Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Hellboy

Le 11 août 2004, un nouveau super héros a eu droit à une sortie en salle. Vaut-il le coup de se déplacer ? Venez le découvrir.


En 1944, en pleine guerre occulte, un groupe de nazis travaillent sur l'ouverture d'un portail entre le monde réel et les enfers sur une île isolée avec l'aide de Raspoutine. Au moment de cette ouverture, un groupe d'américains intercepte la tentative et l'arrete sur le champ. Un jeune scientifique du nom de Trevor Bruttenholm (John Hurt) trouve un petit démon doté d'un bras de pierre et de cornes. Trevor l'adopte comme son fils et les survivants du groupe d'américains le nomma "Hellboy".

60 ans plus tard, Raspoutine revient parmis les vivants et souhaite le règne du chaos sur Terre. Pendant ce temps, un jeune recru du FBI, l'agent John Myers (Rupert Evans) fait son entrée dans les bureaux des affaires paranormales. Il fit la connaissance des "membres de la famille" composé du professeur Trevor Bruttenholm, Abe Sapiens (Doug Jones) un homme mi poisson-mi dauphin ayant la capacité de lire dans les pensées et et de prédire l'avenir et enfin Hellboy (Ron Perlman) qui n'était pour Myers qu'une légende urbaine. Les présentations faites, les protagonistes doivent se préparer à une lutte sans merci contre les forces des ténébres...


Ce film, réalisé par Guillermo del Toro (Blade2), est une petite merveille. Le scénario est assez intelligent pour une super-production de ce type qui laisse place à l'action pour notre plus grand bonheur. En effet, le film n'est pas avare en scènes d'action contrairement à un certain Spiderman 2. Ici, pas le temps de souffler ou presque. Les scènes de dialogues ne sont pas ennuyeuses et s'imbriquent parfaitement dans la trame en la renforçant. Les scènes d'action, quant à elle, donnent lieu à des affrontements d'anthologie tant elles sont bien filmées et sans temps morts. Une des bagarres commence dans un musée, se poursuit dans la rue et se termine dans le métro. Les personnages ont leurs caractéristiques qui les rendent attachants. Hellboy, adepte des cigares et de la musculation, adore les chat et pratique un humour pince-sans-rire; Abe Sapiens lit quatre livre en même temps dans son aquarium à condition que quelqu'un lui tourne les pages... Côté casting, Ron Perlman est une merveille. On ne peut plus imaginer un autre acteur dans la peau d'Hellboy, un personnage difficile. Hellboy à l'air physiquement d'un homme mais à un âge mental d'un garçon de 13 ans. Pour cela, l'acteur a dû se préparer un an avant de commencer le tournage. Selma Blair interprétant le rôle de Liz Sherman, la petite amie d'Hellboy, donne une très bonne adaption du personnage repliée sur elle-meme et atteinte de cauchemards. Pour ceux qui n'aiment pas l'action, ils trouveront comme défaut l'action abondante mais pour les autres, courez en salle. Ce film de super-héro est différent des autres dans le sens où Hellboy n'a pas été piquée par une araignée ou n'a pas fait une expérience qui a mal tournée. C'est à cause de sa nature qu'il est destiné à combattre le mal, malgré son côté démoniaque qui lui donne une ambiguité que l'on ne retrouve pas dans les autres films du genre.


Guillermo del Toro a essayé de faire une adaption fidèle de la bande dessinée de Mike mignola, ce qui est réussi malgré les quelques libertées prises. Une curiosité à ne pas manquer cet été.


A bientôt !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (3)
Re: Hellboy
Posté par anavox le 23/11/2004 05:04:39
Moi je trouve plutôt dans l'ensemble que tout est bien dosé dans ce film, juste que je n'ai pas compris l'intérêt de l'histoire -_- les personnages font trop déja vu et pas bcp travaillés.

Il s'est pas assez attardé sur certains aspects des personnages, l'action à la limite je m'en tape elle est comme il faut, mais c dans l'histoire même qu'il manque plein de choses.

Parce que hellboy c'est avant tout très touchant et surtout très délire, enfin je trouve que ça l'a pas été assez justement.
Re: Hellboy
Posté par masisokely le 09/09/2004 23:43:16
Ben, je dois dire que je m'attendais à plus pour ce film, d'autant que le réalisateur, c'est pas n'importe qui, mais c'est Guillermo Del Toro!
J'ai trouvé que le film manquait de rythme et d'actions. J'ai eu l'impression d'avoir manqué quelque chose...je ne connnais pas le Comic book, donc, je ne peux parler que du film. Mais je trouve qu'il aurait pu mieux faire.
Bon, cet avis n'engage que moi.
Re: Hellboy
Posté par mister_cool le 20/08/2004 07:57:34
_Redemptrice


Je dis qu'il a une mentalité d'un gamin de 13 ans car on peut le voir à certains moments. Par exemple, la scène où Myers invite Liz à sortir et que Hellboy les espionne. Tu vas pas me dire que c'est le comportement de qqun qui est adulte? Lefait qu'Hellboy est désordonné, qui désobéit continuellement à son père, qu'il fait le mur et qui se rebelle, ce n'est pas une mentalité d'adolescent?

ellandar2

Les combats rythmes le film de part en part. Je l'ai mis dans l'article : ceux qui n'aiment pas les combats vont pas aimer. C'est vrai que le combat final est court.

moanda

Le film est déconseillé aux moins de 12 ans. Il ne vaut mieu pas que ton fils voit le film à cause de quelques scènes que des enfants ne peuvent pas voir.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (3)
L'auteur : Good bye Farmington
29 ans, Where my passion is (France).
Publié le 14 août 2004
Modifié le 28 octobre 2005
Lu 1 675 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲