Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Grunt au pays des télétubbies

Fan du simpliste mais néanmoins célèbre jeu Quake 3 ? Contres-Fan des télétubbies l'"émission" dont la répétition arriverait à énerver un fan de techno, hardcore, speedcore et autre house music (encore qu'un fan de house music fait preuve d'une résistance admirable) ? Cet article est peut-être pour vous...


Avant toute chose, si vous ne connaissez pas vraiment Quake 3 tapez simplement les mots "site officiel de quake 3" dans un moteur de recherche correct et vous serez éclairé sur ce qui fait le succès de ce jeu.


VOICI LA LEGENDE...

Un jour, au pays des télétubbies, Grunt un petit homme chauve et grassouillet se promenait. C'était un apprenti boucher massif qui avait le goût du travail bien fait (c'est à dire qu'il abattait ses viandes par dizaines de cheptels (au moins) avec des armes peu conventionnelles)
Pacifique mais néanmoins prévoyant, il gardait toujours sur lui quelques-uns de ses outils de travail pour sa propre sécurité (il n'était, en effet, pas rare que certains concurrents peu scrupuleux (que l'on appelait les frags finishers) se servent de ces mêmes armes pour lui voler ses frags (=bétail dans la langue de son pays)

Grunt était donc venu ici pour se reposer. Il en avait assez de travailler sans cesse sur des grosses commandes. Il décida donc de poser ses vacances la dernière quinzaine du mois d'août.
Il souhaitait à tout prix décompresser et oublier le stress de son travail. Pour cela il décida de quitter les arènes de Quake, ce pays natal dont il n'était jamais sorti, pour aller visiter le pays des télétubbies connu pour son soleil permanent et la joie de vivre qu'il procure à ses habitants.
Le pays des télétubbies était un endroit merveilleux où la quiétude qui y régnait n'avait d'égale que le calme qui l'entourait.
Des gentils lapinoux omniprésents gambadaient dans la tranquillité et sans aucune crainte (Grunt étant ici pour vacances et non pour faire des heures sup.)
Les fleurs en permanente floraison, la pelouse qui cessait d'elle-même de pousser dès qu'elle était assez haute, le soleil étincelant en forme de tête de bébé souriant et l'absence quasi-irréelle de nuages formaient un équilibre harmonieux.

Soudain, dans un grand fracas, un cataclysme venu troubler cet eden.
Une musique country démoniaque annonça la danse macabre qui était sur le point de se produire : Un micro sortit directement des entrailles de la terre en empalant un lapin pour répéter une phrase mystique : "c'est l'heure des télétubbies, c'est l'heure des télétubbies"
Le son de cette guitare qui semblait avoir été fabriquée par Satan en personne ne cessait d'augmenter. C'est alors qu'arrivèrent les quatre cavaliers de l'apocalypse, les terribles Tinky Winky, Dipsy, Lala et Po.
Pressentant le danger, les lapinoux eurent le temps de s'échapper, mais pas Grunt. Il était trop tard : les démons l'avaient repéré. Ils poussèrent un cri qui semblait venir tout droit des ténèbres, un cri qui paralysa notre pauvre apprenti boucher : "HEY OOOOOh !"
Ils se précipitèrent ensuite sur leur proie tétanisée en hurlant cette incantation : "GROKALiiiiin" (sans doute une phrase annonçant un sacrifice)
En effet ils se mirent à encercler leur victime avant de la serrer très fort, si fort que Grunt ne pouvait plus respirer.
Dans un soubresaut Grunt parvint à s'extirper pour sortir un fusil à plasma de sa poche il vida son chargeur dans ses agresseurs qui y semblèrent indifférent. Il sortit alors son BFG (il avait des très très grandes poches) il entoura l'ennemi dans une sorte de tornade électromagnétique...
MAIS ils survécurent, en fait, ils avaient capté toute l'énergie du cyclone ce qui semblait les avoir rendus beaucoup plus fort !!
Ils avaient maintenant de l'énergie à revendre, ils en profitèrent pour diffuser des vidéos sur leur ventre : sans aucune pitié il firent passer et rerepasser à Grunt un film monstrueux avec des enfants qui fabriquaient une omelette, des enfants qu'on devinait possédés du fait que les sons qu'ils produisaient étaient indépendants des mouvements de leur bouche.

Grunt arriva par miracle à encaisser le premier film. Il s'enfuit et finit par se réfugier dans un loft abandonné au milieu d'une plaine.
Il fut mal accueilli par un aspirateur mi-monstre mi-machine, le redoutable NOUNOU, qui essaya de l'aspirer. Par chance, le NOUNOU dégoupilla en l'aspirant la seule grenade que Grunt portait sur lui. La magistrale explosion qui s'en suivit alerta le cruel Po qui se mit à traquer Grunt sur sa trottinette de l'enfer.
Grunt, la peur au ventre, réussi un temps à distancer Po, mais bien vite cette course poursuite effrénée tourna à l'avantage de "l'assassin rouge" Grunt s'allongea alors au pied d'une colline (le sol étant constitué exclusivement de collines, ce n'était pas trop difficile) brandissant pour seule protection son Gauntlet (sorte de scie sauteuse installée sur un gant (au pays de Quake c'est très tendance !))
Alors que Grunt pensait être sur le point de se faire achever, Po vint se découper les jambes sur son poing.

CE FUT ALORS UNE REVELATION : les complexes armes électromagnétiques étaient inefficaces face à ses monstres très avancés militairement... mais les armes à projection solide étaient trop archaïques pour que les télétubbies puissent s'y préparer... C'était décidé, Grunt savait comment il allait pouvoir débarrasser le monde des désormais 3 cavaliers de l'apocalypse !

Il récupéra alors l'arme archaïque la plus puissante qu'il portait sur lui : le lance roquette (instrument de base dans la récolte des frags)
Il n'eut pas beaucoup de mal à repérer les trois télétubbies qui continuait de crier : "encore encore" pour revoir encore une fois le film de l'omelette qu'ils devaient commencer à connaître par cœur.
Cependant, un imprévu bouscula le plan de Grunt, le micro se mit à répéter "c'est l'heure de dire au revoir, c'est l'heure de dire au revoir" Grunt profita de l'effet de surprise pour envoyer une roquette sur Dipsy :

Par une réaction en chaîne ils éclatèrent tous dans une gerbe de tubbie toasts. La tribu lapinoux était libérée de l'oppression teletubbienne !

Certains racontent que le soleil prit une voix de lanceur de poids ayant abusé de la testostérone avant de déclarer ces énigmatiques mots "Quaddamage" et "TwoFragsInTwoSeconds"

Ainsi s'achève la légende de Grunt au pays des télétubbies...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (7)
Re: Grunt au pays des télétubbies
Posté par apoline le 20/08/2004 07:54:18
cher chandlermbiing
Bien sur chéri;=)
je n'ai qu'une chose à dire: Zzzzzz Zzzzzz Zzzzzz
é oui tu te perd tro dans les détails...
Mais on reconnais là un fervent admirateur de cet émission qui fait la joie des petits.
Ton article est bien construit et on remarque également qui tu as fais des études très poussées sur ce sujet.
Enfin bon l'article reflète l'état d'esprit de l'auteur.
Re: Grunt au pays des télétubbies
Posté par weet_weet le 20/08/2004 07:54:18
mdrrrrrrrrrrrrrrrr

O CHIOTTES LES TELETUBBIES
Re: Grunt au pays des télétubbies
Posté par mithraw le 20/08/2004 07:54:18
EXELENT !
Re: Grunt au pays des télétubbies
Posté par the fool on the hill le 20/08/2004 07:54:18
Oh mon Dieu ! Quel chef-d' oeuvre absolu, les larmes me montent aux yeux devant une telle beauté. Avoir réussit à condenser la substantifique moelle de 2 univers si différents est un exploit qui mérite une éternelle reconnaissance. Un écrivain est né, et je pèse mes mots comme il sait peser les siens.
A quand les bisounours versus Aragorn ?
Re: Grunt au pays des télétubbies
Posté par la vie est belle le 20/08/2004 07:54:18
je connais pas grunt mais beuuuurk les teletubbies........ la je vais voir avec mon frérot pour qu'il me parle grunt avant de m'endormir..... ;-)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (7)
L'auteur : Chandler Bing
34 ans, Rennes (France).
Publié le 17 janvier 2004
Modifié le 17 janvier 2004
Lu 3 485 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲