FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Hyperactivité : un calvaire au quotidien

Hyperactifs, quelle est cette maladie ?


Je ne sais pas si vous avez vu l'émission "confessions intimes", je veux plus précisément parler du reportage sur les enfants hyperactifs. Je ne vais pas en écrire un roman dessus parce que je ne me considère pas assez informée sur le sujet mais je veux simplement vous donner mon opinion par rapport à cela.

Pour ceux qui ont vu cette émission, ils se souviendront sûrement d'un moment où l'enfant parlait avec sa mère. Mais avant de retracer cette conversation, je vais vous mettre dans les conditions de la situation. L'enfant est atteint d'une maladie qui le rend hyperactif, en effet si il ne prend pas de médicaments, ce petit de 9 ans piquent des crises parfois violentes envers sa mère qui l'élève seule. Durant ces crises, il est absolument incontrôlable, il court partout, il attrappe tout et s'amuse de tout. Sa mère ne veut même plus le sortir, en effet elle a comme honte de cet enfant même si elle l'aime plus que tout. Elle ne peut affronter le regard des autres qui pourraient et qui souvent la considèrent comme une mauvaise mère. Depuis deux ans elle n'a pas vu ses amis, elle ne sort plus et a même du arrêter de travailler pour s'occuper de son fils.
Cet enfant est un enfant très en avance pour son âge mais malheureusement sa maladie le retarde par rapport à ce qu'il pourrait faire. Mais ce qui m'a le plus fait mal c'est que cet enfant est conscient de sa maladie et en dehors des crises, il sait expliquer ce qu'il a, mais surtout nous faire part de ses souffrances. Il est conscient que sa maladie fait mal à sa mère mais que malheureusement il ne peut rien faire pour lui éviter cela.
Cette discussion dont je parlais se passe un soir. L'enfant est prêt à aller se coucher et n'est pas dans une crise. Il est en train de parler avec sa mère. Il lui pose la question suivante : "Maman si tu devais choisir entre toutes les richesses du monde et moi, que choisirais-tu ?" Bien évidemment sa mère lui répondit qu'elle le choisirait lui. Et là, la réponse du gamin me fit monter les larmes aux yeux, l'enfant a répondu à sa mère : "Mais pourquoi moi ? Moi je ne sers à rien, je ne suis rien !!" Cet enfant vis très mal sa maladie et ne comprend pas comment on peut l'aimer avec tout ce qu'il fait subir aux autres, ce qui doit être horrible pour un petit de 9 ans.
Grâce à cette émission, la vie du petit et celle de sa mère vont peut-être changer. En effet, la maman a décidé de recommencer à sortir et est allée au restaurant un samedi soir avec ses amis laissant son fils avec une baby-sitter. Elle ne savait comment il allait réagir mais elle a prit le risque. Quelques jours avant cette soirée, elle avait été faire les boutiques avec son fils. Celui-ci, au début en pleine crise puis calmé, s'était confié à la vendeuse. Il lui avait raconté sa maladie. Sa mère explique qu'il était rare qu'il se confie à une personne étrangère et l'enfant répond : "je me suis lié de sympathie avec cette dame et j'ai eu confiance en elle !"
Finalement, le petit a bien réagi quand sa mère est sortie, il l'a même encouragée à vraiment s'amuser. Acceptera-t-il qu'elle sorte à présent ? Moi je pense que oui. Ce serait vraiment bien qu'il arrive à se détacher de sa mère.

Je trouve cette maladie vraiment horrible. Et malheureusmeent il y très peu de choses à faire pour y remédier.
Si quelqu'un s'y connait un peu plus sur cette maladie, qu'il n'hésite pas à me contacter, j'aimerais vraiment en savoir plus.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
Re: Hyperactivité : un calvaire au quotidien
Posté par emmy le 20/08/2004 07:50:21
je vois qu'il n'y a po beaucoup de commentaires mais merci à ceux qui en ont laissé ca me fait plaisir!!!!!!!!!!!!
Re: Hyperactivité : un calvaire au quotidien
Posté par thanatos le 20/08/2004 07:50:21
C'est vrai que c'est un calvaire parfois d'être hyperactif, j'en suis un personnellement! Mais on a nos moments de calme aussi, il faut tenir compte de cela aussi. Bien qu'il n'existe pas de remèdes pour l'instant, on peut contrôler nos pulsions au fur et à mesure qu'on vieillit (Si vous m'aviez connu à l'époque de mes 6 ans...) Mais il n'y a pas de honte à être hyperactif, puisqu'on est pris avec cela pour notre vie.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
Publié le 13 mai 2003
Modifié le 13 mai 2003
Lu 1 314 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143