Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Initiations sexuelles, le point de vue des jeunes filles

Une liste de conseils à la fois poétiques et réalistes pour que la première fois se passe bien.


Connaissez vous vous-même

Jeunes filles avant de vous aventurer sur le chemin de l'acte sexuel, et je l'espère du ou plutôt des plaisirs, quelques préliminaires indispensables :
- Chouchoutez vous, caressez vous car vous êtes vous-même votre propre jardin des délices
- Apprivoisez ces lèvres et fleurs de chair qui ne sont pas aussi aisément perceptibles et prêtes à l'emploi, que le matériel correspondant chez les garçons.
- Tout en haut de l'orchidée de chair de votre sexe, souvent trop bien caché : un petit bourgeon sensible, clef de joies infinies, sensations d'eau - ricochets sur londe - et de feu : soleils de plaisir. Le Clitoris est dOr. C'est cette petite merveille qui est la porte d'accès au plaisir y compris vaginal. Or Freud et ses disciples ont gravement négligé cette réalité profonde et structurante de l'équilibe psychique et sexuel des femmes. Cette autonomie du plaisir féminin ne devait pas être marginalisée comme cela a été fait, ssocié uniquement aux plaisirs saphiques ou infantiles (Freud).

- C'est ainsi que progressivement vous apprendrez à vous aimer vraiment et non pas pour limage que vous croyez percevoir dans le regard des hommes : canon ou boudin, comme ils disent.
- C'est ainsi que canon ou boudin ou juste entre les deux, comme je pouvais l'être à votre âge... Vous irradierez une séduction bien plus profonde que les modèles des magazines.
- Sentez votre peau vibrer sous vos doigts, et la chaleur partout dans votre corps des pieds jusquà ce cerveau, qui nous piège et nous emprisonne trop souvent. Laissez tomber ce poste de contrôle, qui ne cherche qua vous barrer le chemin de la Joie.
- Partez en quête avec linstinct de votre bonheur à vous. Chaque quête est unique et les modèles : ciné, livres, racontars bidons des copines, voire pire des mères ... Souvent mensongers. Ecoutez plutôt René Char "Impose ta chance, serre ton bonheur, prends ton risque"


Le choix de linitiateur ou de l'initiatrice

Il vous faudra ensuite être avisée dans le choix de l'initiateur. Rappel élementaire : c'est VOUS qui choisissez et en aucun cas vous ne vous répondez à la volonté dun homme sans que votre désir à vous ne soit bien vivant.

La première fois est une aventure, rarement un engagement de l'âme. Si le corps est un peu déçu, ce n'est pas bien grave, d'aventure en aventure il y a des chances pour que le corps et l'âme se contentent de plus en plus. Mais si votre sensibilité est blessée lors de cette première fois, cela peut vous abîmer pour longtemps et avoir des résonances douloureuse dans votre vie. C'est donc une aventure pour laquelle il vaut mieux avoir quelques repères pour éviter les trop maladroits, voire les machos sans foi ni loi.

La personnalité de linitiateur, et tout particulièrement sa capacité à être authentiquement attentif à vous, est LE critère qui doit vous guider, bien plus que sa beauté, sa séduction intellectuelle et que sais je encore...

Ce n'est donc pas forcément le garçon de votre âge pour lequel vous avez le béguin, mais qui est probablement engoncé dans une carapace de post-ado. Celui là ne connaît probablement rien aux délicieux mais délicats secrets de votre corps. Ce garçon là, une fois que vous serez en pleine possession de vos pouvoirs, alors vous aurez peut être la force de le dégrossir lui... Sexuellement.
Mais avant de faire œuvre d'amour et de cœur, il est encore plus important de vous faire tout le bien possible à vous avec le /les bons initiateurs.



A éviter :
- L'oncle ou l'ami de la famille, 20 ans de plus que vous et qui fantasme sur vous depuis que vous êtes une nymphette. C'est-à-dire le pervers.
- Le queutard dont le désir est totalement envahissant. Vous devez sentir qu'il va vous croquer en tellement peu de temps que vous n'aurez même pas le temps de comprendre ce qui vous est arrivé. Là vous allez vraiment "passer à la casserole"
- Le manipulateur, qui a une aura intellectuelle, et qui cherche à prendre le pouvoir d'abord sur votre esprit. Il y a de grandes chances que malgré sa grande confiance en lui, il ne sache pas grand-chose de votre sexualité ou pire qu'il aime les jeux sado-maso.
Heureusement il y a :
- Tous les hommes de bonne volonté, qui ont fait l'effort de s'informer et de regarder en face, de se familiariser avec la crudité de votre sexe réel, de dépasser leur peur et leur dégout de lorchidée de chair, cette blessure complexe qui est en nous les filles. Cela demande de l'empathie et de la délicatesse aux hommes que de de faire un vrai travail pour apprivoiser votre sexe.
- Ceux dont les gestes quotidiens sont empreints dune douceur et dun respect à votre égard de bon augure
- Les musiciens (non mégalos), qui aiment et font vibrer les corps des femmes comme leurs instruments. Et oui, votre vagin peut se mettre à chanter si votre partenaire est bon instrumentiste ; sil sait faire des gammes et des sonates sur tout votre corps et surtout avec votre clitoris d'or.

- l'amie de coeur et de sens qui pourra vous initier sur la première partie du chemin, seul le désir compte !


Le choix du lieu

Le lieu de linitiation peut avoir un effet bénéfique également.

Plutôt à éviter :
- La maison familiale, sauf si on a réussi à obtenir que toute la famille soit à l'extérieur pour un temps suffisamment long. Je connais une fine mouche de 17 ans, qui a ainsi célébré ses premières noces de chair une semaine entière en toute tranquillité et en tout confort. Elle avait en effet convaincu ses parents de partir en vacances très loin avec leurs 2 autres enfants, afin qu'elle puisse réviser son bac tranquillement à la maison...
- La voiture si peu confortable. De plus un objet si masculin.
- Entre deux portes à la va vite. Une initiation sexuelle c'est un rite sacré ...
On peut aimer :
- Dans la nature, sous le soleil ou sous la lune. Comme dit mon fils : "lidéal pour faire l'amour : sur un ponton au bord dun lac". Dans la famille, on est sensualiste et animiste...
- Chez vous, plutôt que chez lui, vous pouvez vous sentir plus rassurée sur votre propre territoire, plus en confiance
Ça y est vous y êtes, je vous vois et je sais que cela va bien se passer. Vous n'allez accepter que ce qui vous plaît, ne vous conformer quà vos envies et le LUI DIRE. Vous allez prendre le temps de trouver votre rythme et faire en sorte que LUI S'ACCORDE à votre tempo. Vos 2 corps enlacés vont bouger, s'apprivoiser en dansant. C'est tout l'espace quil est capable de vous laisser, qui va vous permettre de vous relaxer, puis de vous exprimer, puis de jouir.

Je vous souhaite une longue vie de joies partagées avec les hommes ou/et avec les femmes d'ailleurs. Le Clitoris est dOR.

Pour des renseignements encore plus précis je vous recommande le livre d'Elisa Brune et Yves Ferroul : " Le Secret des Femmes" aux édtions Odile Jacob
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
Re: Initiations sexuelles, le point de vue des jeunes filles
Posté par les gens du nord le 06/06/2011 19:57:11
Merci beaucoup pour votre article. En tant que garçon, j'ai appris pas mal de choses sur la sexualité féminine. parce qu'avant de passer à l'acte, il faut bien savoir être poli, courtois et respecter la sensibilité de la femme.
Re: initiations sexuelles, le point de vue des jeunes filles
Posté par jacquesv le 31/05/2011 02:01:38
broceliande ,
Merci, un bon article, en ma qualité de vieil éléphant -un peu papa du site- je tiens quandmême à préciser quelques points:

-N'y commencez pas sans avoir fort envie.
-N'y commencez pas sans employer un contraceptif fiable. (La méthode Ogino ne vaut rien, le coit interrompu non plus)

-Gardez la pilule du lendemain en réserve: les oublis/accidents de contraceptif arrivent aussi le vendredi-soir avant un long weekend, avec la pharmacie de garde à 15 km.

-Comme initiateur, avec le garçon de votre âge ce sera tellement plus naturel et spontané, sans arrière pensée, une découverte à faire à deux. (oui, plus maladroit peutêtre, si vous lui permettez d'aller trop vite. Mais ces jours là il vaut mieux que ce soit la fille qui se livre, à son ritme à elle, sans (demi?)-viol, comme cela arrive si souvent. Le garçon de votre âge -s'il est bien choisi- sera plus facile à controler et freiner que le collectionneur de virginités qui a 5 ou 10 ans de plus, une uestiond'ascendant.
-Le garçon de votre âge doit surtout apprendre d'abord que cela ne se passe pas comme dans les films XXX et que le XXX n'est pas la réalité mais une mauvaise et pitoyable comédie.

-Et puis, éteignez votre portable, qu'il ne se mette pas à sonner aux moment suprême.

-Et non, si l'initiateur est respectueux et attentif cela ne fera pas mal , surtout si ses doigts ont préparé le chemin pendant les semaines précédentes (un doigt, deux, trois) et que vous êtes bien relax.
('Une légère brulure, vite oubliée', selon ma chère et tendre)

Succès!

Modifié le 31/05/2011 02:25:40
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
L'auteur : Sylvie Fontaine
46 ans, Pornic (France).
Publié le 31 mai 2011
Modifié le 29 mai 2011
Lu 3 159 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲