FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Existence

Dans ce petit article j'ai seulement voulu souligner la dégradation du monde actuel par rapport aux années précédantes, j'ai aussi fait un léger détour par un des conflits existentiels qui règnent en ce moment et que la plus part des gens ignorent...


J'ai toujours trouvé les gens bizarres ! Ils sont là sans trop savoir ce qu'ils y font, sans le savoir, la plus part des gens survivent ils ne vivent pas mais ils ne le savent pas, pour eux vivre c'est dormir, manger, faire leurs corvées (je dis corvées car pour la plus part des gens travailler est synonyme de corvée, ils ne travaillent pas pour améliorer leur situation sur terre, faire avancer la technologie, vouloir savoir, et encore moins par plaisir ! Non ils travaillent pour "vivre").

Donc je disais, ils mangent, dorment, font leurs corvées, sortent parlent avec d'autres gens (parler pour ne rien dire ? Rien de concret.)... Etc. Mais sans jamais ôter de leurs esprits qu'ils sont entrain de tuer le temps ! Et c'est là où cela devient le plus bizarre ! Oui ils ne font rien de leurs journées, mis à part ce qu'ils considèrent être un devoir pour eux : travailler et pour les plus jeunes étudier, c'est vrai on leur a rien demander à eux ! Avant d'être là personne ne leur a dit " Hé ! Tu veux exister toi ou pas ?" Cela s'est imposé à eux ils sont là et puis c'est tout. Les plus intelligents d'entre eux, selon moi, c'est les scientifiques, pas parce que ce sont des scientifiques, mais parcequ'ils vivent, ils sont là sur terre comme nous tous et puis un jour ils ont dit " Nous sommes ici mais nous ne savons pas pourquoi ni pour combien de temps, mieux vaut donc essayer d'exploiter et de savoir les secrets de cet habitat qui a bien voulu de nous"

Bref ! Revenons aux autres, qui se font d'ailleurs de plus en plus nombreux au fur et à mesure que le temps avance car maintenant tous comptent sur l'autre pour faire avancer le monde et tous détestent l'autre parce qu'il a mal fait quelque chose et c'est là où la citation grecque "homo homini lupus" (qui veut dire : l'homme est un loup pour l'homme) devient plus près de la réalité que jamais, si chacun faisait lui-même ce dont il aspire on pourrait PEUT ETRE ranger cette expression au placard et je dis bien peut être car quand on nomme "guerre" : "art" il est difficile de croire que l'on peut y échapper ; Disons seulement atténuer.

Je disais bizarre, car ces gens sans toujours le savoir essayent de tuer le temps jusque là on peut comprendre, et qui dit tuer le temps dit hâte de partir, n'est-ce pas ? Eh bien non justement ils ne veulent pas partir ils veulent rester, là où certains gens recherchent la nouveauté d'autres en ont peur ! Ils se plaisent dans leur ignorance !

Eternelle mélancolie ? Contradiction totale ? Spirale infernale ? Enigme humaine ? A savoir...

A l'inverse de ce que l'on pourrait croire ceci n'est pas un phénomène qui affecte seulement les jeunes, certes ils y sont plus susceptibles, mais regardons les choses telles qu'elles sont et surtout en ce moment, le peuple insulte le gouvernement qui les oublis, le gouvernement insulte le peuple qui ne respecte plus rien, la recherche s'active pour trouver des armes de destruction massive elle cherche à éliminer l'homme ce même homme qui a bâtit pour le bien des futurs générations, plus personne ne s'occupe du bien être de l'autre tout n'est que cupidité et orgueil, a-t-on oublié que l'union fait la force ? Ou alors est-ce maintenant trop démodé pour certains ? Le but de la recherche a considérablement changé et de façon extrême : avant c'était pour aider l'homme maintenant c'est pour tuer l'homme.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (8)
Re: Existence
Posté par fonkyshit le 05/09/2004 18:28:08
tres tres interessant cet article, je pense exactement la meme chose, mais pour la solution, ce n'est pas un probleme d'ordre philosophik mais psikologique
on a mal éduké les gens on leur a apris justement a survivre (trouve un boulot, ai dé enfant et une familel fé toi chier toute ta vie pour ca et tu ora reussi ta vie)
alors qu'il n'est rien de tout ca, moi je pense (et les psicologue penseron la meme chose je pense :-))
Il faut centré ca vie autour de soi meme pour trouvé son propre chemin(je repete, ce n'est pas de la philosophie), Si vous avait compris cette frase et vous la métté en oeuvre, vous oré compris Votre vie (et pas La vie qui, la, est du domaine philosophik)
Un jours peut etre ou je seré moin paresseux, j'ecriré un article plus concret
Sur ceux... j'ai une vie a vivre moi alors @++
Re: Existence
Posté par comtezer0 le 05/09/2004 12:57:28
Non non, c'est pas un copier collé, des fois j'ai de l'inspiration...
Re: Existence
Posté par shaft.vtec le 05/09/2004 12:50:03
Hugh ! Grand Chef a parlé (ou a fait un copier collé :D, désolé mais avec internet, les textes du genre sont faciles à dénicher donc tout est possible)
Re: Existence
Posté par comtezer0 le 04/09/2004 23:24:38
Trouver sa fonction dans la société est un problème philosophique. La société a muté en même temps que l'évolution des connaissances, des mentalités, des nouveaux dogmes religieux. Les sciences ont effectivement progressées, mais de la à dire qu'elles se soient détournées de leurs objectifs premiers, pour déservir l'humanité, c'est une vue de l'esprit.
La transformation du monde que nous semblons découvrir est simplement ce qu'on appele veillir.
Prendre de la maturité, ce n'est que traverser des étapes, d'une vie en pérpétuelle devenir.
Pour ma part, je pense qu'il n'existe rien de fixe, de figer dans ce monde, tout est stable sur de faibles échelles, mais tout est instable sur de grandes échelles; que ce soit de temps ou d'espace, cela peut-être de pensée.
Les mêmes préceptes que ceux des anciens sont encore extraordinnairement d'actualité; Connais-toi toi-même.
Ainsi, en trouvant les solutions pour soi, on peut refléter notre compréhension, c'est à dire, on donne la réponse malgré nous à des questions insollubles sur des problèmes qui ne sont pas les notres.
Le monde n'a pas réellement changé, et même si sur les 3 dernières années c'est le terrorisme qui semble dominer l'actualité, ce n'est qu'une illusion.

Qui sont-ils ? Les terroristes sont les soldats oubliés de l'ancien monde, ils se battent par tradition, pour des actes sacrés et font eux-même le sacrifice de leur vie, ainsi que de nombreux innocents (qui eux pour le coup sont les vrais martyrs des temps modernes, car ils ont participés activement à l'acte), pensant que c'est le seul moyen de faire entendre le message de paix qu'ils veulent délivrer.
Car il faut bien comprendre que c'est un message de paix pour eux, leur façon de penser ayant tellement été tourné vers le sacrifice du corps, que pour eux, la vie de martyre est la seul envisageable, et même si on confond martyre et kamikaze.
Ce qu'il faut comprendre de l'expression de cette violence, c'est simplement qu'elle est en nous, lattente, elle sommeille au plus profond de notre âme, quand on a réussi à l'endormir.
La violence n'est que la solution brutale et animale d'un problème qui n'a lui même pas d'autre solution dans la situation.
Pour bannir la violence de notre société, il faut augmenter le conditionnement, inciter les automatismes culturels à prendre le pas sur les passions humaines et ainsi, faire perdre le peu d'humanité qu'il reste à nos sociétés lobotomisées.
Grand mère à Moustache
Posté par maxlekepon le 04/09/2004 14:01:53
C'était mieux avangg... (8)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (8)
Publié le 04 septembre 2004
Modifié le 04 septembre 2004
Lu 901 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143