FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Hommes, mode d'emploi

Conseils pour toutes les femmes qui n'arrivent pas à comprendre les hommes. Mode d'emploi très pratique à utiliser sans modération...


Tout d'abord, règle des plus importantes : le disputer, vous éviterez !
"Ramasse tes chaussettes ! ", "Descend la poubelle ! ". Il ne faut surtout pas presser les hommes mais au contraire, leur demander gentillement les choses. Laissez leur le temps de respirer, et ne soyez pas trop agressive : les hommes se rebellent facilement.


Sa petite personne

Intéressez-vous à lui. Si vous ne vous y intéressez pas, il se focalisera sur lui-même et pas sur vous. Posez-lui des questions du style : "Comment c'est passée ta journée ? ", "Pas trop dur le travail aujourd'hui ? " et n'hésitez pas à rajouter quelques petits "chéris" ou "mon amour", sans pour autant lui donner des surnoms ridicules (qui risqueraient de le vexer).
N'oubliez donc jamais que les hommes ont besoins que l'on s'occupe d'eux.



Sa fragillité vous respecterez !

Un homme est fragile mais ne le montre pas. L'éducation des garçons étant basée sur le "super-héro" : il doit être fort, invulnérable, protecteur. Mais il peut aussi déprimer, alors dans ces moments là, soyez présente mais ne l'accablez pas en le prennant en pitié. Sachez être douce et soutenez-le, il vous en sera reconnaissante lors de vos mauvaises passes.




Le provoquer ? A éviter...

Ne le rendez pas jaloux, surtout en public. Ne draguez pas ses amis ou collègues pour tester votre charme car ce petit jeu est dangereux et peut se retourner contre vous.
En gros, ne lui faites pas ce que vous ne supporterez pas qu'il vous fasse ! Car les hommes sont, il faut le dire, assez rancuniers (même s'ils le sont moins que nous).





Laissez-lui un peu de liberté : ne l'etouffez pas

Laissez-le sortir sans trop lui poser de questions, comme par exemple : "Où étais-tu ? ", "Qu'est-ce que tu faisais ? " (ce qui est très énervant pour des êtres aussi "à fleur de peau")
Tout comme un chien l'homme, même s'il ne le montre pas souvent, à besoin d'affection, de présence, de câlin...
En fait, il a tout simplement besoin de vous !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (224)
Re: Hommes, mode d'emploi
Posté par delfsan le 17/04/2008 00:11:45
pour en revenir à l'article d'origine, je me suis autant marée que quand j'ai lu un bouquin "comment élever son mari"...
que je recommande si vous avez un moment à perdre, donc rien d'autre à foutre, ça fait rire, sans plus.
j'aurai préféré un article sur "les relations humaines, charmes et difficultés". sans mode d'emploi...
Re: hommes, mode d'emploi
Posté par chaminou le 18/01/2008 01:24:01
"Mais la différence est un prétexte, seulement un prétexte"

> Oui, mais regarde les ravages que ces prétextes ont pu commettre au travers de l'histoire, les exemples sont nombreux...

Et la morphopsychologie, tiens, cette "étude" des correspondances entre la psychologie et les signes morphologiques, ça aussi, c'était pas mal. & dire que des amis de mes parents sont à fond dedans ["T'es un rétracté, toi, regarde tes lèvres, ton menton fuyant"]... *-)

& puis bon, nous sommes quand même tous/tes de la même espèce : l'espèce humaine (eh oui, sans blague, qu'est-ce que je vulgarise en ce moment ;o)), n'en déplaise aux John Gray best-selleriques qui nous font vivre carrément sur deux planètes différentes ! Fallait oser, tout de même !

"Apprendre à respecter la différence, tout naturellement, pour ce qu'elle peut apporter de façon complémentaire, ce serait déjà un combat que je comprendrais davantage (que ce soit aussi pour les autres cultures, les autres modes de vie, etc)."

> Oui, c'est bien de cela qu'on parle. Mais de différences selon les aptitudes, les personnalités, les goûts... Et non selon le sexe de chaque personne, et du genre auquel elle se doit d'adhérer (bonjour le carcan). Christine Delphy déplorait d'ailleurs durant sa conférence le fait que bon nombre de personnes qui nous voyaient comme issus de deux moules différents (un rose et un bleu ?). Elle a d'ailleurs dit, non sans humour : « La seule façon de ne pas se ressembler, apparemment pour eux, c’est être des hommes et des femmes ».

Mais qu'entends-tu par "ce qu'elle peut apporter de façon complémentaire" ?

Sinon, oui, j'ai pensé que ce cas devait être lui-même un agresseur pour me dire que c'était de ma faute si l'on m'importunait dans l'espace public.

Modifié le 18/01/2008 01:27:38
Re: Hommes, mode d'emploi
Posté par acisud le 18/01/2008 01:08:00
Mais la différence est un prétexte, seulement un prétexte. . . La différence est partout, tout est degrés, nuances, différences, et pourtant on n'élève pas les pommes contres oranges, pour reprendre mon exemple plus haut! :-p Apprendre à respecter la différence, tout naturellement, pour ce qu'elle peut apporter de façon complémentaire, ce serait déjà un combat que je comprendrais davantage (que ce soit aussi pour les autres cultures, les autres modes de vie, etc).

Et oui, bouououououh à la personne qui écrit que les femmes provoquent les agressions!!!!! :-( Parce que de toute façon, ceux qui soutiennent cette théorie sont toujours les agresseurs eux-même. lol
Re: Hommes, mode d'emploi
Posté par chaminou le 18/01/2008 00:13:45
"Mais moi je crois plutôt que la femme a une force qui lui est propre, une façon d'être qui lui est propre"

> Là, je voudrais que tu nous expliques ce que tu veux dire. Car je me trouve très différente des autres femmes que je connais, tant du point de vue de l'apparence physique que des goûts & de la vision des choses. A la rigueur, je me sens bien plus proche de mes amis hommes que de la plupart des femmes (même si je me maquille et pas eux ;o))...

Et s'il y a des stéréotypes, ils me semblent être essentiellement culturels, mais bon, on ne va pas revenir là-dessus.

"Et ça c'est en théorie, parce qu'en pratique, quand j'ai à côtoyer des machos un peu dégoûtants, comme j'ai eu à le faire ce week-end , alors je comprends mieux ce que les féministes réclament et je trouve effectivement qu'il est humiliant de se faire enfermer dans un stéréotype, quand on voudrait être autre chose"

> Oui, voilà. Tout comme tu aurais trouvé au moins aussi ignoble que moi la personne qui m'a écrit sans me connaître que si je me faisais agresser dans les rues, c'était de ma faute, que je n'avais qu'à pas m'"habiller comme une pute" (je cite), que je provoquais, qu'ils étaient innocents, etc. Ce sont ces personnes là qui nous musèlent. Et nous devons y remédier aussi.

"Que la différence n'a jamais été une raison de soumettre l'un à l'autre"

> Si, malheureusement. On n'avait pas parlé du darwinisme social un peu plus haut ?

Des tas de personnes utilisent le prétexte de la différence (de sexe, d'orientation sexuelle, de race, etc, etc.) pour prouver une quelconque supériorité. J'ai des bouquins sur le racisme qui traînent chez moi, des trucs de pseudos savants des années 40 ou 50. C'est à tomber de sa chaise. Atroce.
Re: Hommes, mode d'emploi
Posté par flougaussien le 17/01/2008 23:57:35
Je n'ai pas lu tous les commentaires, mais...
Oh oh ! Ca parle de féminisme ?

Vive le féminisme ! Moi aussi je suis féministe comme fabrice_sr (je préfère dire "anti-sexiste", en fait). Je suis alergique aux rôles stupides que la société nous impose.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (224)
L'auteur : Laura Xxxxx
26 ans, Dax (France).
Publié le 06 novembre 2007
Modifié le 15 octobre 2007
Lu 6 857 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143