FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Etre très jeune maman... Un choix qu'il faut assumer toute sa vie...

Aujourd'hui on voit de plus en plus de jeunes filles être mères... Un choix qu'il faudra assumer toute la vie... Une décision qui mérite réflexion...


C'est, je n'en doute pas, quelque chose de merveilleux que de donner naissance à enfant. A la fois un moment magique et unique et à la fois une prise de conscience sur la vie elle-même.

Cependant nous pouvons remarquer que de nos jours de plus en plus de jeunes filles vivent cela. Le problème étant que ces jeunes filles sortent elles-même de l'enfance et qu'elles vont donner vie à un tout petit être fragile et innocent. Il n'y a pas d'âge pour être mère me direz-vous. C'est vrai. Mais un lien se créer entre la mère et l'enfant, un lien qui se construit déjà pendant la grossesse et même après la mort pour celui qui survivra à l'autre. Un lien indestructible mais pas forcément saint ni affectueux...

Etre uneado-mamanest fréquent de nos jours. De plus en plus et de plus en plus tôt. De mon point de vue c'est quelque chose de choquant et d'alertant à propos de notre société. Mais quel est ce besoin d'enfanter si jeune pour autant de jeunes filles d'une même génération ?? Un phénomène de mode pour faire comme la copine et se faire passer pour une autre ? Eh bien oui, enfin en partie. Comme il s'agissait d'un délire commun à cette génération. Oui en France nous avons besoin de naissances mais pas à n'importe quel prix non plus...
Un phénomène de société ? Oui également ; les morales changent, nous vivons dans un monde où la sexualité se voit être débridée, où les moeurs sont à l'extrême opposé des générations passées, où l'on essaie chacun de voir un monde utopique car marqués par toutes les inégalités de la vie...
Enfin bref, on ressent une sorte de manque chez toutes ces jeunes filles, manque de confiance en elles, manque d'amour, manque d'attention, etc... Ou tout simplement envi d'être mère ou être contre l'avortement dans une minorité de cas.

Le fait en lui-même n'est pas spécialement révoltant. Ce qui l'est c'est qu'avoir un enfant aussi jeune ça signifie qu'à cette âge-là on n'a pas de diplôme donc pas de bagage pour l'avenir, pas d'agent ou très peu donc forcément dépendant de quelqu'un sur le plan financier, pas l'envi d'être mère responsable et mature et pas forcément apte à s'occuper d'un enfant n'étant pas capable de s'occuper de soi-même. C'est ça qui n'est pas acceptable, on ne joue pas avec la vie d'un enfant. Surtout si l'on sait pertinemment qu'on aura ni le temps, ni l'envi, ni les moyens de s'occuper de cet enfant. Pensez avant tout à ce pauvre petit être qui n'a rien demandé à personne...

Ce n'est pas un jugement que je porte là sur toutes ces jeunes filles... C'est seulement le fait de savoir ce que c'est d'être l'enfant en question...
Quand je vois que pas mal de mes amies ou de mes connaissances s'engagent sur cette voix, ça me rend malade parce que je constate que c'est toujours pareil, la grossesse est merveilleuse et difficile parce que mesdemoiselles se sentent au bout de 3mois de grossesses comme à 8 mois, l'accouchement est le plus difficile qu'il y ai pu exister et les 2 premiers mois sont magnifiques : enfant parfait et éveillé plus que celui des autres filles, l'attention est rivée sur la nouvelle maman et on la couvre de félicitations et de cadeaux... Seulement après ça devient juste un souvenir et c'est là que pour l'enfant ça va être plus ou moins difficile de grandir...
J'ai énormément de cas sous les yeux depuis à peu près un an... Et ça me fait de la peine pour ces petits êtres de lumières... Je pense à eux, je pense à leur avenir, à leur mère... à mon passé et à mon futur qui sera toujours troublé par ma difficile enfance...

Je comprends celles qui veulent être maman ou qui n'ont pas forcément le choix que de garder l'enfant, cela dépend des situations. Je les admires et les respectes du simple moment qu'elles essaient vraiment de s'en sortir et de prévoir un avenir meilleur pour leur progéniture et pour elles-mêmes mais qui pensent avant tout à leur enfant maintenant qu'il est là, présent dans leur vies...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
Re: Etre jeune maman.
Posté par princesse.clémence le 07/09/2012 23:53:31
Je comprends tout à fait ce que tu veux dire et même si il ne faut pas faire d'un cas une généralité, la situation que tu décris arrive de plus en plus fréquemment .. c'est, aujourd'hui une réalité
Re: Etre jeune maman.
Posté par spy le 28/08/2012 14:54:15
bonjour Oui ca doit être merveilleux que de donner la vie .... dans de bonnes conditions ! c'est à dire sans gâcher sa propre vie ou celle de ses parents : plus beaucoup de jeunesse ou alors on néglige l'enfant ou on a recours à la famille ou , dernière solution , on envisage de profiter de l'assistanat de la société qui sait être généreuse avec l'argent des autres . Je ne dis ps cela agressivement mais il est sûr que cet assistanat porte de mauvais fruits en lui-même , celui de ne pas avoir à prendre ses précautions , celui trop facile de se dire que la société paiera et donc de ne pas choisir avec qui et quand on veut un enfant , ni quand on est assez mûr pour l'élever , ni quand on a les moyens . Baiser , tout le monde peu le faire , mais , comme tu le dis , le nouveau-né n' a pas demander à venir au monde dans des climats de disputes , d' insécurité ou de misère qui vont nuire à son développement . Evidemment notre société n' y pense pas , obnubilée qu'elle est par le taux de natalité ! oui pour en faire un chômeur peut être ...
Et pour faire grimper ce taux notre société est prête de verser 1500 euros par mois aux filles-mères dès le 2e gosse , alors qu'en douce le copain existe mais , bon calculateur , ne se déclare pas et laisse la société prendre sa place .... Bon je décris une situation trop souvent vue et revue , pas idyllique du tout mais bien réelle . Désolé cette façon d' agir de la société me hérisse le poil et je n'en veux pas aux filles ou couples qui profitent d'une générosité déplacée
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
L'auteur : Clémence Shamall'ow
22 ans, Evreux (France).
Publié le 28 août 2012
Modifié le 25 août 2012
Lu 1 205 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143