Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

FBI : portés disparus

La série FBI portés disparus fait furreur sur france 2 ... et les audiences ne diminuent pas au fil des saisons puisque chaque épisode sait se différencier des autres...


Manhattan, siège du FBI, service des personnes disparues.
A sa tête, Jack Malone. Sous ses ordres trois anciens, Samantha Spade, Vivian Johnson et Danny Taylor, et un nouveau, Martin Fitzgerald.
Leur mission, retrouver au plus vite ceux qui pour une raison indéterminée ont disparu : ont-ils choisi de disparaître, été enlevés, assassinés ou se sont-ils suicidés ?
Leur méthode, le profilage. Percer la personnalité du disparu, c'est leur permettre de découvrir où il se trouve.
Pour y parvenir, ils épluchent et consignent le moindre de ses faits et gestes, survenus durant les heures précédents sa disparition…


Jack Malone (Anthony La Paglia)

"J'aimais l'idée que Jack ne soit pas le personnage principal de la série mais qu'il fasse partie d'une équipe où chacun peut à tour de rôle le devenir".
Même s'il dirige ce service du FBI en charge des personnes disparues, sa mission reste identique à celle de ses subordonnés : retrouver dans les plus brefs délais ceux qui pour diverses raisons n'ont plus donné signe de vie.
S'il paraît froid, parfois distant, cet ancien militaire devenu agent fédéral devient protecteur et attentionné quand ses hommes sont menacés. Mais, au fil des mois, le caractère de Jack s'assombrit… "Son mariage bat de l'aile. Séparé de sa femme, il ne voit plus aussi souvent qu'il le souhaiterait ses deux filles, Hannah et Kate. Or, fait émouvant, à la fin d'une enquête, Chet Collins lui tend sa médaille de saint Jude, le patron des personnes perdues, en lui expliquant que, s'il n'en a plus besoin, ce n'est pas le cas de Jack. Une médaille que je continue de porter…"


Vivian Johnson (Marianne Jean-Baptiste)

Mariée et mère de Reggie, un garçon âgé de 12 ans, Vivian est une femme "forte, dynamique et passionnée par son travail" qui n'en oublie pas pour autant ses responsabilités familiales.
Aussi bien à l'écoute des proches du disparu que de ses collègues, c'est la seule à être aussi directe avec Jack. "Ils travaillent ensemble depuis une éternité, s'entendent à merveille et à ce titre ont cette franchise" que d'autres ne peuvent avoir. Une amitié qui la conduira à le couvrir plus d'une fois.
Si elle joue, dans un premier temps, les arbitres auprès de Martin et Danny quand ceux-ci se chamaillent trop, elle ne semble pas avoir d'affinité particulière "avec la seule autre femme du service, Sam, chacune faisant son travail de son côté."


Danny Taylor (Enrique Murciano)

Malgré un passé tumultueux et le décès de ses parents lorsqu'il avait onze ans, Danny est un homme certes "vulnérable, mais passionné, ayant un avis sur tout" et qui se fie régulièrement à son instinct pour résoudre les enquêtes.
"A chaque fois qu'une personne disparaît, il veut la retrouver vivante, mais parce que la série colle à la réalité, si cela se produit, l'inverse arrive aussi".
Mais le plus difficile pour Danny est "d'accepter l'intrusion d'un nouveau sur son territoire et dans un service qu'il considère comme sa famille". Il ne voit en Martin qu'un agent de bureau, et qui plus est "fils de". "Un incapable" pense-t-il. Un jugement qu'il va revoir au fil des enquêtes.
Amis ? Ils le sont devenus dans la vie, alors pourquoi pas dans la série…


Martin Fitzgerald (Eric Close)

Ancien col blanc originaire de Seattle, Martin Fitzgerald est la dernière recrue de Jack Malone, au grand dam de Danny, qui a tôt fait de le juger et de le taquiner.
Loin d'arriver en terrain conquis puisque tous se connaissent et travaillent ensemble depuis plusieurs années, "Martin sait que pour devenir l'un des leurs, il devra gagner leur confiance et surtout faire ses preuves."
Relever ce challenge ne l'effraie pas, tant "il rêvait d'intégrer ce service. Outre le respect qu'il éprouve à l'égard de cette équipe, rechercher des personnes disparues lui semble bien plus excitant que de passer sa journée à parcourir des documents derrière un écran d'ordinateur."
Et, s'il "connaît Jack par l'intermédiaire de son père", Victor, officiant dans les hautes sphères du FBI à Washington, il n'a pas l'intention de profiter de l'aide paternelle pour gravir un à un les échelons. D'ailleurs, s'il s'avère trop zélé lors des premières enquêtes, les erreurs commises le ramènent sur le droit chemin.


Samantha spade (Poppy Montgomery)

Fan de Humphrey Bogart, la mère de Samantha l'a ainsi prénommée en référence au personnage, Sam Spade, qu'il incarnait dans Le Faucon maltais. Mariée à dix-huit ans,elle a divorcé quelques mois plus tard et, depuis, elle est à la recherche de l'âme soeur.
De tous les membres de l'équipe, "Sam est la plus affectée par les affaires sur lesquelles elle travaille, espérant toujours un dénouement heureux. Bien qu'elle soit élégante, stricte et ambitieuse, elle reste vulnérable.
Oui, c'est une jeune femme ambitieuse ! Mais, pour en avoir discuté avec des membres féminins du FBI, difficile de ne pas l'être lorsque vous êtes une femme, jeune et que vous escomptez intégrer l'une des unités d'élite.
Et, à 27 ans, Sam fait partie de cette élite. Il était donc logique que je l'interprète ainsi si je souhaitais rendre crédible mon personnage."
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Re: FBI : portés disparus
Posté par supergirl le 30/07/2006 21:00:57
Danny Taylor(l)c'est le plus bo(l):plol jadore cette serie!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Publié le 10 juillet 2006
Modifié le 22 mai 2006
Lu 960 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲