Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Horreurs en Thaïlande

La Thaïlande est considérée comme le plus gros bordel du MONDE ! Comment de telles horreurs peuvent-elles exister ? Lisez cet articles, vous y découvrirez des choses que vous n'auriez même pas osé imaginé...


J'ai récemment lu un livre très interessant, qui m'a poussé à faire quelques recherches et à écrire cet article. Ce sont des faits choquants, mais réels, et qui, je pense, devraient être connus par un maximum de personnes.

Ce livre, que je ne citerais pas, a été écrit par une assistante sociale, qui a vécu 4 ans à Bangkok, en Thaïlande, afin d'étudier de plus près ce terrible phénomène qu'est la prostitution infantine et le trafic d'enfants.
Je vais donc vous parler de l'exploitation sexuelle des enfants à des fins commerciales.
Ce sont des pratiques humiliantes, dégradantes, et qui, souvent, menacent la vie des enfants. Il en existe 3 formes principales :
- La prositution
- La pornographie
- Le trafic à des fins sexuelles.

Les enfants victimes de ces pratiques sont le plus souvent issus de pays ou de régions pauvres. Ces pratiquent existent dans de nombreux pays, mais je ne parlerais ici que de la Thaïlande, car c'est le pays qui détient le record de l'exploitation sexuelle.

Des personnes sont chargées d'aller "recruter" des enfants dans les endroits ou la vie est la plus misérable. Ils ont plusieurs façons de procéder : soit ils enlèvent les enfants, soit ils les achètent à leur famille, en leur promettant de trouver un travail rapidement à l'enfant, afin qu'il leur apporte de quoi vivre. Tout cela pour 10 000 baht (environ 220 dollars).

Ces enfants agés de 4, 5, 6, 10 ans, même parfois des bébés, sont alors répartis dans des hôtels de passe, des salons de massage, ou des cabarets. Ils sont désormais à la disposition des clients.


Mais qui sont donc ces clients ?

Ce sont des adultes sans scrupules, qui rapportent gros aux responsables des réseaux. Ce sont des amateurs d'expériences nouvelles, des superstitieux convaincus que l'amour avec un enfant donne force et jeunesse, des cyniques qui recherchent des prostitué(e)s très jeunes dans l'espoir d'éviter le SIDA et autres maladies.
Beaucoup de clients sont des adultes des pays voisins, mais des centaines d'autres viennent des pays occidentaux, les poches remplies de dollars. Ce sont des notaires, des médecins, ou des gens moins élevés socialement. Bref, des "Monsieur tout le Monde".

Depuis quelques années, des guides touristiques très spéciaux fournissent des adresses où l'on peut se procurer des enfants.
Une fois que le client a payé sa nuit, ou ses quelques heures, il peut tranquillement rejoindre sa chambre d'hôtel. Quelques minutes après, il verra un enfant entrer, une serviette autour de la taille. Ce dernier ira prendre sa douche, puis s'allongera sur le lit, attendant de subir les perversités du client.

Cela se reproduit de 10 à 15 fois par jour pour chaque enfant.
Si l'enfant ne satisfait pas le client, il sera battu, torturé, brulé par des cigarettes, blessé par des armes blanches...
Selon l'estimation de l'UNICEF, environ 300 000 enfants de moins de 16 ans subissent ces sorts chaque jour, en Thaïlande.

Les séquelles psychologiques et physiques sont graves et irréversibles. 1/2 de ces enfants sont atteints du SIDA.
En leur volant leur enfance, c'est aussi de leur avenir dont on les prive. La confiance à jamais perdue dans le monde adulte, ils affronteront la vie seuls, s'ils ont encore la force de se battre.
Les hommes qui pratiquent le tourisme sexuel participent non seulement à son développement, mais aussi l'aggravent.
L'exploitation sexuelle est soutenue par des réseaux bien organisés, parfois tenus par des personnes qui travaillent dans la branche classique du secteur : des hôteliers, des restaurateurs etc.

Enfin, il existe de nombreux organisations non gouvernementales (OGN) qui luttent contre l'exploitation sexuelle des mineurs. Ils tentent de porter secours à ces enfants, en dénonçant leurs exploiteurs, et en aidant les victimes à se réinsérer. C'est un travail lent, difficile et incertain. A peine quelques milliers d'enfants ont ainsi pu être sauvés.

L'UNICEF travaille également en partenariat avec certains OGN pour une prévention à long terme, afin que les lois fixées dans la Convention des Droits de l'Enfant, soient appliquées partout.


Car en Thaïlande, les clients et les trafiquants achètent le silence des autorités locales...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (22)
Re: Horreurs en Thaïlande
Posté par jackleventreur le 20/08/2004 07:50:12
c'é combien le billet paris bankok? je plaisante lol
Re: Horreurs en Thaïlande
Posté par nono11401 le 20/08/2004 07:50:12
ya pas a dire ton texte est tres touchant il permets a la fois douvrir les yeux sur le monde mais de voir a quelle point l'homme est sans scrupule et na pas de coeur.sur 20 ton texte je lui donnerai 21 il est magnifique merci de nous faire ouvrir les yeux sur le monde
Re: Horreurs en Thaïlande
Posté par jess77 le 20/08/2004 07:50:12
C clair, ça se passe dans ces pays là, mais c'est les hommes de chez nous, soit disant civilisés et évolués ki en profitent... On se demande si le plus important est d'être évolué socialement parlant, ou mentalement...
Re: Horreurs en Thaïlande
Posté par crazysk8 le 20/08/2004 07:50:12
hier g vu un truc ki ma choker sur la une
il vende les vierge our une semaine de plus labas ne plus etre vierge avant le mariage c fini pour soit
Re: Horreurs en Thaïlande
Posté par cybi le 20/08/2004 07:50:12
Jess > je disais pas ça pour toi, c très bien de vouloir informer!!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (22)
Publié le 21 octobre 2003
Modifié le 21 octobre 2003
Lu 2 283 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲