Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Fête de la libération du Liban.

Le 25 Mai 200, Israël s'est retiré des territoires qu'il occupait dans le Liban Sud. Un petit article sur la guerre du Liban et mes souvenirs.


Le 25 Mai 200, Israël s'est retiré des territoires qu'il occupait dans le Liban Sud.

La guerre qui a déchiré le Liban pendant 15 s'est terminée en 90. Mais c'était une guerre civile. Pendant 10 ans encore, la situation au Liban Sud a été tendue et l'accès à ses régions était difficile.

Qu'ai je vécu de la guerre ? Je suis née en 89, 6 mois plus tard, mes parents ont fui (encore !) leur terre natale ensanglantée. Ils sont allés se réfugiés en France. La guerre s'est terminée en 90 mais la situation était toujours tendue et ma mère avait un bon job à Paris. Finalement, nous sommes rentrés l'été 94. Entre temps, mon frère et ma sœur sont nés. Je suis née sous les bombardements. Pour aller me voir à l'hôpital, mes grands parents ont du braver les balles et les obus. Je me rappelle encore des récits de mon grand père, où il me narrait, son parcourt du combattant pour venir jusqu'à moi. Ils ont failli explosés plusieurs fois... Ma mère elle-même, a reçu un éclat d'obus à l'épaule, mais c'était il y'a longtemps lorsqu'elle était encore adolescente, au début de la guerre. Ma mère n'a pas eu une enfance "normale", comme toute sa génération vivant au Liban d'ailleurs. Elle a passé son année de 4ème à la maison. (La guerre a commencé en 75, mais il y'avait eu des troubles dès 73). Transportée dans un pays qu'elle ne connaissait pas, dans un pays où il faisait froid et où elle ne connaissait personne elle a appris a aimé la France et y a passé 20 ans. Elle a du refaire sa vie, sans cesse ballonnée entre sa terre natale et sa terre d'accueille. Si nous sommes rentrés au Liban, c'est parce que mon père et mes grands parents paternels ne supportaient plus la vie loin de leur état chéri (je les comprends parfaitement).
Tout ces gens qui ont perdu leurs proches, qui ont perdu leur terre, leur argent. La guerre du Liban a été d'abord provoquée par les palestiniens, donc par les israéliens qui avaient chassé ces habitants de leur pays et nous les avons recueillis. Nous avons été bombardés par les avions israéliens et même occupés ! Ils sont rentrés jusqu'à Beyrouth !


"Mais qu'a tu vécu de la guerre ? Toi ? Oui, toi !", Pouvez vous me dire. J'ai vécu les conséquences. Ces jeunes qui ne parlent que d'immigration. Ces bâtiments détruits (minoritaires maintenant), cette politique pourrie contrôlée par les syriens, cette haine démesurée pour les israéliens, ce sentiment d'appartenir à mon pays certes, mais un je ne sais quoi de regret pour La France. J'ai aussi vécu les récits, de mes professeurs qui nous racontaient comment en pleine guerre pour évacuer les lieux, ils ont du descendre avec des cordes par les fenêtres ! Ou encore ma mère qui me disait avoir échapper de peu à la mort. Et mon père qui me décrit les troubles qui agitaient le pays. Et mes grands parents ! Bref...
J'ai surtout vécu ces avions. Ma sœur peut être était trop petites pour s'en rappeler mais pas moi. Jusqu'en 7ème, nous voyions régulièrement les avions israéliens au dessus de nos têtes. Nous entendions ces mêmes pilotes s'amuser à faire le mur de son. Nous laissions passer, assis tranquillement en classe tandis que les vitres tremblaient si fort et que la prof grommelait. Et puis ces nouvelles qui chaque matin alimentaient le journal, ces bombardements de centrale électrique. Pas si loin de Beyrouth. Vers Jamhour ! (La banlieue lointaine de Beyrouth, où se situe l'école de mon frère). Et avec la libération ces avions sont partis. Je me rappelle... Je crois avoir déjà entendu dans la nuit des bombardements... Je me souviens, les vitres tremblaient, on parlait dans les couloirs d'émigrer à nouveau, de situation instable...

Les syriens sont toujours présents au Liban. Oh nettement moins qu'auparavant, mais ils sont toujours là. A cause de cette guerre ! Ils sont là militairement et politiquement. Ils nomment par la bouche des députés notre président, ils donnent leur avis sur tout ! Nous n'avons même pas de frontières avec ce pays. Les travailleurs syriens travaillent chez nous, sans même payer d'impôts, ils envoient directement leur salaire à leur famille et payent les impôts là bas ! Récemment encore, les israéliens ont violés notre espace aérien...

Quand pourrons nous enfin parler de Libération ?
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Re: fête de la libération du liban.
Posté par paradise_161 le 11/02/2005 20:47:52
le liban a une tres mauvaise image!!! c'est dommage!!! moi chui franco libannaise jé vecu 11 ans en france et mnt ca fé 4 ans ke je vi o liban et non nous ne somme pas epier 24 sur 24 par des espions du hezbollah et kon vi tt a fé normalemen et bien plus en securité ken france!! (en effet ici -liban- il ya moin de violence dans les rues et presk tt le monde se conner les jeunes se retrouven ds les meme endroi et les parent se sente plus a laise et ns less plus sortir ossi paradoxal ke cela puiss paretre ac leurope) en gros le liban c bien pr els ados mais apres 18 ans fo se caC c comme ca il nya pas dopportuniT pr des etudes superieur en gros les gars bouger!!!!!! le liban c pas un pays de terroriste on vi normalemen comm tt le monde on sor on samuse !!!!!! changer vot poin de vu!!!!!!!!!!!
un grand coucou a tt les libannais du site!!!
Re: fête de la libération du liban.
Posté par yotouille le 04/09/2004 21:47:43
Tant que la Syrie contrôle le pays par le biais du Hezbolla, on ne s'y sentira pas chez nous. Et bizarrement il n'y a patiquement plus de Juifs au Liban... Et puis aller là-bas pour se faire épier 24h/24 par les chiens de garde du Hezbolla... Non, merci...

Modifié le 04/09/2004 23:41:25
Re: Fête de la libération du Liban.
Posté par mimifou le 31/08/2004 15:15:42
Tout le monde veut partir, cést normal fo les comprendre. Moi meme je me dis que peut etre un jour j'emigrerais ms jáime trop le Liban et surtout Beyrouth!

Tu es revenu definitivement au Liban?
Re: Fête de la libération du Liban.
Posté par samllll le 31/08/2004 08:04:49
Salut , tres bon article ..
moi meme etant libanais je comprend tres bien ton texte , moi je suis ne en 88 mais jai toujours ete a letranger par contre, je venais que pendant les vacances dete, et je remarquais beacoup les consequences de la guerre , cetais surtout les pauvres gamins souvent handicapes qui mendiaient la ou il y avait beacoup dembouteillages ( juste devant mon ancien appart vers jdeideh), en 1994 cetais la seule annee que jai passer au liban de ma vie , et je me souvient quon parlait beaucoup de crimes , et je me souviens meme que en classe de maternelle au lycee , il y avait souvent des avions qui passaient et qui etais tres prochent , a faire peur .. ou encore les enormes occupations des syriens qui occupent les routes et a qui tu doit demander autorisation de passer..

Metant installer maitenant definitivement au liban depusi ce juillet , je commence a connaitre des gens surtout des jeunes et c triste de tous les entendre insulter le pays disant que tout est pourri et quils voudraient surtout partir , et moi meme jessaye de leur dire que a letranger ( du moins en suisse) ce nest pas aussi rose que cela et quil y a des choses quil ny a pas au liban..

menfin bon ca commence a partir petit a petit ..
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Publié le 31 août 2004
Modifié le 31 août 2004
Lu 993 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲