FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Etrange Destruction

Ils sont rêveurs, amoureux, et terriblement utopistes !


C'est l'histoire de Jeanne, élève de 15 ans.
Jeanne est une bonne élève, apparemment heureuse, souriante et agréable.
Elle a beaucoup d'amis et beaucoup d'entre eux pourront dire que son seul défaut est d'être trop gentille.
Mais pourtant Jeanne n'est pas heureuse.
Elle n'est que le fruit de nos rêves et elle souffre de devoir servir un monde si corrompu et malsain.
Quand Jeanne sourit, sa face cachée pleure ; quand Jeanne rit aux éclats, ses pensées sont aussi sombres que de l'ébène ; et quand Jeanne parle, son âme est autant noire qu'une nuit de pleine lune.
Néanmoins, personne autour d'elle n'a pu remarqué son côté obscur si évident.
Jeanne ne sait plus quoi faire, le rôle qu'elle joue depuis trop longtemps lui pourri la vie et il est trop tard pour revenir en arrière.
Jeanne sait mais elle fait l'effort de ne pas montrer qu'elle souffre, qu'elle en a marre d'écouter les gémissements de ses copines qui se plaignent à longueur de journée. Mais elles ont raison, Jeanne est bien trop gentille ; Jeanne garde tout sur elle et se renferme dans son malheur. Elle se demande si un jour elle sera heureuse mais, par un jour pluvieux de février, alors qu'elle est assise sur un des bancs du jardin public, les cheveux dégoulinants d'eau et les bras ensanglantés par les coupures qu'elle vient de se faire avec un bout de verre ramassé par terre, signe d'une réelle incompréhension des autres, un inconnu d'une quinzaine d'années vient s'asseoir près d'elle...

... Jeanne ne le regarde même pas mais elle sait ce qu'il veut, pourquoi il est là.
Elle le connaît, elle le voit passer de temps en temps devant chez elle ; elle le trouve mignon mais n'osera jamais lui dire parce que Jeanne est timide.
C'est alors qu'il lui prend les bras toujours rougis de sang et après les avoir regardé, ils les posent délicatement sur son cou.
Maintenant, du sang suinte sur son cou et se met à couler le long de son torse. Ils ne se sont échangés aucuns mots et ne se sont même pas regardés, malgré tout, Jeanne sait que lui et elle vont vivre quelque chose de fort, quelque chose de dur, qu'ils seront inséparables et que rien ne pourra gâcher leur amour.
Et Jeanne a raison, elle sait qu'il est fait pour lui, il sait ce qu'elle ressent et qu'elle n'est pas la petite fille parfaite que tout le monde croit, il sait qui elle est vraiment, il l'a senti et il l'aime pour ce qu'elle est et il se fiche totalement du reste.
Depuis, Jeanne est différente, elle n'écoute pas quand on lui parle, elle ne sourit plus, ne rit plus avec ses amies, Jeanne ne pense qu'à une chose, lui, Edouard, son amour.
Il est comme elle, ils se sont trouvés au bon moment, ils étaient tous deux renfermés et se détruisaient, mais maintenant, ils sont deux et s'aiment passionnément.
Ses amies ne veulent plus entendre parler d'elle, elles l'ont oublié car elle était tout simplement heureuse.
Mais même si Jeanne affirme qu'elle se moque de ces conséquences, elle sent au fond d'elle qu'elle est malheureuse et même l'amour qu'il y a entre elle et Edouard ne peut empêcher cela alors elle doit se rendre à l'évidence, Edouard n'était pas fait pour elle...


... Jeanne est encore malheureuse, il lui manque, elle ne peut se résoudre à l'idée de vivre sans lui mais elle a conscience qu'il est trop tard.
Jeanne ne va plus au collège, elle ne le supporte plus, elle ère toute la journée dans les rues vides et sa vie est monotone.
Alors, un jour, elle en a marre, elle se rend sur la plus haute partie de la falaise qui longe le bord de la mer ; elle veut prendre le temps de réfléchir, de penser, mais, elle est à peine arrivée au bord qu'une main l'attrape par l'épaule et la retient. Elle se retourne et se retrouve face à Lui.
Elle comprend dans son regard qu'il était venu faire la même chose qu'elle.
Il l'enlace mais savent qu'ils ne seront jamais comme avant, vivre sur cette terre est devenu trop difficile pour eux, ils savent qu'ils seront malheureux à jamais, même ensemble.
Pour eux, la solution est déjà toute trouvée.
Ils s'approchent du bord et sans même s'échanger une parole ou un regard, ils sautent, sautent vers un monde de bonheur, où ils pourront s'aimer sans crainte...

... Ils le pourront...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
Re: Etrange Destruction
Posté par appelez-moi-jadka le 20/08/2004 07:54:29
la mort
Re: Etrange Destruction
Posté par loly le 20/08/2004 07:54:29
g adoré le : 'noir comme une nuit de pleine lune"... sinon c un très bon article, l'histoire est touchante!!! (si, si!)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
Publié le 02 février 2004
Modifié le 02 février 2004
Lu 569 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143