Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Frances Farmer

C'est l'histoire de la destruction sauvage, brutale, dévergondée et impardonnable par des psychiatres d'une des actrices les plus douées de son temps...


" J'ai été violée par des plantons, rongée par des rats et empoisonnée par la nourriture avariée. J'ai été enchaînée en cellules, enfermée dans des camisoles de force et à moitié noyées dans des bain glacés. "


C'est l'histoire de la destruction sauvage, brutale, dévergondée et impardonnable par des psychiatres d'une des actrices les plus douées de son temps.

Alors que sa carrière professionnelle éclatait, sa vie personnelle se désagrégeait. La souffrance d'un mariage à l'acteur Leif Erickson, des rapports échoués et pressurisés par sa carrière, elle avait déjà développé un penchant aux amphétamines (benzedrine), prises pour conserver sa ligne.

En janvier 1943, elle entre dans un combat contre le "système" Hollywood et se fait arrêtée.
Pendant les sept années à venir, Frances Farmer va devenir irréversiblement emmêlé dans le monde foncé de la psychiatrie et de l'abus sauvage par une série de traitements violents prévus pour la dépouiller de sa dignité et de son talent après avoir été à tord reconnue psychologiquement instables à cause des amphétamines.

Commençant au sanatorium, elle a été soumise au traitement de choc d'insuline, "une torture psychiatrique brutale qui assomme le corps en plus d'infliger des dommages du cerveau étendus". Suite aux choc d'insuline -elle a reçu quelques 90 injections de ces derniers- Frances ne pouvait plus se concentrer ou se rappeler de quelques lignes. Elle s'est rendue compte que les psychiatres détruisaient systématiquement la seule chose qu'elle avait jamais pu garder dans sa vie "sa foi dans sa créativité artistique. "

Véritablement effrayée, Frances Farmer s'est échappée, pour se retrouver de nouveau internée suite à une plainte de sa mère. À l'hôpital occidental de l'état de Washington Chez Steilacoom, les psychiatres se sont immédiatement embarqués sur un cours étendu des traitements aux électrochocs afin d'essayer de casser sa volonté provoquante et rebelle. Comme ceci ne l'a pas transformée en patiente modèle, un nouveau traitement brutal a été ajouté "l'hydrothérapie". Maintenant illégale, Frances Farmer était mise à nue et jetée dans un baquet d'eau glaciale pendant six à huit heures. Après plusieurs mois de torture, elle fut déclarée publiquement comme "complètement soignée".

De retour à la maison, Frances Farmer est resté terrifié à la perspective d'être de nouveau internée et s'est enfuie à plusieurs reprises. Piqués par la publicité qui a semblé favoriser leur échec, les psychiatres ont contacté sa mère et expliqués que "Frances les avait en effet dupé" et qu'elle avait évidemment besoin de plus de "traitements". Quelques mois plus tard sa mère la fait retourner à Steilacoom. Elle restera là pendant les cinq années à venir... Descendant cette fois dans l'enfer.

Les conditions étaient barbares : enfermée avec les criminels et les mentalement retardés, leurs repas jetés sur le plancher sale, France Farmer a été de nouveau soumise aux électrochocs réguliers et continus. En outre, elle a été prostituée aux soldats de la base militaire locale, violée et maltraitée par les plantons. Elle a été également employée comme sujet d'expérience pour des drogues telles que Thorazine, Stelazine, Mellaril et Prolixin.

Un de ses derniers visiteurs avant d'encore être déclarée "traité" et libéré était le Dr. Walter Freeman, le premier "psychirurgien" de l'Amérique qui a développé la lobotomie transorbitale (un traitement qui consiste à inciser les paupière et insérer de la glace dans le but de déchiqueter le cerveau)...

... Lobotomisée, Frances Farmer ne sera plus jamais la même. Elle vécu quelque années en recluse, pendant que s'effaçait peu à peu ses traces au rang des succès d'Hollywood.


L'intemporelle étoile montante d'Hollywood s'éteint à l'âge de 57 ans, malheureuse et brisée
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Re: Frances Farmer
Posté par noemy_lang le 28/01/2005 12:14:37
Révoltant! Kurt Cobain, le leader de Nirvana, a écrit une chanson en son hommage. Elle s'appelle "Frances Farmer will have her revenge on Seattle" sur l'album "In Utero". (8)
Re: Frances Farmer
Posté par gwennaliann le 30/12/2004 00:44:42
C'est affreux.
Je ne connaissais que l'actrice, pas la femme, eh bien ...
C'est épouvantable, vraiment.
Re: Frances Farmer
Posté par cici1987 le 20/12/2004 15:03:24
affreux....
Re: Frances Farmer
Posté par drew le 20/12/2004 10:34:16
:'( ... !!!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Publié le 13 décembre 2004
Modifié le 13 octobre 2004
Lu 5 522 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲