Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Homosexualité

Petit résumé sur l'homosexualité, un mot né en 1935 mais un phénomène datant de l'Antiquité, qui a subi quelques progrès mais qui, de nos jours, demeure encore un sujet tabou dans la société...


L'homosexualité est toujours un sujet tabou, même si elle est de plus en plus affichée et banalisée. Les modes de vie homosexuels sont de mieux en mieux admis dans l'opinion publique, mais il y a tout de même des actes violents commis à l'encontre des homosexuels... Ils se multiplient d'ailleurs. Les homosexuels ont ainsi du mal à laisser épanouir leur personnalité.



Les homosexuels ont quand même réussi à acquérir des droits similaires à ceux des hétérosexuels : le PACS (en quelque sorte un mariage homosexuel), l'adoption d'un enfant,... Ils peuvent vivre alors comme tout couple "normal" ! Il y a quand même du progrès :)



L'homosexualité n'est pas un phénomène récent, cependant il est interdit dans la religion. Par exemple, voici un passage qui se situe dans le Lévitique, dans les instructions que Yahvé donne à Moïse concernant le mariage : "Tu ne coucheras pas avec un homme comme on couche avec une femme, cela serait une abomination... "
Cela est resté gravé dans la mémoire de nos ancêtres, qui nous ont inculqué ces croyances, qui sont pourtant non-basées ! Pourquoi refuser les relations homosexuelles ?
Voilà pourquoi, de nos jours, les homosexuels ne sont pas encore toléré parfaitement... Ils ont dès le départ été mis à part... Leurs actes sont considérés comme des péchés, alors que ce sont des actes d'amour, comme pour des couples hétérosexuels : ni plus, ni moins...
Pour beaucoup, l'homosexualité s'oppose à leur système de valeurs ou est contraire à leurs croyances. Il serait temps d'évoluer...



Il est dit que 5% des êtres humains sont homosexuels. Ils découvrent leur sexualité normalement à l'adolescence, et leur homosexualité se révèle petit à petit, ou bien s'avère évidente. Cette différence n'est pas toujours bien accepté, tout d'abord par soi-même, puis par son entourage, et enfin par les gens en général, qui nous observent toujours du coin de l'oeil, aux aguets, les remarques toujours prêtes à fuser... Peu sont tolérants de nos jours, c'est malheureux à constater.



L'argument génétique dit que l'homosexualité est déterminée biologiquement, la sexualité étant un instinct animal prédéterminé.
L'autre argument à ce sujet est contradictoire : il prouve que les orientations sexuelles ne sont pas innées mais acquises ! Elles dépendent des influences, de l'enfance, de l'entourage,...



Aux USA existe une communauté homosexuelle qui a mis en avant l'argument génétique, alors qu'en Europe les homosexuels s'appuient sur l'argument psychanalytique.

La communauté aux USA met d'ailleurs en marche une nouvelle éducation sexuelle qui est l'homosexualité. Ils enseignent cette sexualité particulière accompagnée de la sodomie dans les écoles. Project 10 est une association très active à Los Angeles, qui encouragent les lycéens à tendance homosexuelle à participer à des réunis pour se situer plus précisément dans leur sexualité.

Des programmes vidéos sont diffusés auprès des adolescents, qui contiennent des interviews d'homosexuels et des relations entre gays ou lesbiennes filmés... Il est évidemment précisé que : "On ne doit pas laisser de copies supplémentaires aux participants qui pourraient etre données à leurs parents ou amis. La plupart du matériel utilisé dans ce programme, s'il était montré à des personnes en dehors du contexte des cours, pourrait susciter des malentendus et/ou problèmes... " N'est ce pas une sorte de "propagande homosexuelle" ? Du bourrage de crâne ?... Cela ressemble à une "liberté forcée"...



La Gay Pride : C'est une interassociative lesvienne, gay, bi et trans...
Cette association organise souvent des manifestations & défilés réservés aux homosexuels pour défendre et faire accepter leur cause.
L'interpride : La structure qui regroupe les organisateurs de lesbien and gay pride en France.



En parlant d'homosexualité, je me dois de parler également de l'homophobie : la phobie des homosexuels. C'est un sentiment de peur, d'aversion, d'hostilité, voir même de dégout, éprouvé par certaines personnes à l'égard des personnes homosexuelles. Ce phénomène engendre des discriminations, des sentiments malaisés à ce sujet...
C'est d'ailleurs pour ça que les homosexuels sont qualifiés de "pédé", "tapette", "gouine", etc... plusieurs fois par jour. Cela est insupportable pour eux.
80% des homos souffrent d'une isolation sociale.
30% des homos sont mis à la porte par leurs parents, qui refusent leur différence.
20% sont victimes d'agression physique (sans parler des agressions morales !) a cause de leur sexualité.
Le taux de suicide est 4 fois + élevé chez les homos que chez les hétéros...
Dans certains pays, les homos sont licensiés à cause de leur sexualité...
<u"> Avec tout cela, comment voulez-vous que les homosexuels assument leur sexualité, leur mode de vie ?"



Le coming-out veut dire sortir du placard. C'est le moment où l'individu se permet de dire aux gens qu'il est homosexuel, lorsqu'il assume pleinement sa sexualité, cette préférence pour les personnes du même sexe qui n'est pas celle de la majorité...
Ne plus ressentir le besoin de se cacher prouve un bien être intérieur, une acceptation de soi-même. Certains homos n'arrivent jamais à ce stade-là, tout simplement car on les rejette, on les repousse pour une raison non-valable : leur différence.



Reprenons le sujet des adoptions d'enfants par les homosexuels : que cela peut-il faire d'avoir des parents gays ? Cela est hors du commun, c'est ce que vous pensez ?...
Mais pas tant que ça ! 10 millions d'enfants aux USA sont issus d'une famille gaie. Au Québec, 35 000 mères seraient lesbiennes, il y aurait donc 50 000 parents gays.
Peu de personnes comprennent les motivations d'un couple d'homosexuels : pourquoi veulent-ils un enfant ? Cela parait fou, d'avoir deux parents du même sexe, inconcevable même, pour la plupart. Mais tout couple s'aimant veut à un moment ou à un autre avoir un ou plusieurs enfants, pour assurer sa descendance, découvrir les joies d'être parent... !






D'autres personnes se cherchent encore :
> elles ne sont ni homo, ni hétéro
> d'autres vivent une amitié si profonde avec une personne du même sexe qu'elle, que cette relation débouche sur des rapports sexuels
> certains sont rejetés, ils culpabilisent et refoulent complètement leur sexualité et les homosexuels en général (certains paraissent homophobes mais ont en réalité des tendances homosexuelles !)
> il y en a qui n'hésitent pas à entamer une double vie : une vie hétérosexuelle, dite "normale", ils sont donc intégré socialement et vivent apparemment "comme il faut"... mais en réalité ils ont un coté caché, un coté homosexuel; ils assument mal leurs tendances et se cachent donc. Ils passent à l'acte normalement la nuit, et reprennent leur vie active le jour, en tant qu'hétérosexuel... Cela est très compliqué et les personnes atteintes de cette double-vie débouchent souvent sur des dépressions ou des mal êtres intenses...
> les petits derniers font une découverte tardive de leur homosexualité : certains se rendent d'ailleurs compte de cela après plusieurs années de mariage ! il est difficile de faire'marche arrière'et d'entamer une nouvelle vie après cela, mais certains ont le courage de le faire...



Quoi qu'il en soit, les homosexuels, qu'ils soient hommes ou femmes, sont des personnes normales qui méritent du respect. Ceux qui assument leur mode de vie méritent encore plus de considération, car il faut beaucoup de courage pour assumer un fait qui est encore tabou de nos jours, même rejetés par la plupart des gens. Assumer le regard des autres est quelque chose de très difficile, nous le savons tous, alors mettez-vous à leur place...
Beaucoup d'homosexuels se cachent de peur d'être rejeté, de décevoir, de tout perdre, de changer de vie radicalement...
Acceptez les gens comme ils sont, ne les jugez-pas sur leurs attirances, leur sexualité, leur mode de vie. Appréciez-les pour ce qu'ils sont ! Et tolérez les homosexuels comme toute personne normale !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (18)
Re: homosexualité
Posté par thecole le 24/09/2004 00:59:28
yuppies_rule:
objectivement: est ce qu'on vit dans un monde "naturel", actuellement ? Rien n'est naturel, presque plus rien. Les bébés éprouvette, et ben désolé, ce n'est pas naturel.
Et en plus, qu'est ce qui a de plus naturel dans une relation hétéro qu'homo ?

Bien sûr, tout le monde le dit, le fait de procréer...mais cela n'inclue pas le fait d'aimer. En fait, objectivement, dans la logique de la nature, procréons, point.

Ensuite, vient l'humain qui, ayant une conscience, est différent des animaux (je ne dis pas qu'il est supérieur, mais différent). L'humain éprouve des sentiments amoureux, qui sont inutiles à la loi naturelle (procréation). Donc si on voit un couple seulement au niveau des sentiments, et rien de sexuel ou procréation, les hétéros et homos sont pareils.

Au niveau sexuel, non procération, désolé mais même les couples hétéro ne font pas des trucs "naturels":

Je m'explique: le fait de faire l'amour, sans but de procréation, et ben, selon ta logique ce n'est pas "naturel", puisque ça empêche la reproduction de l'humain (ben, à ton avis, pourquoi est ce que le pape est contre la capote ?...).
Et sans oublier ceux qui sont célibataires toute leur vie, et qui ont des amours passagers.....ce n'est pas naturel non plus, alors.....et sans oublier les couples qui ne font pas d'enfants.

OOk, donc, récapitulons: l'Homme dans ce qu'il est, dans ce qu'il ressent, n'a presque plus de "naturel", justement, à cause de cette fameuse conscience, qui nous fait différent des autres animaux, qui nous fait ressentir et faire des choses qui ne vont pas forcément dans le but de cette loi naturelle, qu'est la reproduction.

Donc, s'il fallait de pas normaliser un couple homo, alors il faudrait seulement "normaliser" un rapport homme/femme dans un but reproductif.
Ce qui n'est pas le cas actuellement, alors que si on devait être logiques, on devrait faire comme ça (attention, je proclame tout à fait le contraire).
Donc, cet argument de "naturel" ne va pas.

Le couple hétéro est beaucoup plus "normalisé", à cause justement de cette fonction reproductrice, essentielle à l'être humain, mais dans le fond, si on regarde la différence entre un couple homo et hétéro elle ne s'y trouve pratiquement pas (à part la reproduction, les deux couples sont composés de deux personnes s'aimant (enfin, généralement lol), et faisant l'amour sexuellement, justement, pour montrer leur union, leur fusion.....bon bien que la manière de faire l'amour est différente (quoi que...), c'est le même principe).

aux autres: ne dites pas "race" pour les noirs, ou les asiatiques, car biologiquement, il n'y a pas de races, dans l'expèce humaine. ;)

Modifié le 24/09/2004 22:54:22
Re: Homosexualité
Posté par lesbiche le 18/09/2004 10:53:23
ton texte est trè bien mais pk a tu mis ton article dans la rubrike "insolite" si tu considère lhomosexualité comme normal?!!
Re: Homosexualité
Posté par fantombre le 05/09/2004 08:54:20
Personnellement je ne sais pas mais ce que je sais c'est que les pulsions amoureuses que je ressens je ne les ai pas choisies, de plus mais ça j'en sais rien il me parait difficile de choisir quel sexe on veut aimer...
Voilà mais sinon ce nest pas une histoire de classement, juste étayer mon propos par la présentatino d'autres "catégories" discriminées, et non pas les regrouper toutes...
Re: Homosexualité
Posté par elwing le 04/09/2004 15:36:57
Je ne pense pas qu'on puisse "classer" ds la même catégorie les homos, les handicapés et les gens d'une autre race car trop de personne pensent encore que "être homo" est un choix.
Re: Homosexualité
Posté par fantombre le 04/09/2004 00:07:12
yuppie et bob vos avis sont très bon mais l'article a un point de vue intéressant aussi.
il faut faire attention dans les comparaisons entre humais et animaux puisque notre conscience est infiniment plus développée que la leur (sans mépris).
Bref oui l'homosexualité sort de la "normale", de la voie facile et prédéfinie mais ce qui fait la diversité et la richesse de l'être humain n'est-ce pas véritablement ses différences et son immense capacité d'adaptation.
Les homos sont différents, mais pas plus que des handicapés, ou des gens d'une autre race ou d'un autres milieu social, nous ne devons pas les condamner ou les marginaliser mais bien accepter ces magnifiques opportunités d'élargissement et n'écouter que notre subconsicent qui nous guide dans nos choix relationnels.
Quant aux manif' "spécial homos" c'est une bêtise c 'est comme la journée de la femme ça marginalise un "phénomène", des moeurs qui n'ont pas besoin de l'être.
Peut-être tous ne sont ils pas d'accord avec moi je suis tout à fait d'accord et ouvert à tout avis différent
++ et merci à tous d'être allés jusqu'au bout
Aymeric
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (18)
Publié le 16 juillet 2004
Modifié le 16 juillet 2004
Lu 5 070 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲