Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Ferrari Enzo

Un chef d'oeuvre mécanique, un bolide hors du commun, un monstre de technologie : les superlatifs ne suffisent plus pour qualifier la petite dernière de Ferrari...


C'est sûr, le constructeur met les bouchées doubles pour rester sur le (très) haut du pavé en matière de coupé sportif.


La puissance pure

La voiture se place en effet en concurrence directe avec la SLR Mercedes. Les éternels rivaux des circuits prolongent ainsi la compétition sur la route. Alors que la Mercedes utilise un V8 surcomprimé de 557 chevaux qui lui permet de passer de 0 à 100 km/h en 4, 2 secondes avec une vitesse de pointe de 320 km, la Ferrari est dotée d'un nouveau V12 de 660 chevaux et est assez puissante pour surpasser la Mac Laren F1, avec une vitesse supérieure à 350 km/h... Le couple maximum affiche 657 Nm à 5500 tours/mns ! Elle atteint ainsi 100 km/h en 3, 65 secondes (et le 0 à 200 km/h en 9, 5 secondes).


Un air de Formule 1 !

Elle marque une rupture avec le code stylistique de ses devancières et inaugure les futures Ferrari. Beaucoup plus pure, compacte et aérienne, elle abandonne notamment tous les attributs aérodynamiques des modèles précédentes. C'est à la Carrozzeria Pininfarina qu'on doit ce nez profilé qui descend très bas et qui rappelle inévitablement un nez de Formule 1. De part et d'autre de ce nez on distingue, découpés dans le capot avant, les extracteurs d'air favorisant le refroidissement. On retrouve par ailleurs les entrées d'air frontales, dans le style de la F360 Modena, conçues pour optimiser l'appui au sol. Cette "Enzo" affiche un aérodynamisme arrogant au service de performances vraiment exceptionnelles.
L'expérience de la F1 est décidément l'atout majeur de la marque qui emploie les mêmes technologies sur son coupé sportif. A l'intérieur, l'ambiance F1 se retrouve au niveau de l'instrumentation. Installé dans son siège baquet rouge (disponible en 4 tailles !), le conducteur pourrait bien se sentir dans la peau d'un coureur automobile... impression renforcée par la boîte de vitesses séquentielle à 7 rapports très proche de celle d'une Formule 1. La position de conduite est particulièrement ergonomique pour éviter toute perte de temps et permettre au conducteur de dépasser ses propres limites exploitant toutes les ressources de la machine : toutes les commandes sont regroupées sur le volant.


Extra light !

Sa ligne anguleuse fait écho à son poids très léger grâce à l'alliage de carbone et d'aluminium dont est constituée la caisse. Comme la F50, cette Ferrari repose sur un châssis en carbone alors que la suspension arrière est directement ancrée sur le bloc V12.
Pour ce joyau de technologie, symbolisant quatre années consécutives de victoire en championnat du Monde de Formule 1, la Scuderia a baptisée sa dernière née Enzo en hommage au père du mythe de Maranello.

Toujours très exclusive, la marque au cheval cabré prévoit d'en diffuser 300 exemplaires à 675000€ l'unité.


Fiche technique

fiche technique compléte et détaillée

Même si vous avez les moyens ne chercher plus les 300 exemplaires de cette merveille ont déjà été vendus.

Si vous aimez cette voiture allez voir les photos dans la rubrique transports/voiture/ferrari que je vais rajouter.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Re: Ferrari Enzo
Posté par gaetan le 20/08/2004 07:51:44
hé Ferrari c pas d'italie pour rien
FORZA FERRARI!!!!
^^ arf 300 exemplaires la rage et dire que sa doit etre des cons ki laissent ca dans leur garage qui les ont achetés!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Publié le 03 mai 2003
Modifié le 03 mai 2003
Lu 1 366 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲