FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Incomprise (1)

Vivre l'incompréhension de sa famille, de ses amis, de son entourage et continuer de faire semblant d'être heureuse de vivre alors qu'on a qu'une envie... Celle de MOURIR. (fiction)


Depuis toute petite j'ai toujours fait tout pour être comme ma mère voulait : la plus belle, la plus féminine, la plus intelligente, la plus sage, bref j'ai toujours été la plus, et toujours dans le bon sens jamais je ne faisai de bétise, je m'occupait toujour de mes petites soeurs autant la journée que la nuit et à vrai dire ce nétait pas un problème pour moi puisque c'était normal puisque maman me le disait et pour moi maman avait toujours raison. On s'entendait à merveille elle et moi mais je preferai quand même rester avec mon père qui était moins sévère et beaucoup plus drôle et il écoutait toujours tout ce que je lui racontait alors qu'elle, ne faisait même pas semblant. Bref, on menait une parfaite petite vie assez banal.


Tout allait bien pour moi dans le meilleur des mondes jusqu'à l'adolescence où contrairement à tout mes camarades moi je ne faisai pas de crises d'adolescences, j'écoutais comme toujours tout les maux de mes amis car j'étais toujours l'épaule sur qui pleurer dés qu'on avait un problème parceque je m'entendai bien avec mes parents, j'avait pas envie de fuguer ni de faire la fête ou de faire des trucs complétements fou. Mon seul désir était de rester à la maison, dans mon lit, lire, regarder la télé et ecouter la musique. Je n'aimais pas sortir, je n'était pas non plus renfermer sur moi même mais j'étais bien chez moi. Mais sans m'en rendre compte je commençait à grossir grossir grossir pourtant je ne mangeais pas beaucoup mais à vu d'oeil je grossisais et c'est là que tout mes problèmes on commencer.


A 16 ans, même si personne n'osait me le dire, on pouvait déja me qualifier d'obèse, moi je ne me rendait pas forcément compte jusqu'a ce que dans les boutiques dans lesquels j'allai d'habitude pour m'habiller, je ne trouvais plus rien à ma taille et que ma mère commençait à me prendre la tête pour que je maigrisse. D'accord je devais maigrir mais bon au point qu'elle m'harcele je n'en pouvait plus.
Au fur et à mesure je me rendais compte que je changeai moi qui auparavant était si dur et douce à la fois à l'écoute des gens et sociable, je devenais suceptible et je ne supportait plus la presence de plusieurs personne à la fois même de ma propre famille je n'étais plus sociable. Je me refermai sur moi même et évitais le plus possible de sortir de chez moi.


La relation que j'avais avec mes parents, se degradait à vue d'oeil, certains jours je ne pouvais plus supporter ma mère. J'avais l'impression que son but dans la vie était de gâcher la mienne. Chaque jour elle me rabachait la même chose : "entre nous c'est quand que tu commence ton régime ?? ""tu c'est tu ne peu pas rester comme ça""moi je dis ça c'est pour ton bien""tu ne peux pas rester dans cette état tu devrais un peu te maquiller au moins mettre un peu de poudre du mascara et un joli brillant à lèvre"ou encore"mets des vêtements de couleur, pourquoi toujours du noirs""t'es vraiment dépressive" et à force de l'entendre dire je suis devenu dépressive d'ailleurs avant même que je le soit c'est ce que tout le monde pensait. Je passait pour l'étrange fille de la famille, la dépressive auprés de mes amis bref j'étais la fille "bizzare" (comme ils disaient). De plus, comme juqu'à présent je ne m'interressait pas aux garçons on me croyait lesbienne alors que c'était pas du tout le cas, moi j'aurai plutôt dit asexuées, du moins pendant cette période.


Mon état se dégradait de jour en jour autant physique que moral. Je tombai malade de plus en plus facilement de plus en plus souvent mais comme toujours, je refusai d'aller chez le médecin. Mentalment mon état se détériorai gravement, je faisais toujours comme si tout allait bien pour que personne s'en rende compte et comme j'étai assez bonne comédienne ça fonctionnait très bien mais mon état se faisait ressentir dans mon travail scolaire car moi qui avais toujours été trés bonne élève je devenai plus que critique et je faisait croire à un mauvais passage. Mais chaque soir dans mon lit, je pleurai toute les larme de mon corps. Tout allai mal et je ne savai pas comment m'en sortir. J'avai besoin de changer de vie, changer d'air et même d'esprit. L'idée du suicide me vint souvent à l'esprit mais biensûr je n'avais pas assez de courage pour executer mes pensée.


Un soir, alor que je lisai et que ma mère faisait encore et toujour des raports à mon père sur mon cas, celui-ci prononça une phrase qui me fendit le coeur : "de toute façon si elle est est grosse c'est de faute c'est elle qui le veut" moi qui pensait que si il ne me disait rien c'était parceque je lui faisait de la peine et qu'il me comprenait mais non je me trompais lui aussi me prenait pour un alien. Tout de suite après ça je suis allait me coucher et j'ai passé toute la nuit à pleurer mais le pire c'est qu'une semaine plus tard alors que nous discutions ma mère et moi et pour une fois pas de moi celle-ci revint à l'attaque en me demandant : "POurqoui tu n'est pas comme toute ces jeunes filles dans la rue à la pointe de la mode et qui font attention à leur poids ?? Tu devrait faire comme elle. J'avai l'habitude d'entendre ça chaque jour mais pour bien m'achever elle me dit ensuite : " regarde Gwen (c'était ma meilleur amie) elle aussi était ronde même plus que toi quand vous etiez petite et maintenant elle, elle fait tout pour pas grossir (elle était limite anorexique). Et c'est là qu'elle prononça cette phrase que je n'oublierai jamais : "je preferai avoir un fille anorexique que obese" cette phrase peut parâitre banal mais ça m'a fait trés mal, ça veut dire qu'elle preferai avoir une autre fille qui serait anorexique plutot que moi qui suis obèse !!!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (13)
Re: Incomprise (1)
Posté par rocket-girl le 03/02/2006 22:13:08
très belle histoire qui peut arriver à n'importe qui...continue...salut...et merci pour cette histoire
Re: Incomprise (1)
Posté par emelait57 le 27/01/2006 19:56:19
franchement elle est trop bien ton histoire ... je suis impatiente d'en voir d'autres de ta part...
Re: Incomprise (1)
Posté par licot le 26/01/2006 22:29:26
ton histoire est tellement touchante tellement reel que j'ai vraiment cru qu'elle était reel. C'est vrai ce n'est pas de ta faute puisque tu as mentionné au début que c'était de la fiction. Bref continu d'ecrire comme ça c'est vraiment cool.
Re: Incomprise (1)
Posté par baby_styl le 26/01/2006 19:30:08
tsouki = c bien pour ça que ds l'intro j'avé marquer (FICTION)
Re: Incomprise (1)
Posté par tsouki le 25/01/2006 21:19:56
baby_styl = t'aurais du le dire dès le début...c vraiment con
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (13)
L'auteur : Orny M
27 ans, Perdu dans la france (France).
Publié le 24 janvier 2006
Modifié le 07 janvier 2006
Lu 844 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143