Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

I wait 4 U

Si comme elle, dans ma tour d'amour, je pouvais m'envoler loin de toi, je le ferais sans peine...


Je sais que tu ne passeras jamais par là, je suis transit d'amour depuis ton premier baisée. Je t'aime comme jamais je n'ais aimée. Je voudrais que tu sâches que tu as étè le seul, qui à touché mon coeur. Je veux que tout le monde sâche même si je ne te le dis pas. Tu me faisait peur en chantant cette chanson : "AU début s'est toujours merveilleux,... "
Moi Jane, toi Tarzan dis moi ???
Non toi Robin, moi Marianne et j'ai toujours peur de te perdre, quand le prince Jean est là. Je t'ais perdue dans l'un de mes regard, dans mes yeux gris claires je t'ais vu t'éloignée, et tes yeux bleus que j'aime à embrassé, et ton corp que j'aime à caressée, me rapelle chaque jour que tu es dans mon coeur. Malgrés les mois qui passe, les heures qui filent, mon amour grandit j'aime à pensée que tu me reviendra... On dit que la couleur n'a aucune importance, mais je peux te dire que ta peau claire me fait peur et je sais que ma peau métisse couleur du miel t'effraye aussi. J'ai toujours peur que tu t'en ailles avec une autres, la peau plus claire et je sais que tu as cette frayeur toi aussi.

Je t'ais aimée trop vite, trop fort et tu n'y es pour rien : c'est la providence, c'est comme une évidence. J'ai envie de te voir de t'avoir prés de moi. J'ai en moi des millions de souvenirs qui s'enchaînent chaque fois, sans toi je suis perdue mais moins qu'avant de t'avoir connue


Et tu pars sans rien dire

Tu m'auras fait rêvée sans rien dire, les mots sont ton arc, tes gestes sont tes fléches. Il y a ceux qui me disent : "Mais s'est fini entre vous, ne lui montre pas que t'es triste", je leur répond aujourd'hui que je suis comme une fleur perdue dans les roseaux, qui l'étouffe peu à peu car l'arbuste qui la protégeait, est mort.

J'ai le mal de toi, je ne dors plus la nuit depuis que tu m'as laissée. Toutes les épreuves étaient déjà passée, et tu m'as quittée sans mots dire. Je t'ais appelée et tu m'as dit de t'oubliée. Comment veux-tu que j'oublie mes pieds dans la neige transit de froid prés de toi ??? Comment veux-tu que j'oublie les mots que tu m'as dit ???? Comment veux-tu que j'oublie que je t'aime et que tu tiens à moi ??? Je ne peux pas parceque je t'aime, parceque tu es ce que je désire pour le restant de mes jours, parceque j'attend... Un enfant de toi ! Et sa je ne te le dirais pas, parceque sans raisons tu ne veux plus me voir, parceque quand je t'appelle tu ne répond plus...


Mais je garde espoir qu'un jour

Seule, je le resterais jusqu'à ton retour. Tu es partis, et pourtant je m'éveille dans des sueurs froide d'avoir crue sentir ton souffle dans mon cou, tes bras m'encerclés. Et je supplie la mort de venir me cherchée, et de m'emmenée dans le jardin d'eden où je ne penserais plus à toi, amour mortel. Mon dernier souvenir dont je rêve chaque matin s'est toi fumant ta clope, ton amie éphémère, ta tasse de café à la main te retournant doucement, me disant en souriant : "Oh tu es réveillée".
Publié le 19 juillet 2006
Modifié le 16 juillet 2006
Lu 1 104 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲