FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Être ou ne pas être "Bi" ?

Cela fait 5 mois que j'ai connue mon statut de femme. J'aurai pensé que tout irais de bien pour moi et que mes parents comprendraient, mais c'était le contraire. Tout était fini pour moi.


Cela ne fait pas longtemps que j'ai commencé à penser aux femmes. Je ne croyais jamais être bi. Depuis que j'ai eus cette relation avec une femme qui a le double de mon âge... J'ai tout de suite su que j'étais devenue une personne qui ne pense pas seuleument qu'aux hommes, mais qu'aux femmes aussi. Après, cet expérience mutuelle, séduisante et hors du commun, je me rendis tout de suite à ma demeure. Mes parents étaient là. Je sentais comme une femme qui venait de baiser... évidement. Mes parents m'ont posé la questionOù étais-tu ? 'J'étais devenue bleu. La femme avec qui j'étais m'a donc appellé, je lui parlé au téléphone. Je ne savais plus où j'étais. Rien n'avait du sens pour moi.


Mentir à propos de son statut ou pas ?

Je n'ai pu mentir à mes parents, eux qu'ils m'ont donné vie et amour. Je leur ai dit la vérité, mais malheureusement ils ne m'ont pas compris. Eux, ont haussé la voix, eux, m'ont dit que je n'étais qu'un déchet, qu'une pollution sur terre qui ne pourrait être exterminé. Eux, en qui j'ai eus confiance pour leur confié un secret qui étais pour moi très important et qui était pour de bon mon statut à tous jamais. Ils m'ont déçu. Jai pleuré toutes les larmes de mon corps cette nuit là. Je n'ai pu les retenir.


Ma vie, un bouleversement... Sans fin

Mes parents ne sont plus comme avant avec moi, mais je fais ma vie... Maintenant je suis avec d'autre hommes et ou femmes. Je fais ce qui me plait. C'est juste que j'ai eus le coeur en milles morceaux, car mes parents n'ont pas euent le courage d'affronter ce que mon coeur avait décidé... Et ce sera pour de bon maintenant. Je ne confis plus rien à eux. Devrais-je ? Est-ce nécessaire ou c'est trop tard ? S'il vous plait, il ne reste que vous, gens du monde, qui peuvent comprendre et s'exprimer sans que personne vous juge ou me juge, vous, gens du monde, qui comprenne ce que les'autres'vient, sans le voir. Merci de tout coeur de me comprendre. Merci de tout coeur pour vos commentaires.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (20)
Re: Être ou ne pas être "Bi" ?
Posté par delfsan le 26/04/2008 02:49:11
je vais commencer par me faire l'avocat du diable. tes parents ont eu une réaction extrême et qui a l'air de durer, mais il faut se dire que les parents se créent une image de leurs enfants qu'ils ont du mal à remettre en cause quand on leurs met une image différente sous le nez (je parle en connaissance de cause, même si c'est pour une raison différente de la tienne). ils restent malgré tout tes parents, essaie de ne pas couper les ponts en abordant d'autres sujets et en prenant de l'espace. ils finiront peut-être à s'y faire.
maintenant l'important pour toi c'est de trouver ton équilibre ailleurs que dans le noyau familial. tu vis d'abord pour toi, pas en fonction de ce que peuvent penser les autres. rien qu'ici, quand tu lis les articles, on est beaucoup à te soutenir dans cette période de ta vie.
dans ma famille, il n'y a pas d'homo. par contre, j'ai des doutes sur une éventuelle bisexualité chez mon frère et une de mes soeurs. je ne sais pas comment mes parents réagiraient. moi, tant qu'ils sont heureux... si en plus mon frère est partageur (vu qu'il a bon goût, y'a pas de raisons qu'il soit le seul à en profiter, sans blague), je les aime comme ils sont.
si t'as besoin de parler je (et on aussi je crois) suis là.
note légère (c'est censé être de l'humour, mais à bientôt 3h du mat, je vais peut être mal m'exprimer): j'aime pas les homos parce qu'en général ils choisissent pas les plus moches (tant qu'à faire). je relativise en me disant que la marchandise est pas perdue pour tout le monde... on se console comme on peut
note moins drôle : j'avais rendu visite en voyage d'étude à l'assoc. gay et lesbienne à paris. la plupart étaient des provinciaux obligés de venir se cacher à paris. rejetés par leurs familles, leurs proches parce que ouah la honte d'être homo! je trouve ça lamentable. lamentable aussi la réaction de la monitrice qui croyait qu'elle allait tomber dans un remake de la cage aux folle ...
et non, hara juku boi vous n'êtes pas "kan même des humains après tout" pour moi, bi, hétéro, homo, on est des humains AVANT tout. si on doit s'arrêter aux penchants des autres et sectoriser les "pas normaux", qu'est ce qu'on va se faire chier.
là où je suis de tout coeur avec toi, c'est de pas vous laisser détruire par des cons à l'esprit étroit.
Re: Être ou ne pas être "Bi" ?
Posté par adjaime le 13/02/2008 11:55:42
je suis entirely avec toa!!!
Re: Être ou ne pas être "Bi" ?
Posté par hara_juku_boi le 06/02/2008 16:54:39
salut toi..oh je te comprens parceke moi si suis gay!!mais mes parents ne savent pas ils doutent weps mais ils font comme-ci ils ne savent pas..je sais ke ma mere sera detruite si un jour elle apprend ke je pref les mecs ke les femmes...mais c mon choix...ils ont pu me donner la vie oui mais c ma vie quand ils seront plus la kes ke je ferais!!si je les ecoute et me mari ek une nana apres ki c ki va souffrir?je pense ke t parents sont choques pour le moments cela prendra du temps s'ils t'aiment vraiment ils t'accepteront ce sera difficile pour les deux toi et t parents...mais suis la si ta besoin un support morale tu pe text..n'ecoute pas les cons ki nous detruisent et ki disent k nous sommes pas dans les normes eux ils sont dans les normes parcekils sont cons et ne ve pas se depasser...ils veulent suivre la chaine c le monde stereotyper sa et on pourra pas changer sa!!!je vois sa bizarre pourquoi en l'an 2008 on accpete pas les homos...on est kan meme des humains apres tous notre amour c kom les couples hommes-femmes...

suis avec toi!!!

envoie un message si tu ve un support...

bizous//muuuaaah
Re: Être ou ne pas être "Bi" ?
Posté par nymphillon le 01/02/2008 18:34:43
j'ai pas été allaitée et pourtant je suis lesbienne....
Re: Être ou ne pas être "Bi" ?
Posté par supernaut le 29/01/2008 22:48:05
Innamoramento2, si cette bisexualité est dûe à l'allaitement, elle n'est donc pas innée..
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (20)
L'auteur : Laila Lespérance
28 ans, Montréal (Canada).
Publié le 28 septembre 2007
Modifié le 05 septembre 2007
Lu 2 897 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143