Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

F1 : Plus aussi facile

Sebastian Vettel s'est classé à la 11e place de la séance qualificative du Grand Prix de Chine et montre une fois de plus ses difficultés à rentrer dans cette nouvelle saison.


La dernière fois que l'on avait laissé Sebastian Vettel, c'était dans les stands du circuit de Malaisie. Il pleuvait des cordes et le double champion du monde en titre tirait la mine des très mauvais jours. Il venait de sortir de sa monoplace après avoir heurté celle de la HRT de Karthikeyan. Cependant, il ne paraissait pas plus en colere que ça "je suis un peu déçu et c'est normal. J'ai fait une erreur et ça arrive. C'est sûr que les journalistes attendent beaucoup de moi après mes deux titres mais le plus important, c'est de penser à l'avenir et au prochain Grand-Prix dans trois semaines pour trouver des solutions".
Le mot solution signifie qu'il y aurait des problémes dans la maison autrichienne. Et, visiblement, trois petites semaines n'ont pas suffit à Red Bull pour les trouver (les solutions). Sebastian Vettel compte dix-huit points. Il a finit deuxième, juste derriere Jenson Button, lors du premier GP de la saison en Australie et il à été contraint d'abandonner en Malaisie, ce qui peut arriver a chaque pilote donc est-il réelement nécéssaire et juste de s'inquieter pour lui ? Ces deux dernières années, on fut habitué à la domination de lui et de son coéquipier australien Mark Webber et nous n'étions pas préparés à ne plus voir Vettel empocher toutes les pôles positions, c'est sans doute pour ces raisons que l'on doute de l'allemand pour cette nouvelle saison. Ce matin fut la pire séance de qualification de l'allemand depuis fort longtemps. En effet, il reste sur 43 Grands-Prix à atteindre Q3 (la troisième partie des qualifications qui départage les 10 derniers pilotes). Comment le champion du monde des constructeurs a-t- il pu perdre sa suprématie ? Les nouvelles reglementations mises en place pour cette saison 2012 ressemblent davantage à un nivellement par le bas pour favoriser l'eclosion d'équipes plus modestes et redistribuer les cartes à l'orée de la saison 2012 et pour mettre de côté la saison 2011 qui ne fut pas des plus intéressentes avec l'ultra-domination de Vettel "cette année, on nous a retiré notre principal avantage. D'un côté, c'est bien pour des écuries comme Sauber ou Torro Rosso mais travailler autant pour devoir tout arrêter juste aprés, c'est frustrant" racontait Christian Horner.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Re: F1 : Plus aussi facile
Posté par kevin1820 le 21/04/2012 11:36:16
bah quand on a plus la meilleure voiture c'est plus dur ... en plus RB favorisait vettel par rapport a webber donc il n'avais "rien" à faire..

on ne reverra plus vettel champion du monde si il ne récupère pas la meilleure voiture ;)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
L'auteur : Fruitier Manu
21 ans, Paris (France).
Publié le 17 avril 2012
Modifié le 15 avril 2012
Lu 449 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲