FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Explications, acceptation

Pourquoi je reste ? Pourquoi je reste !


Voila, j'ai encore eu des difficultés incroyables à m'endormir, du coup, je n'ai même pas pu aller en cours ce matin; mais je ne serais pas énervé si mon colloc n'avait pas été pour quelque chose dans cette difficulté à trouver le sommeil... Vers 1h30 du matin, il ne trouve rien de mieux à faire que d'inviter deux amis à lui chez nous pour travailler un exposé sur fond de reggae avec le active-hyper bass pro, histoire d'être obliger de crier pour pouvoir se faire entendre par la personne assise à côté de lui... Il m'a fallu trouver une motivation incroyable (et donc attendre 30 minutes à rager tout seul dans mon lit) pour sortir de mon lit, dans le froid Sibérien de ma chambre, frapper à la porte de mon colloc pour leur demander de faire moins de bruit alors vétu d'un vieux T-shirt trop grand, d'un caleçon trop court et de chaussettes trouées (et oui, je suis sexe quand je dors...)
Malgré cette fatigue accumulée depuis plusieurs jour, j'étais impatient de venir ici, écrire la suite de la page d'hier (je parlerai du sommeil un de ces quatre).

Les rares personnes (s'ils y en a) qui ont lu précédemment un autre de mes billets doivent se demander :
-pourquoi je continue à lire cette merde ?
-pourquoi ce mec écrit cette merde ?
-pourquoi reste-t-il dans son école s'il la déteste ainsi que le ville où elle se trouve ?

Je ne saurais trouver une explication valable qu'à la troisième proposition (désolé pour les autres...) : j'aime beaucoup mes parents qui ont toujours été là pour moi; ils m'ont, je pense, bien élevé, ils m'ont donné tout l'amour dont j'avais besoin... Bref, ce sont d'excellents parents... Où est le problème ?
Mes parents n'ont pas fait d'études et ne gagnent pas beaucoup d'argent. Cela paraît bénin, certes, mais la conséquence en est qu'ils m'ont toujours poussé à faire des études. Lorsque j'ai été pris dans une école d'ingénieur, le rêve de ma Mère se réalisait, pour elle, je représente la réussite de la famille.
J'aime me parents, et je ne veux surtout pas les décevoir, et c'est bien ça le problème : ma peur de décevoir les gens. Je déteste être mis à l'épreuve, être évalué et entièrement responsable du résultat, surtout si l'echec touche quelqu'un (d'autre que moi). J'ai plus ou moins unetechniquepour ne jamais décevoir : faire penser le pire, me faire passer pour un vrai nul qui touche pas un bille dans le domaine en question; les gens ne peuvent alors être qu'agréablement surpris. Le risque de cette technique : lorsque vous dites que vous êtes nul, il est nécessaire de faire mieux que bien pour que ces personnes changent d'avis.
Je prends un exemple : le football. Je me débrouille plutôt correctement au football : rapide, assez technique, passes précises... Mais la première fois que je joue avec une équipe, je commence paravouermon faible niveau voir mon inaptitude totale à pratiquer ce sport. Cela peut aboutir à deux cas de figure :
1- les autres me font tout de même des passes, je joue sans
pression, donc bien, je les étonne et je peux devenir le petit héros
de l'équipe...
2- je ne touche pas une balle, je ne joue pas (ce qui me démotive
encore plus) et les joueurs de mon équipe restent persuadés de ma nullité.
Pour les études, c'est trop tard, mes parents ont eu le temps de s'apercevoir de quoi j'étais capable... DAMN IT... Et de toute façon, j'ai fait la moitié de mon temps à tirer dans cette école de...
autant continuer jusqu'au bout, peut-être que le boulot qui me sera proposé m'intéressera ou me satisfera...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (5)
Re: Explications, acceptation
Posté par aurel339 le 12/09/2005 16:54:41
pititesandy--> c'est gentil merci ;)
En tout cas, je comprends ton envie de monter sur Paris, j'aime beaucoup cette ville...
Re: Explications, acceptation
Posté par aurel339 le 12/09/2005 16:53:28
cyranola--> je n'ai jamais stipulé que la colocation n'était pas une bonne chose... J'ai vécu un an dans une maison à 8... C'était vraiment l'auberge espagnole (en plus, c'était à l'époque de la sortie du film en salle)...
Re: Explications, acceptation
Posté par cyranola le 10/09/2005 19:16:07
Ne l'écoutez pas la colocation c'est génial!
C'est juste conseillé de connaitre un minimum tes colocataires avant de t'enbarquer dans une affaire pareille.
A part ça, sujet tout bête mais sympa à lire même si très banal, (je m'y reconnais un peu) sauf ta situation vis à vis de tes parents et de tes études... mais bon si j'ai bien compris, t'arrives à l moitié de ton calvaire : bon courage!
Re: Explications, acceptation
Posté par pititesandy le 10/09/2005 10:17:00
coucou!! tt d abord jvoulai te felicité pour la facon dont tu t'exprimes! jadore! tu es simple cool et ca me plait :) non non ce nes pa de la drague je te rassure!! sinon moi c linverse de toi mes paren ne me laisse pa faire ce ke je veux car c est sur paris, jesuis en 2ème année de BTS esthetik et jaimerai monter sur paris faire une ecole de makillage, mais c est un milieu de requin et c paris koi dc ils veulen me proteger mai ils ne comprennen pa ke seu ce mileu me correspon! jsui une artiste pas une estheticienne!! bref!! tein je lance un appel qd mm jsui guitariste chanteuse et je cherche un groupe donc si ca vous tente!!! voilou bonne chance pour la fin de tes etudes et bon courage avc ton colloc !! la prochaine fois tu te ramene a poil ds leur chambre et tu leur di de baisser la musik sinon ils vont avoir mal aux fesses:) alé zoubssss
Re: Explications, acceptation
Posté par muse le 09/09/2005 10:11:56
je comprend ton point de vue par rapport à tes parents mais c'est quand même dommage de choisir des études qui te plaisent pas juste pour leur faire plaisir! après tout, s'ils t'aiment ils auraient été fiers de toi quel que soit le type d'études que tu aurais choisi de faire... moi par exemple, j'ai eu mon bac cette année, mes parents auraient aimé que je fasse des études de lettres modernes et que je fasse une école de journalisme; au lieu de ça je me lance en licence histoire des arts, et même si mon père doute qu'il y ait des débouchées, il approuve et est fier de moi parce que je fais ce que j'aime... enfin je dis ça je dis rien...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (5)
Publié le 09 septembre 2005
Modifié le 04 septembre 2005
Lu 862 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143