FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Good night, and Good luck

Voici un bijou du genre dramatique, un film en complet décalage avec ses plans en noir et blanc et sa version VO incontournable. Il est aussi un retour vers une époque qui paraît bien lointaine : celle des premières émissions télévisées. Voyage en compagnie de journalistes bien courageux dans une époque quelque peu dangereuse pour tous ceux qui osaient penser "différemment"...


Dans ce long-métrage aux couleurs pâles, le réalisateur et acteur Georges Clooney raconte comment, dans les années cinquante, Edward R. Murrow, présentateur télé, et Fred Friendly, producteur, contribuèrent à la chute du sénateur Joseph Mac Carthy.
Edward Murrow présentait à l'époque cette émission, See It Now, regardée par l'Amérique entière, furieusement célèbre et diffusée sur la chaine CBS. On se trouve ici dans les prémisces du succès de la télévision, qui n'a depuis jamais cessé de croître, prenant l'avantage sur les autres modes de diffusion.
Ed Murrow tenta, par ce succès, de répandre son aversion contre Mac Carthy, responsable d'une haine viscerale contre tous les "réputés sympathisants communistes", et provoquant une délation en chaine contre ces "adversaires" des Etats Unis.
"Pour la première fois, un homme de télévision allait servir à faire éclater la vérité"


Le maccarthysme, kesaco ?

Ce nom a été donné à une politique menée par le senateur J. Mac Carthy, politique qui consistait à chasser les communistes des Etats Unis. Qualifié de "chasse aux sorcières", ce mouvement trouve ses racines dans un contexte de guerre froide, entre 1950 et 1953. On se trouvait alors au coeur d'une véritable peur du bloc soviétique, un bloc communiste.
Mac Carthy entreprend alors d'inventer une vraie conspiration communiste au sein même de l'appareil d'état. Sa chasse contre les "rouges" s'est souvent faite au mépris de quelconques procès équitables, au mépris du principe selon lequel "celui qui n'est pas déclaré coupable est réputé innocent", condamnant sans vergogne de nombreux innocents. Le procès le plus connu est celui des époux Rosenberg, condamnés à mort alors que tout démontrait leur innocence...


Des acteurs de talent

- le personnage principal est incarné par David Strathairn, peu connu chez nous, bien qu'il ait joué dans des films tels que La Firme, ou Instincts Meurtriers. Il a été nominé aux Golden Globe Awards 2006 dans la catégorie "meilleur acteur"

- dans le personnage de Fred Friendly, on trouve Georges Clooney qui s'est ici réservé un rôle secondaire

- toutes les amatrices d'Ally Mac Beal auront le plaisir de retrouver le très sexy interprète de Larry Paul : Robert Downey Jr, dans le rôle d'un journaliste de CBS

Mais également Ray Wise dans le rôle de Don Hollenbeck, journaliste et collaborateur de Murrow, accusé de communisme, ou encore Patricia Clarkson que l'on a déjà pu admirer à l'écran dans Bienvenue à Collinwood et Dogville, entre autres.


Opinions et distinctions

De l'avis général, il ressort que "Clooney est parvenu à donner une puissance incomparable à ses gros plans en noir et blanc, qui donnent à eux seuls la puissance de ce film sur une bataille entre quelques journalistes face à Mac Carthy, sans doute un des meilleurs films politiques à ce jour"

En matière de distinctions, Good Night and Good Luck a été nominé aux Golden Globe Awards 2006 pour le prix du meilleur film dramatique, pour celui du meilleur réalisateur, et du meilleur scénario... En plus du prix de meilleur acteur déjà mentionné.


Où voir ce film ?

Parce que je pense que c'est un film comme on en voit peut aujourd'hui, et que, si vous n'êtes pas séduits, vous serez pour le moins interpellés; j'ai répertorié quelques salles en France qui le diffusent :

A Paris, l'UGC Ciné Cité Les Halles (1er arr.), le MK2 Odeon (5è arr.), la Bastille (11è arr.), ou encore le Majestic Passy (16è arr.)
A Lyon, le Pathe.
A Marseille, le Varietes
A Toulouse, le Gaumont Wilson

Mais aussi le Katorza à Nantes; le Majestic à Lille; le Cameo à Nancy; le Gaumont à Rennes, Le Club à Grenoble ou Le Paris à Clermont-Ferrand...

Je m'excuse en cas d'erreur sur des salles, ou si j'ai écorché des noms de cinéma. En souhaitant que vous suiviez mon avis et que vous vous déplaciez le voir... En souhaitant également que vous me donniez votre propre opinion sur ce film...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
Re: Good night, and Good luck
Posté par nizolea le 29/04/2006 14:24:43
mmmmh oui c'est pas tout a fait faux, jlai vu a peu pres a la meme heure, et a defaut de m'etre endormie je me souviens d'avoir eu la vue qui se brouillait parfois lol.. et le soustitrage blanc ça c'était carrement lourd parfois.
Re: Good night, and Good luck
Posté par crazysk8 le 29/04/2006 00:18:31
Que la honte s'abatte sur moi, mais je me suis endormie devant ce film (d'ailleurs c'etait la seule et unique fois que ça m'est arrivée) mais bon allé au ciné à 21h30, le voir en VO avec un soustitrage blanc pour un film est noir et blanc ben c'ets crevant.

Sinon il y a une véritable recherche esthétique mais dans le fond c'est un film qui ne s'adresse pas au grand public, mais a un public assez assez intellectuel et qui est au courant de ce qu'etait le maccartysme.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
L'auteur : Thea M.
30 ans, Toulouse (France).
Publié le 25 janvier 2006
Modifié le 23 janvier 2006
Lu 933 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143