Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Fanfiction - Star Wars (chapitre 1)

Et si Anakin n'était jamais passé du côté obscur ? Et si tout s'était passé autrement, si Padmé n'était pas morte et les jumeaux Skywalker pas séparés ? Un Empire Galactique est né et les Jedi sont condamnés à fuir à travers la galaxie... Il ne reste que peu de survivants, mais au milieu de cette obscurité en apparence absolue, un espoir demeure... La naissance de l'Alliance Rebelle.


Avant toute chose, je tiens à présenter mes motivations, car après tout, c'est un peu la base de tout. Je tiens à vous dire que si j'écris une telle fiction, ce n'est pas du tout parce que je suis une nostalgique du couple Anakin/Padmé qui aurait préféré que les choses se finissent autrement ! Non, pas du tout. J'adore les épisodes 4,5 et 6 et vraiment, l'équipe Yan/Leia/Luke est trop géniale pour que l'on puisse avoir envie de la remplacer. Je n'ai pas envie qu'on me prenne pour une petite arriviste qui n'est fan que de la prélogie, car j'imaginais déjà les commentaires de ce genre arriver... Eh bien non ! Je dirais plutôt que je suis une fan de l'ensemble des Star Wars, qui aime tous les épisodes à leur façon et qui voulait juste écrire une histoire différente pour le FUN ! Si j'ai eu l'idée de faire sur le thème qui est celui de cet article, c'est uniquement car j'aime beaucoup tous les personnages principaux de Star Wars, et que ce thème de fiction me permettait de pouvoir tous les mélanger en une seule histoire. J'avais envie de voir comment ils évolueraient tous ensemble, voir quelles aventures pourraient bien leur arriver et cette fiction me permettait de pouvoir faire cette expérience. Bien sur, ce n'est que mon point de vue et beaucoup penseront que c'est impossible, que l'histoire n'aurait pas de sens ! Eh bien oui, peut-être qu'à la base cela n'a pas beaucoup de sens, mais cela peut tout de même donner une fiction sympa.
Ensuite, j'ajouterais que, pour être en accord avec les puristes, je pense qu'il ne peut pas y avoir de Star Wars sans le personnage mythique qui en est le fondement, Darth Vader. Evidemment, je suis d'accord et il est absent de ma fiction... Mais c'est pour ça qu'il y les films ! Il n'y a donc pas de films sans Darth Vader, mais rien n'empêche la fiction puisque beaucoup de livres se font sans même aucuns des personnages principaux et marchent très bien pourtant.
En conclusion, je dirais donc que ma fiction ne cherche en aucun cas, ni à rivaliser avec la vraie histoire, ni à vouloir lui inventer une nouvelle fin. Cette histoire n'est là que pour divertir, faire rêver, et dans un sens, continuer à faire vivre l'univers de Star Wars puisque c'est le but d'une fiction, après tout...

Et puis, en cette période qu'est l'anniversaire des 30 ans de Star Wars, j'ai eu envie de publier cette fiction sur le net !


Chapitre 1, l'ombre et la lumière
Coruscant, planète-ville métallique, capitale de la République Galactique, dépourvue de toute végétation, avec ses immenses immeubles et sa circulation qui ne cesse jamais de s'agiter. Une ville froide, si froide. Mais malgré tout, les couchers de soleil de Coruscant étaient réputés pour faire partie des plus magnifiques que l'on puisse observer à travers la galaxie. La douce tiédeur des rayons du soleil orangé, glissant entre les immeubles normalement gris et sans vie, donnait à toute la ville l'impression d'être plongée dans un océan de chaleur, malheureusement éphémère.

Une larme coula le long de la joue d'Anakin Skywalker qui observait ce doux spectacle depuis les hauteurs de la salle du Conseil Jedi.
Elle va mourir...
Cette phrase se répétait sans cesse dans son esprit fatigué et torturé.
Elle est condamnée...
Jamais encore ses rêves prémonitoires ne lui avaient annoncé des événements qui n'étaient pas arrivés par la suite. Il ne pouvait y avoir d'autres issues. A moins qu'il agisse, à moins qu'il fasse quelque chose, qu'il trouve un moyen de défier la mort elle-même !

J'ai le pouvoir de sauver celle que tu aimes...
Oui, une belle promesse que lui avait faite le Seigneur noir des Sith... Le maître du côté obscur, l'incarnation même du mal ! Enfin, le "mal" vu par les traditions Jedi.

En ces temps de troubles, Anakin ne savait plus que penser. Avant ses cauchemars, la guerre et tous ces choix qui s'imposaient à lui, il avait toujours su ce qui était bon ou mauvais, ce qu'il devait faire et ne pas faire. Il y avait le bien et le mal, il y avait une frontière entre les deux qui lui permettait de ne pas s'égarer. Mais maintenant, il n'y avait plus de frontières, de lumière ou d'obscurité. Il n'y avait que lui, il était devenu la limite, le cap à ne pas franchir et ses choix allaient déterminer ce qui serait ombre ou lumière.

Anakin s'avança alors vers la grande baie vitrée et regarda en direction des grands immeubles dans lesquels étaient logés les sénateurs, dans lesquels était logée Padmé.
A l'autre bout de la ville, la jeune femme sentit soudain une présence dans son grand appartement... Une présence qu'elle connaissait, qu'elle aimait même. C'était lui et elle le savait, mais il n'était pas là. Une mince connexion, comme un minuscule fil les reliait, elle et son mari. Cela était déjà arrivé plusieurs fois, au cours de la guerre où ils avaient passés plusieurs mois loin l'un de l'autre. Cette connexion entre eux les avait souvent aidés à rester solidaires quoi qu'il arrive.
La jeune femme pouvait presque sentir sa présence filtrer à travers son corps, comme une douce et fugace caresse.

Même les étoiles doivent mourir...

Mourir ? Pour Anakin il n'en était tout simplement pas question. Il avait la solution, il la tenait, là, au bout de ses doigts et pourtant elle semblait lui échapper. Il lui suffisait d'accepter la proposition de Darth Sidious... Quelles que soient les conséquences, il aurait le pouvoir nécessaire à la sauver. Mais à quel prix ? Tout était trouble, mais il savait pourtant que ce chemin était celui qui menait au côté obscur, à la haine, et par-dessus tout, et c'est surtout cela qui comptait, il savait que ce n'était pas celui qu'elle aurait choisi.
Renonce... Tu n'y peux rien, moi non plus ! Et personne ne peut dire si tes prémonitions sont fondées...

Ha, si seulement ses prémonitions pouvaient être fausses ! Un simple cauchemar, une inquiétude infondée... Si seulement. Mais voila, Anakin le savait bien, jamais encore il n'avait eu de visions qui ne s'étaient pas réalisées. Quel que soit le danger qui planait sur la vie de sa femme, il était réel...

La choix du jeune Jedi ne présentait pas beaucoup d'options : la vie ou la mort, le bien ou le mal. L'éternelle question, ce qui fait que le choix lui-même a une raison d'être.
Et il devait faire vite ! Trois maîtres Jedi étaient partis au sénat pour arrêter le Sith, Palpatine... S'il ne décidait pas rapidement dans quel camp il devait se ranger, il n'y aurait même plus de décision à prendre, car le chancelier serait mort, et le pouvoir des Sith avec lui.
A mesure qu'Anakin se perdait dans ses pensées, la mince connexion qui les reliait lui et Padmé semblait s'éteindre... Il ne la sentait maintenant plus, elle avait disparu et il se retrouvait seul face à ce choix qui l'écrasait véritablement sous le poids de responsabilités qu'il ne pouvait assumer.

Les lueurs orangées du soleil semblaient maintenant se noyer sous le poids écrasant de la nuit, de l'ombre. Et pourtant, des milliers de petites étoiles commençait à scintiller dans le ciel obscur.
Des lueurs d'espoirs, minuscules, mais si brillantes, si lumineuses dans cette obscurité presque complète.
Il ne pouvait pas faire ça. Il le savait bien. Tout semblait se mêler, tout était obscur autour de lui et le mal semblait se mêler au bien pour former un toute, un horrible nœud trouble.
Le bon côté, celui qu'il semblait devoir suivre, était pourtant si fourbe, si peu séduisant. Les Jedi l'obligeaient à comploter contre le chancelier, Padmé commençait à avoir une idéologie semblable à celle des séparatistes et pire encore, personne ne lui faisait confiance, certains complotaient même probablement quelque chose dans son dos ! Anakin se considérait comme l'uns des plus puissants Jedi, il avait accompli des exploits à travers la galaxie et tout le monde connaissait son nom, non pas pour des histoires de complot ou de trahisons, mais pour ses exploits tout au long de la Guerre des Clones. Il se savait bien au dessus de toutes les manigances et les faux-semblants qui envahissaient la République... Et pourtant, ni le côté Obscur, ni le côté Lumineux ne semblaient lui correspondre...
Cependant, il ne pouvait nier savoir dans quel sens allaient les croyances, les convictions des gens qu'il aimait. Le bien, c'est de rester là où il est, maintenant, et de faire confiance à sa femme quand elle lui dit que tout ira bien, même si son cœur lui hurle de faire le contraire. Le bien, c'est là. Le mal, c'est de l'autre côté et bien que ce raisonnement puisse lui sembler absurde, infondé, c'était tout ce qui lui restait, à l'instant présent, pour ne pas perdre pied, pour se rappeler qu'il n'y avait qu'un chemin à suivre et que c'était celui-ci, même s'il ne semblait avoir aucun sens.

Anakin s'effondra sur le siège qui était le sien au sein du Conseil des Jedi. Il allait faire comme on lui l'avait demandé. Attendre. Attendre simplement car après tout, c'était tout ce qui lui restait. La patience, la volonté de s'accrocher à ces étoiles, ces lueurs d'espoirs qui scintillaient dans cette écrasante obscurité qu'était devenu sa vie.

Et c'est là que le jeune homme comprit que le mal, le bien, étaient des notions terriblement subjectives... Rien n'était aussi noir ou blanc qu'on ne lui l'avait jamais enseigné. Tout était juste flou, et dans le doute, le jeune Jedi décida qu'il valait mieux faire comme ses amis, sa famille, auraient fait, car après tout, il ne restait qu'eux...

Après quelques minutes qui semblaient avoir été des heures, la haute et large porte métallique qui donnait accès à la chambre du Conseil s'ouvrit. D'un pas lent et solennelle qui laissait clairement paraître une extrême mélancolie, Shaak Ti, maître Jedi respectée et très sage, s'avança vers Anakin.

- "Ils sont morts... Finit-elle par avouer avec amertume. Tous les trois, ajouta-t-elle, le cœur brisé. Le chancelier est bien le Sith que nous recherchions. Tu avais entièrement raison...
- Alors il est toujours en vie... Murmura Anakin, le regard perdu dans le vide. S'est-il enfui ? Demanda-t-il d'une voix qui semblait perdue.
- Pas tout à fait, répondit Shaak Ti, d'un ton calme mais dont l'intonation laissait paraître une grande crainte. Il est toujours là, mais nous ne pouvons rien faire pour le moment. Il va probablement se défendre et faire croire que les Jedi ont tenté de l'assassiner. Tout ce que nous pouvons espérer pour le moment, c'est que la situation ne va pas d'avantage se retourner contre nous. Cette démarche était bien trop rapide ! S'emporta-t-elle soudain en s'asseyant sur l'uns des sièges de la salle. Jamais ils n'auraient du partir sans y réfléchir avant, tout cela est allé beaucoup trop vite nous n'étions pas prêt à faire face à cette situation."

Anakin était assis près d'elle, mais ne l'écoutait qu'à moitié. Sa voix ne semblait être qu'un vague écho lointain... Et bien que tout cela soit un grand problème, il n'était pas son souci principal pour le moment.

- "Le mieux serait que nous réunissions le Conseil demain à la première heure, conclut finalement Shaak Ti, qu'Anakin n'écoutait déjà presque plus. Pour l'heure, il est trop tard et plus de la moitié des membres sont à l'autre bout de la galaxie. Je vais lancer un appel d'urgence pour qu'ils aient tous accès à un transmetteur holographique. Quand à toi, il faut que tu te reposes... Après tout, sans toi nous n'aurions jamais eu accès à toutes ces informations. Merci, Skywalker, finit-elle par dire en posant une main qui se voulait réconfortante sur l'épaule du jeune homme. Aujourd'hui, tu nous permets de faire un grand pas dans ce qui pourra peut-être arrêter cette guerre... Beaucoup de vies vont sûrement être sauvées grâce à toi."

Oui, beaucoup de vies... Mais pas la sienne.

Anakin se leva et quitta la salle du Conseil sans ajouter un mot. Il se faufilait tel un spectre à travers les couloirs étroits et sombres du temple Jedi pour se rendre dans le dernier endroit où il pourrait encore trouver du réconfort dans cette galaxie froide et obscure.



La suite

Si l'idée vous plaît, si vous avez envie de suivre, je viendrai poster les chapitres suivants, à une fréquence d'environs une fois par mois !
N'hésitez pas à me laisser toutes vos critiques ou suggestions !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Re: fanfiction - star wars (chapitre 1)
Posté par bilbonec le 06/02/2008 15:12:46
Merci pour ce Fanfiction !!

Je trouve que ton idée de départ est très bonne, et comme ikki: il n'y a pas besoin que tu passes du temps à t'excuser ou te justifier ;)
Juste qu'effectivement, Star Wars sans Darth Vador n'est plus Star Wars, mais: et alors ? Ca devient ta fiction, c'est tout aussi intéressant !!

Personnellement, j'ai trouvé les paragraphes un peu longuets: certes, la décision d'Anakin est délicate et douloureuse, mais tu tournes beaucoup en rond, et à force de faire des va et vient entre les différentes problématiques qui se posent à lui ça finit par plus embrouiller qu'autre chose.

Autre chose: pour le discours de remerciements de Shaak Ti envers Anakin, je trouve que ça ne va pas avec l'esprit du personnage. C'est un membre important du Conseil, posé. La concision est souvent de mise. Et ton paragraphe donne l'impression (en exagérant) qu'il baise les pieds d'Anakin. C'est peu de tenu pour un tel personnage. Un plus simple remerciement serait mieux passé je trouve ;)

Pour le moment, le moment clé est là, mais pas encore l'histoire. Alors j'attends vivement de lire la suite, car c'est dans cette suite que tu pourras montrer tout ton esprit créatif !!!



ps: un dernier point. Bien que j'ai vu (et apprécié) tous les épisodes de la saga, je ne suis pas un fanatique de SW. Une petite intro pour résumer l'histoire et là où tu te plaçais aurait été appréciable :)

Modifié le 06/02/2008 15:15:25
Re: Fanfiction - Star Wars (chapitre 1)
Posté par ikki le 18/11/2007 19:26:26
C'est vrai que c'est bien écrit, en même temps il y a quelques problèmes à mon goût:

-T'es pas obliger de passer 20 lignes à t'excuser; les fanfictions existent et puis c'est tout.
-Au niveau de l'histoire: si Anakin n'était pas intervenu, Mace Windu aurait tué Palpatine. En effet Palpatine est acculé à côté de la fenêtre brisée après que Windu ait arreté les eclairs de force avec son sabre (le meilleur sabreur car le seul qui resiste à la décharge d'eclairs -> même Yoda ne sait pas faire cela......), quand Anakin rentre dans la chambre. Palpatine reprend son souffle et tourne la tête vers Anakin en lui demandant de prendre position. Ces quelques secondes de repos permettent au chancelier de relancer une decharge absorbée de nouveau et de convaincre définitivement Mace Windu de tuer son adversaire. Logiquement, sans la présence d'Anakin pour couper le poignet de Maître Windu, Palpatine aurait été achevé à coup de sabre. C'est donc illogique de faire dire à Shaak'ti que Palpatine va être jugée puisqu'il est mort.

-J'ai rien contre "l'uchronie", mais il fallait choisir un autre moment pour faire le basculement.
Re: Fanfiction - Star Wars (chapitre 1)
Posté par menchi le 18/11/2007 19:13:31
J'ai hâte de lire la suite pour voir comment tu vas t'en sortir! Je trouve que le début est assez bon!
Re: Fanfiction - Star Wars (chapitre 1)
Posté par heaven's butterfly le 18/11/2007 16:06:03
bravo c trés bien écrit g hate de lire la suite, et de voir comment tu vas t'arrangé pour la suite
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
L'auteur : Laetitia Clement
26 ans, Genève (Suisse).
Publié le 18 novembre 2007
Modifié le 28 octobre 2007
Lu 3 307 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲