Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Histoire fantastique (suite)

À la demande générale, suite de "Petit début d'histoire fantastique" publié le 6 décembre...


Voyant les chasseurs se diriger vers la porte avec leur lourde charge, l'inspecteur la referma délicatement. C'était du treize contre un, il n'avait aucune chance s'il les affrontait, et il le savait. Il se redressa, rangea son pistolet, puis décrocha rapidement une autre torche, qu'il éteignit. Il la colla contre la porte et lui offrit un angle favorable à l'écoulement de son combustible liquide. Se reculant de quelques pas, il jeta son autre torche sur le liquide inflammable, puis gravit les marches quatre à quatre. Le feu les retarderait jusqu'à ce qu'il puisse s'éloigner suffisamment. Lorsqu'il fut arrivé en haut de l'escalier, il entendit la porte éclater et des personnes se précipiter à sa poursuite. Arrivant à la grande salle, l'inspecteur Lobo, haletant, enjamba l'immense table centrale, et tenta d'y ramasser un chandelier d'argent qui semblait robuste et assez lourd. Malheureusement, il trébucha maladroitement et se retrouva par terre de l'autre côté de la pièce. Il prit une chaise et la lança à travers une fenêtre qui donnait sur l'arrière du château. Le policier se glissa par la suite sous la table, juste au moment où il vit sept fanatiques traverser le grand hall. D'où il était, il ne pouvait que distinguer leurs jambes qui se rapprochaient de sa cachette. Retenant son souffle, il ressorti son revolver qu'il serra fort dans son poing. Vérification du chargeur : plein. Six balles. Sept ennemis. L'inspecteur était face à un réel problème. Six jambes se dirigèrent vers la fenêtre. Des éclats de rire éclatèrent, et les huit autres jambes se mirent à faire des recherches dans la pièce. De grosses gouttes de sueurs ruisselaient sur le front du policier. "Qu'est-ce qu'il y a de marrant ? ". Il vit soudain les 14 jambes encercler la table. C'était fini. En un clin d'œil, sa cachette se souleva et il fit face à sept hommes en tunique. Quatre tenaient la table et les trois autres se jetèrent sur lui pour le maîtriser et lui enlever son arme. Ils étaient trop nombreux, l'inspecteur laissa prise. Il jeta néanmoins un coup d'œil par la fenêtre brisé; on ne voyait que la mer. Avec toute cette adrénaline, l'inspecteur avait oublié que le bâtiment était construit sur le haut d'une falaise. "Quel idiot ! "
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (6)
Re: Histoire fantastique (suite)
Posté par x-tof le 11/01/2005 19:58:54
d'accord, je te remercie de tes commentaires, j'en tiendrai compte!
Re: Histoire fantastique (suite)
Posté par galth le 11/01/2005 17:29:17
Ok... me disais bien que je voyais pas où tu voulais en venir...
Après explications, je ne puis que te conseiller de continuer car jusqu'ici c'est très bien écrit... par contre pour le scénar, ignorant tout de la suite ben... on peut difficilement juger...
Re: Histoire fantastique (suite)
Posté par x-tof le 11/01/2005 01:04:22
bin en fait c'est loin d'être la fin, spour sa que ça fini en queue de poisson, jfait juste écrire des bouts et si le monde aime sa je continu
Re: Histoire fantastique (suite)
Posté par galth le 10/01/2005 22:46:54
LA fin de l'histoire quoi... la conclusion... C'est surtout le "quel idiot" qui sonne faux...

Mais c'est très subjectif, peut-être d'autres personnes auront-elles un avis totalement différent à ce propos...
Re: Histoire fantastique (suite)
Posté par x-tof le 10/01/2005 22:33:15
qu'est-ce que tu veux dire par "chute"?
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (6)
L'auteur : Christo !
28 ans, Une île une ville (Canada).
Publié le 10 janvier 2005
Modifié le 19 décembre 2004
Lu 1 870 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲