FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Football : vieux ou jeunes ?

Alors que de nombreux jeunes explosent en attaque (Trezeguet, Henry, Cissé... pas le peine de tous les citer), certains peuvent se poser la question si le football moderne est plus adapté aux jeunes...


Il y a des postes - central, libero, demi-centre - où l'expérience, disent les spécialistes, explique que des joueurs de 35 à 40 ans se maintiennent dans l'élite du football et impressionnent même les spécialistes. Matthaus se retire de la sélection allemande et du Bayern à 39 ans. Donato, à 40 ans, renouvelle un an avec le Deportivo de la Corogne, et quand on lui demande le secret de sa longévité, il avance l'intelligence de placement qui compense la course des mal placés. Carboni, Djukic, Laurent Blanc, Adams, Hierro, etc... Les anciens occupent des postes clé dans les meilleures équipes.


En attaque, disent aussi les spécialistes, la jeunesse et la rage de l'ambition sont les facteurs des précoces succès des Raul, Ronaldo, Henry, Owen, Van Nistelroy... Mais alors le discours se fragilise, parce que là aussi les vieux avants s'imposent. Romario, leader au Brésil a 36 ans. Hubner, le meilleur avec 21 buts et 35 ans, dans un championnat italien ingrat pour les attaquants et dans un modeste Piacenza. Là aussi importe l'expérience ? Étonnant, détonnant, l'ancêtre Caniggia, 35 ans, pourrait supplanter le gamin Saviola, 19 ans, au Mondial 2002. Roger Milla, à 42 ans, marque un des plus beaux buts du Mondial 94... Est ce aussi la rage, l'ambition, l'expérience ? Non, c'est la qualité !


Au milieu de terrain, de grands artistes ont terminé leur carrière à des âges canoniques ou sont toujours actifs comme Valderrama aux Etats Unis à 40 ans. Michaël Laudrup est le chef d´orchestre de l'Ajax, champion de Hollande 1998 à 35 ans. Keane, Mauro Silva etc... Les dits vieux et expérimentés défenseurs ou milieux de terrain et les canonniers canonisés ont simplement ce dont le jeu de football vit : qualité technique, talent, classe, intelligence et amour du football, tout ou partie, dans l´ordre ou le désordre... Ce dont a besoin le football pour survivre. Merci les vieux !


Autant d'anciens de premier niveau mais aussi cruellement l'accent sur un niveau technique et un talent bas, très bas, de plus en plus bas. Romario dit aujourd'hui : "Avec le niveau actuel du football, je peux jouer jusqu'à 40 ans et continer à marquer plus de buts que personne". Pour l'instant il a raison : il ostente une moyenne de buts par match presque le double de celle des jeunes attaquants actuels, le ballon d'or Owen inclus, et il vient de devenir le second réalisateur universel, après Pelé et avant Di Stefano, avec quelques 830 buts. Qualité et amants du foot, les vieux ! Merci les vieux !

Article tiré du site http://www.contrapie.com
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
Publié le 23 mai 2002
Modifié le 23 mai 2002
Lu 1 928 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143