FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Fougérisation : Expérimentation de la mort

Je suis mort, enfermé sous des feuilles qui me coupent le souffle. La nature est si belle... Je gravai le nom de mes amoureuses sur les troncs des arbres, maintenant c'est avec leurs épines que ma peau se recouvre de sang. La nature est si belle...


Je suis mort, enfermé sous des feuilles qui me coupent le souffle. La nature est si belle...

Je gravai le nom de mes amoureuses sur les troncs des arbres, maintenant c'est avec leurs épines que ma peau se recouvre de sang. La nature est si belle...

Je chantai en sautillant dans les prés, j'écoutais les bruits de l'herbe à mes pieds, aujourd'hui couché au sol, mes oreilles ne peuvent que s'enivrer de leur chant. La nature est si belle...

Je me recouvre volontairement sous les végétaux, c'est tellement bon de se sentir mort, redevenir poussière le temps de cette expérience, appartenir corps et âme à la terre. Savoir qu'elle nous accueillera toujours un jour ou l'autre. J'aimai sentir les fourmis monter sur mes doigts, les araignées tisser leur toile dans mes cheveux. Je partage mon corps avec le sol et tous ses habitants. La nature est si belle...

Je ne voulais plus bouger, les feuilles posées sur mon corps dégageaient une odeur délicieuse, j'avais les yeux fermés et je contemplais la nature reprendre le dessus sur mon existence. Pour la première fois je me sentais libre, libre de me laisser tomber dans la terre, de me laisser recouvrir par les feuilles et d'accepter leur étreinte qui m'empêchait de bouger. La nature est si belle...

La pluie s'est mise à tomber, de l'eau coulait sur ma peau, je ne bougeais pas. Enseveli de feuilles, m'enfonçant dans le sol humide, je sculptai la trace de mon corps dans le sol comme si c'était le dernier endroit ou je pouvais vivre. J'ai bien compris à ce moment là que la mort me souriait. La nature est si belle...

Depuis ce jour, je n'attends que le moment ou mon corps pourra être une nouvelle fois en osmose avec la nature. Je m'endors sous un arbre, même par ce froid, peu importe si je meurs ou pas, mère Terre sera toujours là pour moi. Je nourrirai ses racines, je lui permettrai de continuer de vivre tandis que moi, à ses pieds, je m'endormirai tranquillement dans un sommeil sans lendemain. Je pourrai enfin rêver de la vie, car je sais ce que représente la mort.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (11)
Re: Fougérisation : Expérimentation de la mort
Posté par damien le 15/03/2006 23:16:19
C'est pas grâve pour le "Désolée, j'me suis crue en cours de lettres à étudier le texte" au contraire même, c'est intéréssant de voir les différents points de vue sur quelque chose.
:)

Merci pour le commentaire çà fait toujours plaisir et c'est encourageant pour la suite ;)
Re: Fougérisation : Expérimentation de la mort
Posté par hanae le 15/03/2006 21:24:42
Après lecture et relecture....

Je dirais que la répétition de la Nature est si belle ressemble à une incantation... Un souhait de redécouvrir, de savourer ce phénomène... Ce sont des mots qui m'ont parut susurer avec passion, envie.

Par raport à la remarque de la gravure et des épines que l'on a faite, j'y vois au final le fait de faire saigner l'arbre en premier et un retour de baton de la nature qui saigne la peau. Sang pour sang.

Quand au reste, c'est léger dans l'écriture. Non dans le sens critique mais plus constructif, c'est agréable à lire. On se l'imagine aisément.

Ce texte est une belle gradation jusqu'à l'avant dernier paragraphe. Chaque début évoque la vie pour se clore dans la mort. C'est joliement bien tourné.

" Et la poussière retourne à la poussière". En quelques mots, le cycle de la vie, un retour à la finalité d'un autre commencement.

Désolée, j'me suis crue en cours de lettres à étudier le texte. Bon peut-être que je me gourre mais y'a rien à redire. Le style est fin, claire et détaillé. Le texte agréable à lire.
Re: Fougérisation : Expérimentation de la mort
Posté par elfy le 01/02/2006 20:14:23
eh bien moi,j'ai trouvé ce texte trés "vrai".Et je trouve que la répétition de "La nature est si belle... "ne fait qu'insister sur l'osmose avec la nature que tu a eu durant ses instants.bravo
Re: Fougérisation : Expérimentation de la mort
Posté par damien le 30/01/2006 15:53:02
j'avoue, le début avec le passage de l'amoureuse et du gambadinage dans les herbe ça fait un peu...hum. Content d'avoir des avis partagés :)
Re: Fougérisation : Expérimentation de la mort
Posté par zion_thieum le 30/01/2006 15:12:33
Quand j'ai commencé j'ai trouvé ça un peu pathétique, au bout de trois paragraphe j'ai commencé à accrocher et en fin de compte j'ai eu la sensation de partager cette expérience, ce bonheur ; et de retrouver ce lien qui nous est commun à tous, ce lien à la nature, ce lien que l'on a tant oublié avec notre vie en asphalte.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (11)
L'auteur : Vieux Gouranga
29 ans, Reims (France).
Publié le 30 janvier 2006
Modifié le 23 janvier 2006
Lu 604 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143