Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Et si l'engagement se mélangait au cinéma ?

La palme d'or de M. Moore est-elle méritée ou pas ? Mon avis sur "Fahrenheit 9/11"...


Je voulais juste donner mon avis sur un sujet actuel : la palme d'or attribuée a Michael Moore.
En effet, certaine personne affirme qu'elle ne serait pas méritée car le film "fahrenheit 9/11" est considéré comme un film trop engagé et qui porterai atteinte au president américain (très contesté) Bush. Junior. Pour ma part je n'ai pas vu le film de Michael Moore (car je n'ai malheureusement pas un salaire qui me permetterait d'assister au festival de Cannes), mais j'ai vu ses précédents films. Et même si certaine personnes affirment que "fahrenheit 9/11" est légèrement différent, je ne pense pas que ce soit aussi choquant. C'est vrai que la verité ne plait pas a tout le monde et que M. Moore ne fait généralement pas de courbettes au politiciens américains, mais ce film était necessaire. Peut etre pas pour faire démissionner le président Bush, mais plutot pour faire prendre conscience à certains américains, peut etre dupés par les manigances "bushiennes", que leur président n'est pas forcément l'homme à réélire. Je trouve ça courageux de mettre autant d'engagement dans un film surtout que le milieu du cinéma reste actuellement très peu ouvert à ce genre de film. Je touve que M. Moore arrive très bien à toucher le public dans ses films, par exemple avec Bowling for Columbine et je pense que son dernier film n'echappe pas à cette tendance, et faut le dire c'est plutot un bon point. Et je dirai que "fahrenheit 9/11" aurait pu etre un superbe film d'épouvante, sauf que aujourd'hui cette épouvante se retrouve de plus en plus souvent au quotidient. L'engagement devient une raison essentielle à l'art et se developpe de plus en plus, entre autre avec la musique, et il faut commencer à accepter les sous entendus et l'engagement : dans un monde qui se place à mon avis sur la "pente glissante", l'engagement est sans doute le meilleur moyen pacifique de combattre cette crise. Je sais que je ne suis pas objective, mais le sujet des Etats Unis me touche beaucoup (voir "dans quel monde on vit ?" rubrique le monde), et j'ai tendance à oublier les problème de la France qui n'est pas dans une meilleure situation. Entre les problèmes des retraites et des intermittents et le cas des des morts pas "guns" (voir Bowling for columbine), mon cœur ne balance pas du tout. Peut etre parce que je ne peut pas jugé le pays dans lequel je vis (je suis vraiment une ethnologue en herbe !). C'est grace à des films comme ceux de M. Moore, que je m'interresse a des problèmes sociaux et je pense qu'il ne faut pas rester dans son petit monde car ça peut nous arriver bientôt, ici en France. Et, je me tient prete à réagir dès que les symptomes américains du désordre actuel apparaitront. Vive "fahrenheit 9/11", vive l'engagement, vive les problèmes !

Moi SuperQuichette ! La nouvelle superhero, la plus nulle du monde.
(Hé ouai faut pas rever Rome c'est pas construit en 1 jours alors les problèmes ne vont pas disparaitrent avec 500 mots d'un pauvre article)

Et pour vous, quelle est la meilleure forme d'engagement ?
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (14)
Re: Et si l'engagement se mélangait au cinéma ?
Posté par caiser-lulu-tomatocosmik le 20/08/2004 07:57:18
jcrois qui en a pas mal qui sont à coté de la plaque!

je nie pas la fait que le sujet y est surement pour qqch

mais je crois avant tout que le film (comme bp de films dans bp de festivals) a été primé pour LA FORME et NON pour LE FOND, évidemment que tout le monde sait que Bush est un escroc, c'est la façon de le démontrer qui est interessante.Sinon Mmoore n'aurait eu qu'a dire "Bush est un méchant vilain et tout le monde l'aurait cru.

les films de MMore sont CONVAINCANT grace à ses CHOIX ESTHETIQUES, et à la CONSTRUCTION DRAMATiQUE de ses films et pas parce qu'il dit ceci ou cela.Il ne va pas voire des gens qui ont envie de dire "bush est satan" mais des gens qui lui sont plus proches qui n'ont rien a dire pour sa défense ou qui se contredisent.

je pense qu'au contraire ce serait plus facile de faire un film sur Bush n'est pas un si mauvais président (et là il y aurait les mêmes personnes interviewées et elles auraient dit LA MEME CHOSE!mais avec un cadrage différent qui leur donnerait raison et les mettrait en valeur.)

Après tout un des films les plus interessant de Rennais c'est celui sur un bol.

^^ sympa la blague sur Bush
Re: Et si l'engagement se mélangait au cinéma ?
Posté par www.technibourse.fr.st le 20/08/2004 07:57:18
Juste histoire de sortir une connerie:
On dit qu'il ne faut pas se moquer des handicapés. Alors pourquoi se moquer de Bush?
Re: Et si l'engagement se mélangait au cinéma ?
Posté par ilfunkitarro le 20/08/2004 07:57:18
je crois que michael moor ne méritait pas la palme d'or, en effet quoi de plus facile que de faire passe un imbécile malhonete pour un imbécile malhonete. il suffit juste de montrer des images d'archives et quelque commentaire et le tour est joué. n'importe qui aurait été capable de le faire alors je me demande pourquoi on récompense un film aussi facile a réaliser. le film n'apporte rien de nouveau tout le monde savait deja comment Bush etait. j aurai pu comprendre qu on lui donne la palme d'or si il avait montrer dans son film que l'abbé Pierre detournait des fonds au Luxembourg. la d'accord ce serait un film qui dérange, difficile a faire. et puis de toute facon michael moore est malhonete deja dans bowling for columbine il dit que il y a plus de tué par balle par an en amérique que dans le reste du monde. ok d 'accord mais il ne dit pas qu'en Europe on se rattrape avec les armes blanche et donc en fin de compte j ai calculé d'apres des données officielle qu il y avait PROPORTIONELLEMENT quasiment deux fois plus de meutre en Belgique qu'en Amerique. a partir du moment ou on sait ca le film n'a absolument plus aucune valeur. a quand un film sur chirac ou berlusconi ?
Re: Et si l'engagement se mélangait au cinéma ?
Posté par vanilla le 20/08/2004 07:57:18
quant a moi je n ai pas vu le film mais on peut supposer qu il a eu la palme d or davantage pr son engagement et pr l enjeu du film que pcq c t un documentaire exceptionnel...

cela peut etre une mauvaise chose pr d autres realisateurs qui etaient a cannes mais cela montre qd meme un autre aspect du cinéma..." c l intention qui compte"

cependant il est fort probable que ce soit un tres beau documentaire (au niveau cinématographique). j attend de le voir!
Re: Et si l'engagement se mélangait au cinéma ?
Posté par caiser-lulu-tomatocosmik le 20/08/2004 07:57:18
waowaowao!!

déjà je voudrais connaitre votre définition du cinéma, son film n'est pas le premier documentaire à passer dans une salle obscure, (rappelez vous nuits et brouillard, un chef d'oeuvre!)mais ça ne tient qu'a vous d'aller voir que du matrix et compagnie (bon le premier était bien)
Bp de films sont inspirés de faits divers, ou encore d'autres font connaitre un point de vue (parfois politique) du réalisateur, mais pour vous, sous prétexte qu'il n'y a pas de scénario avec une histoire d'amour et une baston finale, c'est pas du cinéma, bravo vous vous êtes laissés avoir.

Ensuite pour les relations internationales, on est quand même à moitié immunisé puisque c'est Tarentino, un Americain, le président du festival qui a choisi de délivrer la palme à MMoore!(c'est quand même un détail de taille!)

evidemment son documentaire est extremiste, il y a une realité dans ses films qui est montrée directement, sans prendre de gants, comme il est à l'habitude aux EUA où on entretient les yeux fermé u reve américain déchu depuis 40 ans!
Là bas aussi une prise de conscience commence et c'est grace à des films comme celui là!

Si tu connais mmoore tu peux alors lui reconnaitre une certaine éloquence qui fait sont talent d'orateur, il y a aussi un gros travail de recherches derrière ses films. et enfin s'il est si convaincant, c'est aussi parce qu'il n'utilise pas des milliers de techniques complexes, il laisse parler les gens d'eux même et se ridiculiser, se contredire sans l'aide de personne, si ça marche pourquoi arreter.
Sa seule subtilité est d'isoler ses sujets au moins une fois dans un plans où ils déballent parfois leur betise.

c'est facile d'avoir l'sprit de contradiction.Avec de bons arguments je veux bien vous croire, à quand vous voudrez
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (14)
L'auteur : Alice Kishette
29 ans, Orléans / tours (France).
Publié le 01 juin 2004
Modifié le 01 juin 2004
Lu 1 699 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲