et la rabattre d'un mouvement gracile et élégant. Le visage d'une Elfe sombre, d'une immense beauté, m'apparu. Puis elle reprit la parole, toujours de sa voix douce et apaisante.
"Je me nomme Lamean. Alors désire tu toujours te jeter a corps perdu dans la bataille ou dois-je faire cette proposition a quelqu'un d'autre ?"
Je ne pouvais pas rater une telle occasion de bataille ! Il me fallait accepter ! Peu importe la cause, du moment que je puisse combattre, combattre de toutes mes forces.
"Elfe noir ! J'accepte ! Je te suivrai dans ta quête, du moment que celle-ci m'apporte ce que je désire... Des combats !"


Mon choix : la damnation

Je vis la main droite de Lamean se lever. Sa main se trouvait a hauteur de visage, la paume vers elle. Elle me fixait dans les yeux, l'air me semblait vibrer, c'était comme un bourdonnement assez sourd. Sa main gauche se leva aussi, et saisi le gante de cuir sombre qui recouvrait sa main droite, et d'un geste toujours aussi délicat enlevât le gant. Je fut étonner de voir que sur sa main se trouvais un symbole, ce symbole rayonnait et semblai faire partie intégrante de sa main, comme si elle avait toujours possédée cette marque. Divers lueurs tournoyait autour de sceau qui ne semblait pas commun. Lamean se mit dans une position se rapprochant d'une garde, et avant même que je puisse réagir elle me frappât de a l'aide de sa paume en plein sur ma cage thoracique. Un choc violent me traversa ce qui me fit reculer de quelque pas, je restais assez étonné qu'une frêle elfe puisse me porter un coup si puissant. Je voulu me redresser, mais un chaleur intense s'empara de ma poitrine a l'endroit où elle m'avait frapper. Quel était ce coup ? Aujourd'hui c'était la première fois que ma constitution physique me semblait ne m'être d'aucune utilité. Cette chaleur semblait se reprendre dans mes veines, mon sang bouillait à l'intérieur de moi. Mon corps entier tremblait, j'eu tout de même la force d'atteindre ma poitrine avec mes main et d'y détacher mon armure. Je vis sur ma poitrine un petit symbole rougeoyant. Il était différent, mais les courbes de la marque semblaient identiques. La douleur commençait à s'atténuer. Lamean s'était rapproché de moi.
"Je t'ai choisis, c'est toi qui dirigera les forces de la Légion, c'est toi qui dirigera les puissantes hordes dans les batailles !"
La douleur m'avait épuisée, j'en étais à bout de souffle. Je voulu me relever et mes yeux se posèrent sur le plastron que j'avais détaché. Un trou parfaitement dessiner se trouvais en plein milieu de celui-ci, comme si le métal avait était dissout purement et simplement. Quelle force peut détruire une armure d'un simple coup ? Je me relevais difficilement, regardant mon plastron avec un certain effroi. Je me sentais quelque peu différente, mon sang semblait plus chaud qu'auparavant, mon corps semblait à présent plus léger, et mon esprit plus clair. Quant à mon appétit de combat, elle ne fut que décuplée.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Small Warrior
30 ans, Dol de bretagne (France).
Publié le 06 mai 2006
Modifié le 05 mai 2006
Lu 2 240 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143