Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Homosexualité et Art

Un sacré sujet traité à travers sa représentation dans le temps, entre curiosités et sources historiques.


Thème iconographique peu mis en avant et pourtant, il existe bel et bien depuis fort longtemps.


La grèce antique

Les plus lointaines représentations remontent au VI e siècle av J. C, en Grèce (d'où la réputation). La pratique de l'homosexualité était partie intégrante des traditions des époques archaïque et classique, lié a l'entrainement militaire et a l'initiation à la citoyenneté. L'homosexualité constituait le principal mode de socialisation des jeunes hommes libres. C'est donc une institution précédant le mariage hétérosexuel.
Un homme mûr (l'Eraste), représenté le plus souvent sous les traits d'un homme barbu est censé rechercher un jeune homme (l'Enoumeros) afin d'éveiller en lui les "valeurs du courage, de l'honneur et du patriotisme". On compte quelques représentations de ces duos masculins : Une céramique du peintre d'Apolodor offre une scène intime entre deux hommes. On retrouve aussi des histoires homosexuelles dans l'iconographie de la mythologie grecque, comme le duo Zeus/Galymède. Ces représentations sont rare ou du moins sujette à interprétation ce qui rend leur identification assez difficile. En
evanche l'homosexualité féminine est innexistante (absente de la vie publique). On dispose d'une amphore témoignant d'une scène intime entre deux femmes mais selon les spécialistes, il ne s'agirait pas d'un scène homosexuelle mais plutot d'une femme qui "prépare" une autre, destinée au plaisir dun satyre. On dit aussi que l'homosexualité est acceptée car elle découle d'une dévalorisation de la femme (limitée à son rôle de procréatrice et apparemment elle n'est pas un partenaire idéal).


Les romains

Sous les Etrustes, il n'y avait pas de codification. Puis la représentation s'est développée surtout dans la statuaire. Par exemple, Antinus, "amoureux" de l'Empereur Hadrien, a fait l'objet d'un culte et de nombreuses représentations. On retrouve aussi un goût pour le thème de l'hermaphrodite.
A Pompéi et Herculanum, on assiste à un engouement pour illustrer le sexe masculin (souvent démesuré). On le retrouve partout : Lampes à huile, peinture à lintérieur des maisons, des luppanars. On peut citer une peinture dite "Hermès ityphallique. L'homosexualité féminine est toujours inexistante.


Le moyen-age

Le tout est sous domination chrétienne qui condamme cette pratique, donc on a peu d'images.
On dispose d'une image représentant deux homosexuels brûlés. (Le sort réservés aux homosexuels : A la première condamnation, c'est la castration; à la deuxième c'est l'amputation d'un membre et à la troisième c'est le bûcher ou la potence).
On relate une représentation de l'épisode de Gomorrhe et Sodome (à savoir que le mot vient de "toute pratique sexuelle non reproductive", donc toutes les pratiques restantes sont condamnées par l'Eglise, sens beaucoup plus restreint de nos jours). Un chapiteau représentant"l'enlèvement de Galymède" montre un thème païen utilisé dans l'Eglise chrétienne à but pédagogique : un avertissement du mal !
Autre anecdote : Une illustration témoigne d'une sorte de mariage homosexuel est reconnu dans l'Eglise byzantine : l'union de Sergus et Bacchus, sous l'appelation "amicitia".
L'amicitia (du grec amitié) apparait donc comme une union homosexuelle déguisée.
Pour les femmes, une image montre une proximité entre Marie et Elisabeth mais là encore, les interprétations sont mitigées.


Epoque moderne

"Le radeau de la Méduse" de Géricault montre dans la composition une filiation entre deux personnages masculins, on l'assimile à une relation père/fils mais on tend de plus en plus a supposer l'homosexualité.
Pour identifier clairement une homosexuelle féminine, il faut attendre Louise Brélaud avec "contre jour", où deux femmes, l'une à coté de l'autre, sont représentées d'une facon naturelle, le tout vu comme un couple normal.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (11)
Re: Homosexualité et Art
Posté par vir9inie le 26/07/2007 15:51:37
Pour les liens j'y penserais lors d'éventuels prochains articles, je n' y avait pas pensé. C'est assez difficile à étoffer, les informations sont en génénral bien cachées. Les interprétations qu'on trouve sont très "traditionnelles" et il est difficile de trouver des versions plus osées...
Merci pour ton commentaire et je suis tout a fait d'accord qu'il est bien dommage qu'on voit plus le débat de l'homosexualité que l'approche et la sensibilité dans l'art
Re: Homosexualité et Art
Posté par bidoop le 26/07/2007 04:31:36
C'est rare de trouver des articles ciblés sur l'art.. et encore plus mêlé à l'homosexualité. Dommage que tu n'ais pas étoffé un peu plus, et laissé des liens où l'on puisse voir certaines oeuvres citées..

Par contre, évidemment, je réprouve forcément une partie des derniers commentaires laissés.. Il n'est évidemment pas question de parler de l'homosexualité en tant que déviance ou non.. mais par rapport à l'Art..

Personne n'a jamais moufté en regardant/lisant Alice au Pays des Merveilles ou en voyant certains nus de Schiele (notemment celui-ci: http://deessedechue.unblog.fr/files/2006/10/SchieleNudebout.jpg ).. et pourtant, il y aurait certainement beaucoup plus à dire par rapport aux déviances sexuelles..

L'art, c'est l'Art, et là, il est question d'histoire de l'homosexualité à travers l'Art.. donc , essentiellement d'une représentation, suivant les époques et les sociétés..Représenter quelque chose, parler d'un sujet précis n'engage pas à donner un avis particulier par rapport au sujet même.

Ton article est justement interressant par rapport à sa neutralité.
Re: Homosexualité et Art
Posté par jsuisla le 13/04/2006 00:04:43
aektah- je pense que tu as tort. Oui, on peut dire que l'homosexualite est contre la nature. Mais- y a-t-il une difference entre les sentiments- ils pouvent tomber en amoureux, etre blesse, etc. Tu dis parce que les homosexuels ne peuvent pas avoir des enfants naturellement alors ils ne doivent pas les avoir? Si il n'y a personne adopter les enfants, alors y aurait-il trop de gens dans le monde, je crois oui. Tu sais, le bon dieu n'a jamais dit a qui on doit donner son amour, il a enseigne seulement comment on doit aimer-
Re: Homosexualité et Art
Posté par satanik angel le 11/04/2006 10:48:06
aektah-> Comment peut-tu avoir de tels propos?Comment peut-tu juger de ce qui est naturel ou pas? L'homosexualité existe depuis la nuit des temps et cette attirance pour le même sexe est tout à fait naturelle,plus marquée chez certaines personnes que chez d'autres.
Le respect des autres commence par le respect de soi-même,et donc de ne pas se dire à tout prix hétéro alors qu'au fond de soit on est homo.
Tu dis dans ton message que l'homosexualité est une maladie,et qu'ils n'ont pas le droit d'avoir un enfant.Comment peut-tu te permettre de juger de ce que les autres méritent ou non?Chacun de nous,quelque soit son orientation,à le droit d'avoir un enfant à partir du moment ou il en prends soin et il l'aime.
Ne juge pas les gens ainsi sans les connaitre.
Re: Homosexualité et Art
Posté par vir9inie le 11/04/2006 10:14:59
jsuisla < D'un point de vue de l'art, les UE ne fournissent pas d'informations...c'est un pays recent alors forcément l'art s'est developpé tardivement.L'europe est le berceau de l'art moderne , c'est seulement apres la 1ere guerre mondiale que le nouveau continent a volé la vedette a l'ancien.
Derriere leur metalité, ils ne peuvent pas se basé sur bcp de faits et de preuves historiques.
Enfin j'ai fait cet article pour montrer que avec des interprétations, on peut se rendre compte de certains points de vue: le sujet est présent depuis fort longtemps.C'est juste pour faire prendre conscience que c'est pas une "mode d'aujourd'hui"
aektah <Effectivement, cela peut etre vu comme une "déviance" mais reste a savoir si ce terme est péjoratif ou plutot considéré comme d'autres alternatives a la nature sans allusion péjorative.

C'est jsute pour montrer une histoire ,l'air du temps , sans etre revendicatif ou porter prejudice a qui que ce soit .
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (11)
L'auteur : Virginie .
31 ans, Perpignan (France).
Publié le 08 avril 2006
Modifié le 05 mars 2006
Lu 5 623 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲