Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Harry Potter et les Reliques de la mort

Ça y est, j'ai terminé le tome 7 de Harry Potter en français. C'est fini. La dernière page s'est tournée pour refermer ce volume de huit cent dix pages.


Ça y est, j'ai terminé le tome 7 de Harry Potter en français. C'est fini. La dernière page s'est tournée pour refermer ce volume de huit cent dix pages. Huit cent dix pages de bonheur. Et pourtant, j'ai bien pleuré lorsque je l'ai relu. Ça ne m'avait pas fait le même effet en anglais. Sans doute, que j'espérais inconsciemment que je me trompais, que je comprenais mal. Si, si, tout est vrai. Entièrement vrai. Ils sont bien morts. C'est bien la fin de cette saga.

C'est une étrange sensation, qui persiste encore ce matin. Couché vers une heure du matin, ne pouvant achever ma lecture avant la fin, je me suis soudain senti mal lorsque j'ai lu le dernier mot : "bien" (très symbolique tout ça, Merci Jo ^^). Je sais que j'ai vécu avec Harry Potter une expérience unique, et que plus jamais aucun autre livre ne me fera revivre ça. Je sais que ce que j'ai connu avec Harry Potter, ne se reproduira plus. Et ça fait mal, mal. J'aimerais crier au monde entier le bonheur que j'ai eu en lisant ce livre, mais je n'y arrive pas. J'aimerais crier la douleur (et c'est une douleur bien réelle) que j'éprouve en sachant que plus jamais je ne serai en contact avec Harry, Ron et Hermione. Mais je ne peux pas, j'en suis incapable. Incapable.


Ça me révolte. Je revois mon professeur de français de seconde me dire qu'Harry Potter, ce n'est pas de la littérature. Ces mots me hantent aujourd'hui : "PAS DE LA LITTÉRATURE" ; "PAS DE LA LITTÉRATURE" ; "PAS DE LA LITTÉRATURE".

Mais elle n'y comprend donc rien !!! La littérature, ce n'est pas seulement analyser un texte, trouver une problématique et un plan irréprochables. Ce n'est pas interpréter les mots de l'auteur. Non, la littérature, c'est ressentir, éprouver. C'est aimer, détester un personnage. C'est ce confondre avec ces êtres de papiers, ne former plus qu'un. La littérature, c'est être scotché à son livre, sans qu'on puisse en être détaché avec la fin. La littérature, c'est transmettre une émotion à son lecteur. Et ça, je dois dire qu'aujourd'hui, il n'y a que deux auteurs qui ont réussi à faire ce terrible exploit : Sylvia Plath et Jo. Alors, au diable ceux qui n'y comprennent rien à la littérature. Au diable tous ces intellectuels pédants qui se sentent supérieurs parce qu'ils ont lu tout Proust, tout Balzac, tout Racine. Ils n'y comprennent rien. Ils me font pitié.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (31)
Re: Harry Potter et les Reliques de la mort
Posté par raphael.m le 24/11/2007 08:46:08
Je ne suis pas d'accord : le style dans Harry Potter est magnifique. Les phrases sont bien tournées etc. Le seul but d'Harry Potter n'est pas seulement de divertir, mais également d'effectuer une prouesse littéraire (le monde créé par J.K Rowling est aussi complexe que ceux qu'a créé Balzac etc ...).
D'ailleurs, ce n'est pas pour rien que commence à se développer en France des colloques sur Harry Potter ... c'est bien que l'oeuvre est saisie comme étant un écrit littéraire.
Re: harry potter et les reliques de la mort
Posté par kit-cath le 23/11/2007 23:53:12
raphael.m : Je t'ai seulement donné la définition qu'on m'a donnée, que j'ai apprise, pour comparer. C'est tout. J'ai jamais dit que c'était ça la littérature, au contraire :mais bon comme je t'ai il y a moyen de s'obstiner longtemps là-dessus sans que quelqu'un est nécéssairement plus raison que l'autre.... De plus, je n'ai jamais dit si Harry Potter c'était de la littérature ou non... puisque je ne peux pas te donner de définition exacte!! Je ne peux pas non plus te dire si c'est de la «bonne« ou de la «mauvaise» littérature (classement que je déteste d'ailleurs), car je ne crois pas être placée pour juger cela. Livre, littérature de divertissement est un classement qui me plaît davantage ( quoi que des chefs d'oeuvre peuvent aussi être très divertissants...). Je sais que ce n'est pas très clair (et ce ne l'est pour personne je crois). Une chose est sûre, au niveau stylistique Harry Potter ça vole pas haut (et ça n'en fait pas un mauvais livre pour autant!).

Fermée d'esprit? Je t'ai dit que j'adorais Harry Potter et c'est vrai. Je trouve aussi que J.K Rowling est une femme très intelligente et débordante d'imagination. Elle a accompli du jamais vu avec sa saga. Seulement je suis capable de reconnaître que ce n'est pas un chef d'oeuvre (du moins sur le point littéraire). Et ceux qui critiquent ce livre pour cette raison, ils n'ont rien compris, car son but c'est de divertir!!

Pour mes fautes, je donne des cours de français, donc j'ai aucun problème à ce niveau. Quand je tape, je me dépêche d'écrire et je ne me relis pas. Je n'ai rien à prouver à personne ici. Par contre, toi tu devrais apprendre à lire,car tu n'es même pas capable de saisir mes commentaires ni de te rendre compte qu'Harry Potter n'a rien de particulier au niveau de la forme.

Modifié le 24/11/2007 00:53:34
Re: Harry Potter et les Reliques de la mort
Posté par raphael.m le 23/11/2007 23:39:36
Ta réponse me fait rire. Tu estimes donc qu'un livre doit être considéré comme étant de la littérature parce que certains élitistes l'ont décidé ? C'est tout simplement absurde. La littérature ne se fonde pas sur l'opinion d'une élite. C'est un raisonnement assez stupide. Si je te suis, on pourrait tolérer des tas de choses si ces élites le décidaient. Et s'ils se trompaient ? J'espère pour toi que dans la vie, tu n'es pas soumise à la volonté des autres. En tout cas, pas moi.
C'est regrettable qu'une étudiante en Lettres comme toi sois aussi fermée d'esprit. Vraiment dommage.

Quant à mes futurs étudiants, ne t'inquiète pas pour eux. Je leur enseignerai l'orthographe (cours dont tu n'as manifestement pas bénéficié) et je saurai leur transmettre ma passion de la littérature.
Re: Harry Potter et les Reliques de la mort
Posté par kit-cath le 23/11/2007 22:54:12
rapahalel.m ah... et tu trouve vraiment quelques chose à analyser dans l'écriture de Jk rowling... fait moi rire. Moi j'ai plutôt la définition suivante : c'est l'ensemble des textes que la communauté des experts décide de reconnaître comme littéraire (mais bon comme je t'ai il y a moyen de s'obstiner longtemps là-dessus sans que quelqu'un est nécéssairement plus raison que l'autre). Reste tout de même que Harry Potter ce n'est PAS un chef d'oeuvre littéraire. Tu étudies en lettres et tu n'es même pas capable de faire la différence entre un livre de divertissement et de la littérature!! Je plains tes futurs étudiants...
Re: Harry Potter et les Reliques de la mort
Posté par raphael.m le 23/11/2007 14:46:31
Réponse à amybbb@hotmail.fr :
Non, je ne suis pas bilingue et mon niveau en anglais est assez moyen ... enfin, je me débrouille ! Mais je pense qu'il n'y a rien d'exceptionnel dans le fait que je lise HP en anglais : quand on fait quelque chose avec envi, tout est plus facile !

Réponse à kit-cath :
Je suis étudiant en 2ème année de Lettres Modernes. Je lis donc beaucoup, et ce sont presque toujours des auteurs dits classiques (dont on ne peut pas faire l'impasse lorsque l'on veut devenir professeur de lettres, comme moi). Il existe, une définition de la littérature, qui est certes, assez vague, mais qui existe.
Il est dit que tout texte est considéré comme littérature lorsqu'il présente des marques de littérarité, c'est à dire des indices qui soulignent sa stylistique (figures de style etc...). En bref, dès lors que l'on peut faire un commentaire de texte sur un livre, il doit être considéré comme un texte littéraire.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (31)
L'auteur : Raphael Meret
27 ans, Saint raphael (France).
Publié le 13 novembre 2007
Modifié le 04 novembre 2007
Lu 595 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲