Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Il est des gens... Et il y a nous

Il est des gens qui L'attendent de loin, scrutant l'horizon pour Le voir apparaître, il est des chanceux qui Le trouvent sans même Le chercher, il y a les sceptiques ou les blasés qui diront qu'ils n'Y croient pas ou plus, c'est qu'ils n'Y ont jamais été vraiment confrontés ; Il y a ceux qui...


Il est des gens qui L'attendent de loin, scrutant l'horizon pour Le voir apparaître,
Il est des chanceux qui Le trouvent sans même Le chercher ;
Il y a les sceptiques ou les blasés qui diront qu'ils n'Y croient pas ou plus, c'est qu'ils n'Y ont jamais été vraiment confrontés ;
Il y a ceux qui ne Le voient pas alors qu'Il est juste sous leur nez ;
Certain, ça arrive, ne Le rencontre jamais, et je les plains et je les envie ;
D'autres encore Le connaissent mais Le laisse filer.

Et il y a moi. Moi ou désormais nous car moi sans toi, c'est qu'il manque un bout. Il y nous donc. Je crois que je t'attendais depuis toujours, je suis sûre que jamais tu ne pensais me rencontrer.

Nous, si différents. Sur toute la ligne, sur toute la page. Par hasard nous nous sommes croisés, par hasard nous nous sommes plus, par hasards nous nous sommes embrassés et par hasard nous nous sommes aimés.

Nous, si singulièrement différents. Toi le garçon forgé par la vie, moi la jeune fille voguant sur elle sans avoir jamais quitté les eaux douces.

Nous, si incroyablement différents. Toi, rongé par ton secret, moi fermant les yeux sur la vérité. Une fois, j'ai osé un "je m'inquiète pour toi". Et dans l'obscurité de la nuit, tu t'es enfin confié à moi : "voilà, cela fait quelques mois que je suis un traitement ... J'ai été accroc pendant un an à l'héroïne". Sans bruit nos larmes ont coulé. Les tiennes de honte, les miennes de culpabilité. Je m'en voulais tellement d'avoir ignoré le problème ! Mais je voulais tellement que ça marche entre nous ! "Ma pauvre chérie, tu es amoureuse d'une loque."

Je ne connaissais rien à la drogue. Tout ça, c'était surréaliste. Et... Et pourquoi me l'avoir caché ? ! Tu voulais seulement me protéger, j'aurais juste souhaité t'aider. Si seulement, je pouvais prendre ta douleur. Et je me sens tellement impuissante...

Nous, si fondamentalement différents. Et pourtant, c'est pour toi que j'ai prononcé pour la première fois de ma vie les mots que les gens d'aujourd'hui trouvent si difficile ou si ridicule à dire : je t'aime; je t'aime d'un amour réel et sincère et ce, malgré nos dissemblances. Tu as fait une erreur mais, tout le monde fait des erreurs ! Peu importe ton passé, peu importe le mien et, puisque nous nous sommes trouvés alors laissons nos antécédents de côté. Non, tu n'es pas une loque, tu es seulement humain, tu es simplement toi et c'est comme ça que tu me plais ! Tu es mon "quelqu'un", celui auquel j'ai toujours aspiré.

Il est des gens qui rencontrent l'Amour, qui le savent et qui veulent le garder. Nous sommes de ceux-là. Continuons simplement à nous aimer, nous nous sauverons l'un l'autre.


Fais attention à toi mon amour.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (8)
Re: Il est des gens... Et il y a nous
Posté par luly le 24/03/2006 19:01:21
superbe beau émouvant j'ai aussi lu "sauve-moi"...tt simplement merci pour ce morceau d'émotion
Re: Il est des gens... Et il y a nous
Posté par peacemaker le 17/02/2006 18:46:41
Superbe
beaucoup d'émotion enfin...si t'en a d'autre comme sa lance car c'est franchement...ou c'est que je me sens un peu concerner...
enfin bref très émotionel
Re: Il est des gens... Et il y a nous
Posté par zion_thieum le 14/02/2006 17:24:32
ah petite menthe :) soyez heureux c'est tout ce que je peux vous souhaiter, soyez heureux !
Re: Il est des gens... Et il y a nous
Posté par miss titia le 30/01/2006 16:51:44
bravo et courage a toi et a lui
Re: Il est des gens... Et il y a nous
Posté par angelpop le 30/01/2006 11:55:08
Je viens de m'inscrire sur ce site et j'ai déjà noté ton pseudo. Tes articles sont agréables et intéressants jusqu'au bout.
Continue, ça donne envie de passer plus souvent ici ;-)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (8)
L'auteur : Menthe Poivrée
32 ans, Nancy (France).
Publié le 28 janvier 2006
Modifié le 31 décembre 2005
Lu 1 174 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲