Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Il était une fois

Petit texte que j'ai ecrit rapidement. Je vous laisse juger par vous même.


Il était une fois, un jeune garçon qui adorait les contes. Il en avait lu des centaines et, sa principale occupation était d'en créer des nouveaux. Il plaçait ses personages dans des mondes idylliques où le mot malheur n'existait pas. Ce petit garçon était heureux, il aimait la vie et elle le lui rendait bien.

La chose de plus chère qu'il possédait était son amitié envers une fillette partagée par l'amour commun des contes. Il l'avait rencontrée, un jour dans le bus les conduisant à l'école, alors qu'elle lisait "Les contes de Grim". Cette fillette avait tout pour lui plaire, elle possédait la beauté de Cendrillon et la grâce de Blanche-Neige. Leur amitié était forte, ils se disaient tout et étaient toujours ensemble inventant des contes merveilleux.

Mais, un jour, il sut que plus rien ne serait comme avant. A la récréation de dix heures, il l'aperçu discutant et rigolant avec un autre marmot. Il ne put s'empecher d'avoir un pincement au coeur. Ce petit bonhomme était amoureux et il venait de s'en rendre compte. Pour lui, l'amour était une chose vague, tout ce qu'il en connaissait, il l'avait lu. Dans les contes, lorsque le héros tombe amoureux, l'issue est invariablement la même "Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants". Ce garçon avait ses rêves et pour lui, la vie ressemblait à un conte. Dans sa tête, tout était clair, il se marierait avec son amie et ils auraient beaucoup d'enfants.

Malheureusement, la vie et loin d'être un conte de fées et l'on obtient que rarement tout ce que l'on souhaite, le malheur des uns faisant le bonheur des autres. Ce jour là, il avoua son amour à son amie, persuadé qu'une nouvelle partie, encore plus merveilleuse, de sa vie débuterait. Mais, elle ne l'entendit pas de cette oreille, elle était déjà amoureuse d'un autre et considérait ce petit garçon comme un "simple" ami.

Depuis ce jour, il a perdu tout ce qu'il avait de plus précieux, son amitié avec la fillette, sa passion des contes et toutes ses illusions sur la vie.

Il était une fois, un petit garçon qui avait beaucoup grandi, il détestait les contes, destinés aux mioches, il ne révait plus, il était malheureux. Il s'était aperçu de la dure réalité de la vie...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (7)
Re: Il était une fois
Posté par tony dents dplomb le 20/08/2004 07:57:00
qu'il est bon de lire ces articles sincères, ceux ou l'émotion se fait sentir au travers de l'écran.
Re: Il était une fois
Posté par kimio le 20/08/2004 07:57:00
merci pour tous vos commentaires qu'ils soient positifs ou négatifs, ils sont constructifs et c'est bien là le principal.
Ce texte je l'ai écrit il y quelques mois et je ne voulais pas particulièrement faire passer un message, je voulais montrer que l'on n'obtient que très rarement ce que l'on souhaite dans la vie...
Mais en aucun cas je ne souhaite poursuivre dans l'écriture, j'écris par plaisir mais à des fréquences trop irrégulières pour apperler ça une occupation et une passion.
Au risque de décevoir certain, je n'aime pas les contes, je considère que passé un certain âge, ils sont niais et sans grand intérêt (mais ceci n'est que mon avis personel)
Re: Il était une fois
Posté par nothing.important le 20/08/2004 07:56:59
c'est simple, c'est vrai...

d'apres la facon dont tu as ecrit ce texte, on a l'impression qu'il n'y a plus de place au doute... c'est vrai que les contes sont merveilleux mais il est aussi vrai qu'ils ne refletent pas la realite, mais plutot l'utopie, l'espoir...

j'essaie de ne pas y croire, mais une petite lumiere brille quand meme a chaque fois que je n'y croit plus, elle brille contre toute volonte, contre toute evidence...

et puis de toute facon, ce erait tellement monotone le bonheur tout seul, tout el temps, d'ailleurs, est ce que le bonheur existerait si le malheur n'existait pas ? peut etre, mais alors le bonheur n'aurait qu'un gout fade, comme un bonbon noye dans de la confiture... on ne le sentirait meme pas...

les contes sont merveilleux, mais ils son a lire
la vie peut etre merveilleuse, il suffit de la vivre
Re: Il était une fois
Posté par ecover le 20/08/2004 07:56:59
comme quoi, les histoires les plus courtes sont toujours les meilleures....et la triste réalité de la vie nous saute aux yeux...Toutes les histoires, ont une chose en commun : elle debute par "il était une fois..."... : après les histoires méandriformes de chacun se melent et se demelent dans un tourbillon de sentiments contrastés, fort ou aigre, sensuel ou douloureux....La vie est un livre donc chaque jour noircit une nouvelle page...Mais les contes auront toujours une place a part dans le coeur des personnes qui les ont ecoutés ou lus a leurs enfants (petit enfants) car les contes de Grimm, par exemple, (même si j'ai un faible pour ceux d'Anderson!!!) se perpetuent depuis la nuit des temps , d'abord oralement, puis depuis 1857, grace au travail acharné de Jacob et Wilhem, dans des recueils populaires. merci a eux, qui ont enchantés notre enfance, et enchanterons celle des générations futures....
Re: Il était une fois
Posté par benoil le 20/08/2004 07:56:59
Un texte rempli de joie et d'émotions, plein d'innocence, c'est très beau. Continue dans cette voie, tu as peut-être un don d'écriture !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (7)
Publié le 30 juillet 2004
Modifié le 30 juillet 2004
Lu 1 548 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲