Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Fight Serviette Club

La solution à tant de conflits est là ! Sa simplicité n'a d'égale que son efficacité... Et cela peut, en plus, faire office de divertissement ! Qu'est ce donc que cette merveille ?


Des écoliers aux professeurs, des ouvriers aux contremaîtres, des riches aux pauvres, des directeurs marketing chargé de la conception des affiches pour le cassoulet william saurin (l'énonciation du nom de la marque est, je m'en excuse, élémentaire à la compréhension) aux colleurs d'affiches pour le cassoulet William Saurin ; chacun essaie de manger son prochain. (attention ce terme ne signifie pas manger comme on mange du cassoulet William Saurin, "manger" prendra ici le sens de possession, de domination des autres. Mais il faut quand même noter que ce mot fait référence à la fameuse loi de la jungle "manger ou être mangé". Cependant nous n'ajouterons pas cette explication, ceci pour préserver la légèreté du texte)

Chaque discussion, allant du simple débat sur la possession prochaine de l'intégralité des végétaux par quelques multinationales à des sujets autrement plus intéressant tels que qui sera le gagnant de la nouvelle star ; chaque désaccord sur n'importe quel thème très souvent faussé part une envie : celle démontrer sa supériorité à l'autre.


"Depuis toujours l'homme ne fait que conquérir et détruire. Pendant des millions d'années l'homme a évolué mais il n'en reste pas moins un animal. Toujours en quête de conflit l'homme utilise toute une liste de procédés pour faire sentir à l'autre son infériorité. En voici quelques exemples :

-La critique non constructive : la plus répandue, elle consiste à faire un inventaire des erreurs (les plus bêtes choisiront les fautes d'orthographes) qu'a fait votre interlocuteur dans le message qu'il a voulu transmettre puis d'en faire un étalage insultant en utilisant les formules les plus compliqués que vous puissiez trouver. (exemple utiliser le mot "exhaustif" au lieu du mot "complet" ou le mot "rédhibitoire" au lieu de "radical")
NB : la relecture et l'usage du dictionnaire sont recommandés

-La dérision : Très répandue aussi, cette technique consiste à faire cette fois ci, avec humour, l'inventaire des erreurs de votre proie/interlocuteur.
NB : cette technique requiert une certaine créativité de même qu'une certaine réflexion. Si vous en manquez, la méthode précédente vous est plus appropriée

Si l'interlocuteur se rebelle il existe différents procédés pour le rembarrer :

-Ré appliquer la première méthode

-L'utilisation d'un moyen de pression extérieur au débat : Très dissuasive cette méthode consiste à menacer votre interlocuteur de mettre à exécution le pouvoir que vous confère la société (exemple : hiérarchie sur le lieu de travail, différente classe sociale)
.
-La dérive du sujet : Des plus efficaces, cette technique consiste à changer subtilement de sujet jusqu'à trouver un point ou vous avez raison. Votre interlocuteur, obnubilé par l'envie de vous voir avoir tord ne se rendra pas compte que la conversation dérive. Au moment propice, dites quelque chose dont la vérité ne fait aucun doute et prétendez que vous n'avez cessé de le dire depuis le début.
NB : Il est important de vous éloigner de votre interlocuteur avant qu'il ne se rende compte de la supercherie. Si jamais il revient plus tard sur le sujet sortez-lui une phrase condescendante du style "encore, écoute j'ai pas le temps j'ai des choses plus importantes à faire"


Les plus vicieux iront chercher tout ce qui peut-être phénomène de mode allant jusqu'à se forcer à écouter Christina aguillera ou regarder la star academy afin de trouver des proies faciles.
En vérité, la liste des procédés que l'homme utilise pour gagner un débat ne cesse de s'allonger car il sait faire preuve d'une impressionnante capacité d'improvisation dès lors qu'il s'agit de s'attaquer les autres, cette faculté naturelle et abondante chez l'homme est plus communément appelée "connerie.


Mais aujourd'hui il est temps de dire stop à tout ceci. Aujourd'hui, une association a but non-lucratif voir anti-lucratif se dresse pour parer à cet impressionnant gaspillage d'énergie. Le fléau de notre société qu'est la belliqueuse nature humaine a enfin trouvé son moyen de contrôle le fight serviette club.

Deux personnes en désaccord se munissent de serviettes enroulées. Agissant au tour par tour, chaque personne fouette son adversaire à l'aide de la serviette avant de lui donner un argument en faveur de ce qu'elle avance. La serviette canalise la permanente tentative de domination qui existe entre les individus. Ce qui leur permet, désormais, d'avoir des propos constructifs. La séance est terminée lorsque les personnes ont enfin trouvé un accord.
-La première règle du fight serviette club est : Ce qui se passe dans le fight serviette club n'a rien à voir avec ce qui se passe hors du fight serviette club. Pendant un fight serviette club vous n'êtes pas votre job, vous n'êtes pas votre compte en banque.
-La deuxième règle du fight serviette club est : on discute au tour par tour
-Deux personnes par combat.
-Un combat à la fois.
-Il est interdit d'esquiver.

Le fight serviette club vient de réinventer la civilisation.


Mais l'essence du fight serviette club ne se limite pas qu'à un moyen simple de résolution de conflits. Au delà de ses effets diplomates, le Fight Serviette Club prend une toute autre dimension lorsque les gens refusent de trouver un compromis rapidement : il devient un divertissement pour les misanthropes. On peut alors assister à du grand spectacle : vous n'imaginez pas à quel point il peut être réjouissant de voir deux abrutis, s'obstiner à continuer de "débattre" grimaçants de douleur.
Dans certains combats, vous pouvez admirer d'impressionnante démonstration de stupidité. Attention, il ne s'agit pas ici du petit con de bas étage qui comprend assez vite que son intérêt est de terminer la discussion. Ici nous avons à faire à des artistes de la connerie. Ce sont des combats dirigés par des maîtres en la matière, des gens exceptionnels, capable, le nez dans la merde, de vous sortir sans un clignement d'œil un "non monsieur, ça sent mauvais, certes, ça sort de l'anus de ce chien, certes, mais ça ne prouve rien monsieur".
C'est dans ce genre de débats que vous aurez peut-être la chance d'assister à des blessures au sang des plus attendrissantes.

Il reste cependant au fight serviette club quelques limites : la dextérité que cela prend pour utiliser correctement la serviette, le dopage de la serviette (mouiller le bout pour qu'il soit plus lourd) Une insensibilité à la douleur chez certaines personnes dont la lenteur des neurones est telle que le message nerveux est plus diffus. Mais les résultats très prometteurs des premiers fight serviette club nous encouragent vraiment à en améliorer les règles. Cette nouvelle forme de divertissement est pleine d'avenir. Gageons qu'elle aura très bientôt conquis le cœur des grands et des petits.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (14)
Re: Fight Serviette Club
Posté par chandlermbiing le 04/08/2008 17:29:00
c'est pas la même chose (je te conseille de lire le bouquin il est super) ici comme j'ai déja expliqué c'est l'idée que bon nombre de discussions sont faussées par l'envie humaine de casser l'autre... si tu passes ton envie dans la serviette, alors la discussion devient constructive... cela dit ça ne rendra pas les problème complexes plus simple.
Re: Fight Serviette Club
Posté par druide le 27/07/2008 13:16:08
J'aime beaucoup. Mais pourquoi ne pas se résoudre à un simple Fight Club ? :)
Re: Fight Serviette Club
Posté par margo 008 le 03/02/2005 20:29:14
je suis tout de même etoné que personne encore n'ait essayé de parler de sado-mazochisme en lisant cet article... J'adore bien entendu cet article, une inconditionnelle de l'humour intelligent de chandlerbiing.
Re: Fight Serviette Club
Posté par ¤asche¤ le 07/01/2005 22:15:10
hm..tu as fait de moi une personne qui ne demande qu'à être convaincue, merci pr l'info ça affaiblit ma part d'ignorance...
Re: Fight Serviette Club
Posté par chandlermbiing le 07/01/2005 21:36:30
---->undertaker: une serviette bien enroulée un retrait sec (il faut un excellent coup de main), à même la peau... j'en ai vu aller jusqu'au sang!!!
Mais comme je l'ai dis, le but n'est pas de blesser non plus

----->Asche:L'idée est que bon nombre de discussions sont faussées par l'envie simple de casser l'autre... si tu passes ton envie dans la serviette, alors la discussion devient constructive... cela dit ça ne rendra pas les problème complexes plus simple.

Celui qui a écrit fight club s'appelle chuck palahniuk... et son bouquin est beaucoup plus profond (le film reste très bon)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (14)
L'auteur : Chandler Bing
34 ans, Rennes (France).
Publié le 05 janvier 2005
Modifié le 04 janvier 2005
Lu 1 912 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲