Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Gangs Of New York

Rivalité entre gang, vengeance, pourriture politique, racisme et l'Histoire en marche : Le début d'une ville, le début d'une nation. Un grand film comme on en avait pas vu depuis longtemps à mon sens !


Pour la fiche technique, je vous passe les détail, ouvrez votre programme télé ou consultez ce lien, j'ai la flemme de recopier...

Pour l'histoire, en gros on pourrait simplifier la chose en : "Un méchant pas beau a tué un papa, et le fiston va le venger 16 ans plus tard".
Le contexte : une guerre civile ronge l'Amérique naissante, divisant une amérique voulant rester sur ses anciennes habitude ( racisme, esclavagisme etc...) et une Amérique plus tolérante ( racisme mais plus d'esclavagisme... ). Au milieu, la misère et le malheur humain qui suinte de partout.

Si le film se bornait à ca, ce serait un ultime nanar avec Di Cornichon dans le rôle principal, une amourette à la 54 ème minute du film, et 4 tête tranché à la 124 ème...

Et bien non.
J'ai vu ce film comme je n'avais jamais vu un film auparavant : c'était presque un livre.
Des expression romanesque tel que " la neige rougie par le sang" n'a j'amais pris autant d'ampleur que dans les 15 première minutes de ce film. Pendant ces même 15 première minutes, le ton est donné et la différence avec les productions habituelle est faite.



Non vous n'aurez pas un massacre à la Bravehearth ou Gladiator, ni de l'explosion de tripaille à la Soldat Ryan. Tout au long du film on remarque que le réalisateur se concentre non pas sur les blessures mais sur leur conséquence. Pas de gros plan sur une tête éclatée, ni de kung-Fu farfelu, pas de combat à l'arme blanche ultre rapide accéléré chorégraphiée à l'extrême comme c'est la mode... les coup de poing ne sont pas amplifié en Dolby surround. Ils sont plat, et claquent comme dans la réalité. Ce n'est pas la plaie béante et giclante qui cause l'émotion, c'est la réaction de ceux qui entourent le blessé ou le mort. C'est ainsi qu'on verra les chose dans ce film.

Le sang tout d'abord, pivot central, dès le début, dès la première séquence. Le sang qui coule sur une lame de rasoir, puis se répand sur la neige blanche, puis dans les veines d'un gamin qui veut venger son père, et enfin retournant sur le pavé, dans une mare rouge innondant le trottoir comme suite à l'accouchement gigantesque d'une ville tentaculaire telle que le New York naissant dans les affres d'une guerre civile.

La vengance que doit accomplir le héro se trouve être différent de ce qu'on attend d'habitude de ce type de film :

En effet, vous avez l'habitude du "bad guy" vraiment pas beau, ou méchant car c'est pas sa faute, son papa le forçait à manger ses haricots par les trou de nez ( forcement ca traumatise ). Donc pas de pitié, c'est un vrai pas beau sans coeur, mort ou vivant, peu importe, écrasez-le en le faisant couiner.

Non ici on le prend en réelle sympathie, on l'apprécie même par son sens de l'honneur ou du respect. Et bon sang que l'acteur joue bien ! Di Caprio fait petite figure à côté, et son personnage sombre dans la déprime quand il se retrouve à être considéré comme un fils par l'homme dont il jure la mort. Cette homme va effectivement finir par incarner une véritable figure paternelle, et aussi un véritable dinosaure dans son espèce : fidéle à ses pensées et à ses convictions, donc dans un sens, droit dans sa ligne de conduite : irréprochable si ce n'est qu'il est passionné par ces convictions.

A côté de ce "méchant" on trouve le héro bien pâle, bien que parfois torturé car sa vengeance et prévue à l'avance, et rien ne doit empêcher son bon déroulement, et va jusqu'à sauver la vie de cet homme pour sauvegarder sa vengeance ( à moins que ce soit par amour...)

J'aimerai bien en dire plus car vraiment ce film mérite d'être vu, rien que pour la prestation de Daniel Day-Lewis, et pour rajouter d'autre chose... En tout cas, gardez cette phrase en tête : " L'Histoire avec un grand H avance toujours, en écrasant tout sur son passage."

C'est pour moi le meilleur film que j'ai vu depuis longtemps, de par sa profondeur, le caractère vivant de ses personnages, le jeu d'acteur et la réalisation réfléchie, pesée et pensée, sans l'artifice des effets spéciaux car la vraie magie, elle, opère entre chaque personnage de cette histoire.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (6)
Re: Gangs Of New York
Posté par cort le 20/08/2004 07:49:27
AAAhhh ça...c'est sûr ce n'est pas du "grand spectacle !"
Si un jour tu es fatigué de toujours voir les même choses, les même combats, les mêmes histoire dont tu connais l'histoire à l'avance...
Pense alors à ce film, et essaye de le revoir, essaye de "comprendre" le film et d'entrer dedans, je t'assure que ca vaut le coup d'essayer de faire plus que juste le "regarder".
Bon ceci dit je suis peut-être plus très partial là... et pis peut-être que c'est un gros nanar ??? hein ? quoi chuis pas crédible ???
Re: Gangs Of New York
Posté par minikiwi le 20/08/2004 07:49:27
J'ai vu le film ce matin, il m'avait l'air pas ma, mais je me suis vraiment ennuyé grave, c'est lourd, pesant;Qu'est-ce qu'on s'ennuie quand ce n'est pas les scènes de bagarre ( je n'aime pas forcément ca !), ils parlent pour ne rien dire et il radottent ! Mais chacun ses gouts et quand on va voir un film on ne s'est pas à quoi on s'attend
Re: Gangs Of New York
Posté par didou le 20/08/2004 07:49:27
chui allée voir ce film hier, presque à contrecoeur, j'avais l'impression de tout savoir à l'avance, avec cette bande annonce pourrie, un film que seules les gamines vont voir parcequ'il y a Leo....et franchement je suis sortie sur le c....
c vraiment excellent, peut être un peu sanglant mais fantastique...
Day Lewis est formidable, et Leo n'est pas mauvais, le perso lui convient tt à fait...
Si le film n'était pas de Scorcese, je n'y serai pas allée..Il est à la hauteur de sa réputation. ce film est fantastique.
Re: Gangs Of New York
Posté par fanfan le 20/08/2004 07:49:27
mouais... rien a dire sur la qualité de l'article, on est d'accord, mais sur la critique... on va dire que je suis moins optimiste que toi sur ce film.
Re: Gangs Of New York
Posté par cort le 20/08/2004 07:49:27
Merci ;)
Vas-y écoute toi... il y a des longueurs, mais il mérite d'être vu rien que pour la prestation de Daniel Day Lewis ( ex-Mohican )... du jeu d'acteur comme on en voit très rarement...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (6)
Publié le 12 janvier 2003
Modifié le 12 janvier 2003
Lu 901 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲