Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Hulk : la vengeance du géant vert

Ang Lee signe un film bourré de qualités... Complètement sous exploitées !! Résultat : très très décevant...


Bruce Banner est un scientifique travaillant sur la régénération des cellules. Son travail inquiète et intéresse l'armée qui y voit une arme extrêmement efficace pour ses troupes. Suite à une radiation aux rayons gamma, Bruce va cependant découvrir que ce qu'il recherche depuis des années est depuis toujours présent en lui, mutation génétique transmise par son père qu'il croit mort... Et que cette mutation n'est pas si avantageuse que ça, surtout lorsque l'on titille un peu trop Bruce !

Hulk était très attendu, suite à la déferlante des super héros sur grand écran. Après un Spider Man et deux X-Men très réussis, que peut-on attendre du géant vert ? Après 2h20 de grand spectacle, Hulk apparaît comme un film généreusement raté, plein de qualités mais aux énormes défauts...

La mise en scène de Ang Lee ("tigre et dragon") est originale : son choix est de retranscrire sur grand écran l'esprit de la bande dessinée. Si au départ ce choix esthétique paraît discutable (ok Hulk est une BD, mais on veut surtout voir un film !) et un peu trop systématique (Sam Raimi avait moins abusé de cette forme de mise en scène), on s'habitue vite à ce découpage de l'écran en différentes cases, et ce procédé donne naissance à de très belles trouvailles. Visuellement, le film est donc très réussi !

Le réalisateur tente également de ne pas céder facilement au côté spectaculaire, en laissant longuement les personnages prendre leur marque dans l'histoire. Si les quarante minutes d'exposition peuvent paraître un peu longues, elles n'en sont pas moins réussies, et permettent de bien cerner les personnages. Ang Lee excelle dans la description de la psychologie des personnages, et les acteurs (Eric Bana pour Bruce Banner, Jennifer Connely pour Betty Ross, gentiment séduite par Bruce Banner...) tiennent très bien leur rôles respectifs.

Le problème intervient au terme de ces 40 minutes... Sans comprendre trop le pourquoi du comment, Bruce s'énerve violemment, devient énorme et tout vert, et bousille complètement son laboratoire ! Le film retombe d'un coup dans la grande famille des films d'action américain, et la sensibilité des personnages est balayé par l'action : Betty Ross devient stupide (elle a pas vu son père depuis des plombes parce que c'est un militaire bourrin, lui livre Hulk sur un plateau et se rend compte de sa boulette quand celui-ci lui fait comprendre qu'il ne va pas être sympa avec le géant vert... Fallais réfléchir avant !), Hulk détruit tout (avec une ou deux pointes de gentillesse de temps en temps), les militaires sont bêtes, le méchant est encore plus abruti, bref, pas super original...

Et pourtant, on sent que le réalisateur avait vraiment de quoi faire un film intéressant : le personnage du père est surprenant, et loin des stéréotypes hollywoodiens (il est même complètement taré), mais reste sous-exploité jusqu'à un final écrasé sous les effets spéciaux et très mal introduit. De même, le trauma du héros est vraiment... traumatisant, très très glauque, mais là encore, bien trop sous-exploité !! Il doit bien souffrir à cause de ça, le petit Hulk, pourquoi le dévoiler à la fin sans approfondir ?! Pourquoi Ang Lee raconte son histoire de façon complètement embrouillé en perdant les aspects intéressants au profit de scènes explosives ? Un peu plus de simplicité aurait été largement profitable au film (Spider Man a une histoire limpide, linéaire, et le résultat n'en est que plus efficace).

De même, les militaires américains ne sont pas franchement montrés à leur avantage, ce qui est plutôt surprenant dans ce contexte de Busherie irakienne... Mais on a l'impression que le réalisateur se rétracte à la fin du film : le militaire ne fait qu'obéir aux ordres, et sous ses airs de grosse brute écervelée ce cache une certaine subtilité (pffffff...). Un peu plus de subversion aurait été la bienvenue (oui oui, c'est un film américain pour les américains, mais X-Men était beaucoup plus critique dans la dénonciation d'une société paranoïaque face à la différence... Comme quoi, c'est possible !).

Alors certes, il reste les scènes d'action et les effets spéciaux : le méchant Shrek surprend un peu au début, mais on s'y habitue finalement, et le géant est plutôt bien foutu. Les scènes d'action sont très spectaculaires (sauf la fin, qui vire au n'importe quoi), et très bien mises en scène (cf. au dessus !). De ce côté là, rien à dire. Mais là encore, l'histoire déconne : Hulk paraît invincible, brut de décoffrage (j'explose tout, sauf ma copine) et on ne le prend jamais vraiment en pitié... Du coup, on peut comprendre la peur des militaires face au monstre et l'envie de le buter (un peu comme un dinosaure échappé du Jurassic Park). Un peu de subtilité de la part de Hulk n'aurait pas été de trop ! La différence du héros aurai du être développé, histoire de rajouter un peu de ressort dramatique à l'ensemble, parce que là, on s'en tape que Bruce vive ou meure...

Bref, Hulk déçoit, pas parce que c'est une daube hollywoodienne, mais parce qu'on sent qu'il y avait de quoi en faire un bon film, mais qu'il y a eu une merde quelque part qui a fait que le film est foiré. Peut-être est-ce le matériau de base qui n'est pas aussi intéressant que Spider Man ou X-Men : qu'est-ce qui est intéressant dans l'histoire d'un gars qui devient vert et casse tout quand il est énervé ? Pas grand chose en fait... Et Ang Lee prouve au début du film qu'il sait faire exister des personnages, alors pourquoi avoir laissé retomber son film dès que l'action arrive ?! Hulk : un film bien... raté !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (8)
Re: Hulk : la vengeance du géant vert
Posté par daniel dudzinski le 20/08/2004 07:53:37
c dommage en sois l'histoire de hulk est asser bonne
Re: Hulk : la vengeance du géant vert
Posté par tidus le 20/08/2004 07:53:37
excellent article !!!!!!!! jai été le voir! cé une bouse!!

au therme de s 40 minutes premières, l'action se résume a:

il se fait capturer, s'nerve et s'échape, seulement la, il se fait de nouvo capturer, alor il se re-énere et se re-échape.. ainsi de suite en rajoutant des "re-" devant chake "énerve" et "échape"...

nuuul
Re: Hulk : la vengeance du géant vert
Posté par fanfan le 20/08/2004 07:53:37
Attention !!!!!! ce soir, nanard a ne pas manquer ! sur rtl9 ou une chaine cablée du style je crois, en première partie de soirée, un épisode du téléfilm hulk avec le grand, le magnifique, le nanardesque lou ferrigno ! ce soir: le procès de hulk ! non mais vous z'imaginez?! le géant vert assis sagement sur les bancs du palais de justice avec pour avocat, je vous le donne en mille: DARDEVIL !!!!!! ptdrrrrrrrrrrrrrrr... préparez vos magnétoscopes, le film comique de la soirée est juste là...
Re: Hulk : la vengeance du géant vert
Posté par perfectblue le 20/08/2004 07:53:37
désolé mais pour moi même le début est raté: sentimentalisme et psycho a deux balles, acteur inexpressif, histoire vue et revu(le papa absent, le trauma de la petite enfance) bref aucune originalitée a part le découpage bédé marrant mais lourd a la longue! Alors aprés je suis d'accord c'est encor plus nul! Et je ne parlerais même pas du final:RIDICULE!
Bref c'est un film de m...!
Re: Hulk : la vengeance du géant vert
Posté par nikomimi le 20/08/2004 07:53:37
je n'ai pa été voir le film
mai ac vos comentaire je ne croi pa ke je vai allez le voir
merci de m'en avoir informer!!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (8)
Publié le 08 juillet 2003
Modifié le 08 juillet 2003
Lu 1 722 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲