FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Hypnotising

Quand au plus profond de la nuit, on se retrouve seul, face à soi-même et surtout, à sa solitude...


Depuis combien de temps suis-je allongée ainsi, dans le noir le plus complet... ? Je sens son souffle dans mon coup, léger, chaud...
J'essaie de calculer dans ma tête, une heure, peut-être deux, je n'en sais rien... Qu'importe après tout, je sais bien que je ne parviendrai pas à fermer les yeux. Je pense à ces personnes qui ont la chance de ne jamais penser à rien, de ne jamais se soucier de rien. Je ne suis pas jalouse, enfin, juste envieuse par moment. Et puis, finalement, je me dis que leur vie doit-être bien monotone. On n'est jamais content de ce que l'on a quand on y pense...

Je ferme les yeux, juste par "principe", et je me dis que Morphée finira bien par me prendre dans ses bras. Non pas ce soir, ce soir j'aurai la nuit pour penser à tout ce que je n'ai pas fait, tout ce que je n'ai pas vu, tout ce que je n'ai pas dit. Léger murmure dans mon oreille, sûrement un sommeil troublé...
Je replonge dans ce que l'on m'a dit aujourd'hui : "Mais tu es toujours seule ! "... Non, ce n'est pas vrai. Enfin, si, mais je ne suis pas asociale non plus. Je connais et fréquente des personnes, à la fac... Après, il est vrai que je n'ai pas vraiment de vie sociale en dehors de ce cadre... A part lui...

D'ailleurs, pourquoi est-ce qu'il dort ? Ce n'est pas juste, il devrait me tenir compagnie ! J'ai envie de le réveiller, le bousculer, le secouer ! Il n'a pas le droit de dormir aussi paisiblement juste à côté de moi, il me nargue ! Je n'ai pas non plus le droit de l'en empêcher... Pourtant, je sens que j'aurais besoin de parler. Mais parler avec qui ? Je n'ai pas d'amie à appeler au beau milieu de la nuit, en pleine insomnie... Je ne peux pas appeler ma mère, qui travaille... Que me reste t-il ? Rien... Nouveau murmure, je tourne la tête... Je vois cette paix et ce plaisir qui se reflètent sur son visage... Arg !

Depuis tout ce temps, je pleure... Pire encore, je sanglote... Je le regarde et me demande comment il parvient malgré tout à dormir, comme si de rien n'était... Je me demande si à sa place j'aurais pu dormir... Je suis sûre que non... Mais lui y arrive. J'en reviens à cette même réflexion : Je suis seule, toujours seule... Je la tourne et la retourne dans mon esprit, encombré par tant de pensées diverses et variées... Non, s'en est trop maintenant, je ne peux plus contenir tout ça. Et c'est ainsi que je fais quelque chose que jamais auparavant je n'avais fait... Je le réveille...

Il me prend dans ses bras, me questionne, m'écoute... Il sait me consoler et m'apaiser, il y parvient toujours... Je m'en veux de l'avoir sorti de son sommeil si paisible... Lui non. Il trouve les mots... Il m'hypnotise, et je vois chacune de ses paroles comme si c'était un doux nectar sucré... Il prend chaque petit noeud que j'ai dans la tête et le défait. Ainsi, problème après problème, il trouve une solution... Je pose ma tête sur son torse, je sens son coeur battre, si lentement... Je l'entend me dire qu'il sera toujours là pour moi et, enfin, je m'endors... Une dernière pensée me hante : D'ici demain, à nouveau, je me sentirai seule...
1
L'auteur : Princess Vivi
25 ans, Toulouse (France).
Publié le 10 avril 2011
Modifié le 10 avril 2011
Lu 864 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143