Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Il suffit d'une fois...

C'est toujours au moment où il nous arrive des malheurs que l'on voit qui sont nos amis et qui ne le sont pas...


22 juin... Voilà une date qui restera gravée dans ma tête et mon coeur pour toujours ! Ce jour qui a fait bousculer ma vie d'étudiante, ma façon de voir la vie.
Il suffit parfois d'avoir besoin de soutient pour découvrir qui est ton vrai Ami et qui ne l'est pas. Ll est parfois trop tard quand on s'en rend compte.
Tout commença le 22 juin 2001... Les cours étaient finis, l'année passée et tout le monde parlait de la fête de fin d'année qui se déroulait le soir même. La plupart des étudiants viennent la pour faire la fête en plein air et surtout pour boire jusqu'à en être malade ! Tant pis, demain c'est les VACANCES !!!
En allant là-bas, je n'était pas décidée à boire ne à faire la fête à fond, et pourtant... Le premier verre a passé tranquilement, je parlais, je délirais avec mes Amies ! Qu'est ce qui m'a pris d'aller saluer cet ami d'enfance et de l'avoir suivi avec sa copine jusqu'à son scooter ! Il en sortit une bouteille de Vodka Redbull qui, comparé au premier verre, passa très vite. En quelques minutes j'avais fini la bouteille presque à moi toute seule.
Bien entendu, nous n'étions pas les seuls à boire, nous avons rejoint des autre étudiants que je connaissais peu. A ce moment-là, j'étais très influençable et dire "non" à une personne m'était impossible. C'est pourquoi tous les verres qui suivirent me paraissaient "logiques".
Mais voilà que... bu de tout, trop vite, trop tout court ! Trou noir ! La suite m'a étée raccontée : Deux amies qui passaient par-là par hasard m'ont vue mal, très mal... et tout passa très vite ! Toilettes-samaritains et tout d'un coup : "on la perd ! elle part en coma éthylique ! il faut l'amener à l'hôpital" !
J'ouvre les yeux. Je suis dans une chambre d'hôpital. Je me pince et me repince agin de me dire que ce n'est qu'un rêve, un très mauvais rêve. Mais le cauchemard n'était pas fini. Il venait de commencer. Les regards des autres, la mauvaise réputation et les critiques ce n'était très rien. Rien comparé à mes parents. Il ne m'ont pas engueulé, ni fait la morale mais m'ont parlé tranquilement en me disant : "tu nous as déçue". Tous les cris n'auraient pas pu être pire que de décevoir ses parents.
Alors que tout allait mal, j'ai passé mes neuf semaines de vacances en recevant DEUX coups de fil de mes Amis. J'attendais du soutient et on m'a offert de l'ignorance.
Il m'a fallu sept mois (et je peux vous dire que c'est long) pour faire le tri de mes amis, pour essayer de recommencer à zéro avec les personnes que je croyais être mes amis. Heureusement quelques personnes ont vraiment assuré dans leur rôle d'Amis.
Aujourd'hui, un an et demi après ce qui m'est arrivé, je prend ça comme un événement qui a changé ma vie. Maintenant je sais quel est le prix d'une vie et combien on ne doit pas la gâcher.

ALORS JE VOUS DIS A TOUTES LES PERSONNES QUI SE FONT INFLUENCER, NE CROYEZ PAS QUE SI VOUS DITES "NON" VOUS ALLEZ VOUS FAIRE REJETER. ET SI çA ARRIVE, ALORS NE VOUS EN FAITES PAS CES PERSONNES N'EN VALENT PAS LA PEINE ! VOUS ETES LIBRE DE VOS PROPRES CHOIX ET LE JOUR OU QUELQU'UN DECIDERA A VOTRE LA... LA C'EST GRAVE. POSEZ UNE FOIS CETTE QUESTION : C'EST QUOI L'AMITIE ?!? EST-CE DES DELIRS ET DES SORTIES OU ALORS DES DELIRS ET LE PREMIER NUMERO QU'ON APPELLE QUAND CA NE VA PAS ?!? FAITES-LE, JE VOUS PROMETS QUE çA VAUT LA PEINE. ET CA EVITE DE SE RETROUVER SEUL ET SURTOUT AU MOMENT OÙ CA VA LE MOINS !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (12)
Re: Il suffit d'une fois...
Posté par morbidadestiny le 20/08/2004 07:49:13
j'ai vécu une expérience très semblable ( si tu veux correspondre, j'attends que ça mais je ne souhaites pas m'étendre ici sur ma vie ) à bientôt, et tient le coup, ça passera (même si ça met beaucoup trop de temps!)
Bisous
Re: Il suffit d'une fois...
Posté par cinzzia le 20/08/2004 07:49:13
il y a parfois des événements étranges qui nous arrivent. On ne sait pas comment, on ne sait plus... Le temps s'occupera de nos souvenir mais il ne prendra pas la force de ce qu'on a ressenti le moment même où cela c'est déroulé. il est d'autant plus vrai que ces choses aussi dure soit-elle nous aident à grandire... Ainsi, à présent ce fait qui est gravé dans ta mémoire t'apprend à être chaque jour une personne résonnable et réfléchie.
Ce passage fut dure, et au combien j'aurais préféré que cela ne t'arrive jamais, mais à présent que tu connais le prix de la vie je suis à 100% sûre que je ne perdrais pas ma cousine adorée de si tôt !
Gros Gros bec...... ta cousine qui t'adore !
Re: Il suffit d'une fois...
Posté par le 20/08/2004 07:49:13
Coucou ;o)
Je tenais à te mettre un petit commentaire, même si on ne se connait pas, car ton article m'a bcp touchée. Un ami est passé par là et j'ai été une des premières à le soutenir, imaginant son cauchemar augmenter si je n'agissais pas en sa faveur... Je ne sais pas comment tu t'es relevée après tous ces déboires, mais je pense que tu peux être fière de toi et marcher la tête relevée... Courage, il n'y a pas que des gens mauvais et je te souhaite plein de bonheur pour la suite.... BizouXXX, Pytch
Re: Il suffit d'une fois...
Posté par nadasurfing le 20/08/2004 07:49:13
Coucou sapinou !!!
Franchement je le trouve très bien ton article!! ET j'éspère que ça servira de leçon pour les personnes qui ont des fois de la peine à dire NON !!Donc à tous... sans vous faire la moral, REFLECHISSEZ D'ABORD
Re: Il suffit d'une fois...
Posté par dany dool le 20/08/2004 07:49:13
heureusement que tu as publié ce texte saurait été domage si tu l'avais pas fais

bravo il est exellent
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (12)
Publié le 31 janvier 2003
Modifié le 31 janvier 2003
Lu 969 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲