Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Fête de famille : mode d'emploi

"Départ à 10h00 dernier carra" s'exclame votre père la veille "Et pas de retardataire, ou c'est moi qui vous réveille !". Pourquoi se lever si tôt, c'est le week-end quoi ! Dimanche matin vos yeux s'ouvrent enfin, et, une fois de plus, vous êtes en retard. Pourquoi aller à cette stupide fête me direz-vous ?


"Départ à 10h00 dernier carra" s'exclame votre père la veille " Et pas de retardataire, ou c'est moi qui vous réveille ! ". Pourquoi se lever si tôt, c'est le week-end quoi ! Dimanche matin vos yeux s'ouvrent enfin, et, une fois de plus, vous êtes en retard. Pourquoi aller à cette stupide fête me direz-vous ?

Votre oncle va encore une fois vous serrer dans ses bras si fort que vous ne pourrez plus respirer. Votre tante va encore faire des réflexions sur votre tenue peu conventionnelle. Vos petits cousins vont encore vous lancer leurs haricots verts à la figure. Et votre grand-mère va encore essayer de vous convaincre d'aller faire St Jacques de Compostelle... Malgré tout ça, il faut y aller car "c'est la famille".


Après vous être lavé en 4ème vitesse, avoir enfilé votre jeans troué et porté trois fois et avoir envoyé un SMS à votre meilleur (e) ami (e) pour qu'il compatisse à votre horrible journée à venir, vous sortez de la maison prendre une dernière bouffée d'air avant le coup de feu. 10h00, vous êtes prêt (e) mais tout (e) seul (e) dans la voiture. Votre mère se joint à vous, votre sœur suit. Il ne manque plus que votre père qui ne retrouve pas la caméra. 10h35, il arrive enfin dans la voiture d'une humeur massacrante. Et voilà, c'est partit, direction la maison de mamie.

Votre père vous engueule sur toute la durée du trajet au sujet de la caméra : "je te dis que c'est toi qui l'avait utilisé le (a) dernier (e), tu l'a pas rangé, comme d'habitude !... ". Heureusement, votre MP3 coupe cette conversation à sens unique et votre meilleur (e) ami (e) vient de répondre à votre texto : BIP BIP "Galère, J T plain tro. Moi J vi1 2 me réveillé ! Ciné cet aprèm over dc ?". A regret vous envoyé un ": (". "Ho... C'est pa grav, j'iré avc Alex, j'T racontré !". Et c'est à ce moment que ce genre d'amitié n'aide pas beaucoup.


Arrivée, cohue des embrassades, brouhaha des discutions inutiles et messe basse de votre mère " fais au moins semblant de sourire, c'est l'annivde tes cousins ". Sauf que pour sourire, ce n'est pas évident quand la chère tata Janette vous lance "ha, ça s'améliore, cette fois tu as mis un T-shirt à peu près propre ! " et que les petits jumeaux Lili et Lucien se mettent à ricaner devant cette désobligeante remarque. "OK, très drôle ", et vous allez vous installer au bout de la table en espérant que votre oncle ne se mettra pas à côté de vous.

12h30, après cinq verres de Coca, plusieurs poignées de cacahuètes et une dizaines de gâteaux apéro (un des grands plaisirs dont il faut profiter un maximum lors de ses réunions tribales), on fait une pause. La chance a été avec vous, vous êtes avec les seuls cousins avec qui vous vous entendez (Tonton Gilbert tout de même assis quelques chaises plus loin). Bon, ces cousins sont un peu plus vieux que vous alors vous écoutez les diverse conversations, riez aux blagues et, de temps en temps, en tentez une ou deux, malheureusement pas toujours bonnes.


Le plat est servi, 13h27, SMS : BIP BIP "j'vé alé voir le super film kon avé choisi a 15h, essai pa 2 m'avoir, J vé éteindre mon tel". Vous qui aviez essayé d'oublier que vous ratiez la meilleure sorti de l'année, c'est bête ! "Hé !", cette fois ce n'était pas des haricots mais de la salade que vous recevez sur votre super T-shirt Peace&Love. Tout le monde s'esclaffe, vous levé les yeux au ciel et esquissez un sourire. Il fallait le lavé de toute façon.

"Joyeux anniversaire, joyeux anniversaire... " 14h55, et voilà les gâteaux ! Distribution des cadeaux et des cartes. "On commence par le dessert ou les babioles ?" cri l'oncle Gilbert. S'en suit une foule de hurlement pour ou contre et finalement, le gâteau l'emporte à quelques décibels près. Le nouveau petit ami de votre cousine vous regarde droit dans les yeux avec étonnement et une certaine appréhension. "C'est ça qui t'attend, flippe pas trop, tu t'y feras !" et le fou rire vous emporte tous les deux.


Ha la famille ! Une petite pression avant d'arriver à la grande réunion, quelques moments pas très agréables, mais beaucoup infiniment plus drôle et le plaisir de retrouver ou découvrir des personnes avec qui on peu partager des délires (pas toujours avouable aux meilleurs potes !).

BIP BIP "le film été pouri, mm pa fun... On a pa ri 1 seul foi"
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
Re: Fête de famille : mode d'emploi
Posté par toutitelulu le 29/12/2011 17:12:23
Oui, la famille. C'est important pour tout le monde. J'espère que tu à pu te reconstruire autour d'une "famille" quelle qu'elle soit ! Bon courage en tout cas.
Re: Fête de famille : mode d'emploi
Posté par cyr the dutch le 28/12/2011 19:46:33
Elle est cool cette famille ! moi mes parents m'ont foutu dehors à 18 ans : j'aimerai bien être serré à en étouffer !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
L'auteur : Julie Przysiecki
21 ans, Montgeron (France).
Publié le 28 novembre 2010
Modifié le 28 novembre 2010
Lu 1 030 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲