Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Il y a eu un crime à l'Amarre aux Diables

La serveuse a commencé à se plaindre auprès des habitués du bar que ses patrons ne la payaient pas. Puis elle a disparu. A-t-elle démissionné? Non, la réponse est bien plus horrible...


Perigueux
Badigeonné d'acide, le visage du cadavre se boursoufle, se brouille, s'efface; les doigts, trempés dans le meme liquide corrosif, s'y dissolvent. Désormais, les traits méconnaissables,ses empreintes digitales gommées, la morte ne peut plus etre identifiée. Meme si d'aventure on la retouvait, comment saurait-on qu'il s'agit d'Evelyne Leleu, la serveuse de l'Amarre aux Diables? L'homme qui vient de la poignarder, dans cette fermeture du hameau de Chancelade, près de Périgueux, se dit sans doute -comme bien d'autres avant lui- qu'il a de bonnes chances d'échapper à la justice... Il s'appelle Nicolas Benoit. Evelyne Leleu travaillait dans son bar.
Plus tard dans la nuit, ce 3 janvier, le cadavre est enfermé dans des sacs en plastique et transporté dans une voiture stationnée devant la fermette. Nicolas Benoit s'installe à l'intérieur. Son ami et associé Mar Labessouille, venu l'aider à se débarasser su corps, s'y trouve déja. La voiture démarre et s'éloigne dans l'obscurité froide, vers le tombeau que les deux hommes ont choisi pour leur employée...

"Evelyne? On l'a ligotée dans la cave" , osent-ils plaisanter !
Au matin, les yeux bouffis par le manque de sommeil, Marc procède à l'ouverture de l'Amarre aux Diables. L'établissement, situé rue de la Sagesse, dans le centre historique de Périgueux, frappe surtout par la discrétion de sa façade dépourvue d'enseigne. Il n'en va pas de meme pour Nicolas.. A 33ans, ce personnage extravagant aux longs cheveux bruns retenus par un catogan porte la plupart du temps un pantalon noir moulant et une chemise blanche à jabot qui lui valent le surnom de "d'Artagnan des temps moderne".
Comme chaque jour, Marc Labessouille prépare la salle aux murs d'un bleu délicat, meublée de petites tables en bois et de canapés de velours rouge. Les deux associés semblent détendus. Nico et Marco, comme tout le monde les appelle, ont meme l'indécence de plaisanter avec ceux qui s'étonnent de ne pas voir la serveuse dans le bar...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
Re: Il y a eu un crime à l'Amarre aux Diables
Posté par coeur2dragon13 le 27/08/2004 15:22:51
slt c de ma tante dont tu parle dans ton article, tu dis certaine choses qui sont vrai et d'autre fausse. Je pense que c'est le genre d'affaire qui donne dans le sensationnel, ms arrete de copier ce que tu peux lire dans les "detective" ou autre bouquin du meme genre. si tu veux faire un vrai article, fait le de toi meme et sur un sujet que tu maitrise, ça sert à rien de recopier, ça n'apporte rien. Pour ta gouverne, si tu commence à relaté une telle histoire va jusqu'au bout de l'enquete et jusqu'à son denouement pr "informer" comme bon journaliste le ferai.
C'est pas du tout des reproche, ms justement sur le net on cherche tout ce qui concerne l'affaire de ma tante et on n'arete ps de tomber que sur de pale copie et nous apporte rien ni à nous, ni aux enqueteur et juge.
merci en tout cas d'y avoir fais alusion mais c'est pas un simple roman policier, c'est la creulle realité faut que tout le monde prenne conscience le cruauté de l'etre humain...
Re: Il y a eu un crime à l'Amarre aux Diables
Posté par kamyo0o le 20/08/2004 07:52:07
je trouve ke c mal écrit, je crois ke toi même ta pa du b1 saisir l'histoire. Et pis merde ,fo arréter de recopier des articles de journal!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
Publié le 05 septembre 2003
Modifié le 05 septembre 2003
Lu 1 463 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲