FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Instant de vie que je n'aurais jamais voulu...

Un instant douloureux que jamais je ne vous souhaiterais pas et même à toi mon pire ennemi...


Moment de vie ? Oui et non !
J'aurais préféré m'en passer...

Je n'ai pas l'intention de vous raconter ma vie, c'est la mienne donc ça reste personnel.

J'ai choisi d'écrire dans cette catégorie car premièrement cela me touche de près car je suis concernée aussi, malheureusement !

J'ai surtout choisi cette catégorie car je n'ai plus de placer dans la catégorie libre, que cela en déplaise à certains, alors qu'ils passent leurs chemins...

Bref, en ce moment je suis en contacte avec la maman d'un très jeune garçon prénommé Valentin. Ce n'est pas vraiment un hasard cette rencontre car j'ai eu vent de sa souffrance, celle qui d'ailleurs me meurtri chaque jour qui passe.

Je l'ai découvert au grès de me recherche sur le net, je cherchais des solutions, des remèdes miracles pour mon mal.
Ayant laissé un message sur un site spécialisé la maman de Valentin à pris contacte avec moi et depuis des liens se sont tissés tout naturellement.
Ce petit garçon est atteint de pelade décalvante totale.
Apparemment il supporte assez bien cela, car très entouré et aimé de ses proches et puis les enfants perçoivent avec moins de gravité la maladie surtout qu'elle ne fait pas mal.

Je vais me lancer ici dans une explication un peu plus approfondie de cette maladie orpheline, car elle est très peu connue et surtout très peu prise en compte parmi les gens...
Je vous le rappelle, elle ne fait pas mal et dans l'esprit des gens quand cela ne fait pas de mal et que ça ne détruit pas, et qu'on en meurt pas, c'est pas très grave, il n'y a pas de quoi se plaindre, il y a plus grave !
Et pourtant...
les remèdes efficaces sont rares, trop rares...


Alopecia universalis ou pelade décalvante totale, c'est la perte de tous les cheveux et tous les poils du corps.
Les poils de différentes parties du corps peuvent repousser de manière indépendante.
Cependant dans 20 % des cas la pelade persiste sur des années avec parfois des repousses partielles puis des nouvelles zones atteintes.
30 % des pelades repoussent en 6 mois, 50% en 12 mois et 80% en 60 mois.

Ses origines peuvent avoir des causes diverses, elle est d'origine génétique dans 10% 42%, un stress intense ou des chocs émotionnels, des infections bactériennes ou virales, des traumatismes chimiques ou même physiques, des dérégulations de la thyroïde, des dérèglements endocriniens (problème hormonal) etc..

Bref, autant de causes supposées mais beaucoup moins de remèdes.
La cause réelle est encore inconnue.
Les chercheurs s'orientent vers une maladie auto-immune, c'est-à-dire que le sujet atteint sécrète lui-même des substances qui vont détruire la racine du cheveu.

Il faut savoir que les personnes atteintes de pelade sont souvent en très bonne santé mais sont souvent atteintes d'autres maladies auto-immunes (maladies où l'organisme attaque ses propres structures). Comme le Vitiligo, le lichen plan, la polyarthrite rhumatoïde, etc.



Mon histoire à présent, je sais, je l'ai un peu raconté sur mon témoignage !

A l'age de 13 ans j'ai été atteinte d'une pelade, les cheveux sont tombés chaques jours de plus en plus belle pour laisser au bout de 6 mois un crane plus que dégarni !
Pour cacher cela, j'ai porté un châle, oh ! Maudit foulard comme je t'ai hais tout en t'aimant car tu me protéger du regard des autres, ceux qui ne comprenaient pas, ceux qui se moquaient de moi, pauvre adolescente..
J'ai presque tout testé en médicament, j'ai eu le droit à la maudite cortisone qui fait plus qu'enfler un jeune corps, j'ai eu le droit aux multiples infiltrations sur le cuir chevelu, cela m'a fait plus de mal que de bien...

Puis à force de tôt tester sans résultats, ma mère dépourvue de remèdes à laissée faire la nature.
Au bout de 5 années de souffrance morale mes cheveux ont repoussé ainsi que mon moral.
J'ai pu enfin faire ce que je voulais, enfin ne plus avoir honte de moi et croyez-moi cela m'a fait le plus grand bien, moi la pauvre gosse renfermée !

Et voilà, que cette saloperie à refait des siennes au bout de 20 ans.
Moi qui pensais que c'était terminé, que j'avais déjà donné...
Et non, ça a recommencé l'année dernière, par plaque entière les cheveux sont tombés, j'avais peur à un tel point de repasser par-là que le lavage des cheveux me devenait un supplice, de même pour le brossage car lorsque j'avais terminé ce dernier, je n'arrivais même plus à distinguer les piques de la brosse.
J'ai pris alors rendez-vous chez un spécialiste qui les bras ballants à essayer toutes sortes de traitements qu'ils soient remboursés ou non pas la sécurité sociale.
J'ai passé toute sorte de tests pour savoir d'où cela venait, rien aucun test n'a pu déceler la cause, tout était normal.
Le dermatologue en a donc conclu que c'était du au stress, à moi.
En désespoir de cause il m'a fait une ordonnance pour une prothèse capillaire, mot scientifique pour dire tout simplement une perruque.
J'ai eu droit aux visites chez un psy pour soit disant me faire sortir de ma coquille mais sans aucuns résultats, juste quelques ordonnances avec des anti-depresseurs et des anxiolytiques, ce qui m'a d'ailleurs encore plus pourri la vie.

J'ai essayé l'homéopathie mais aucuns résultats, j'ai aussi testé la micro-kinésie qui elle n'est pas du tout remboursée car c'est une médecine non reconnue, par contre cela m'a un peu soulagé...

Bref, un bilan rapide :

Janvier 2001, début de la chute
Mars 2001, soins en tout genre
Juillet 2001, perruques
Août 2001, plus rien, plus de cheveux, plus de poils, rien...
Décembre 2002, j'attends toujours le remède miracle, mes cheveux repoussent peu à peu mais j'ai toujours des plaques diffuses sur le crane, mes sourcils ont un peu repoussés, c'est tout, j'attends.

Pourquoi je vous raconte cela, car certains jours, quand je lis vos avis sur les shampoings, sur les crèmes dépilatoires et tout ce qui concerne les cheveux, je me dis mais pourquoi je lis cela car je n'en ai vraiment aucune utilité, quand je lis cela je rêve de pouvoir me laver les cheveux, de pouvoir me les coiffer et de me les teindre, de pouvoir me dire qu'enfin ce jour arrivera peut-être..

J'ai surtout mal quand je suis incomprise, par certains d'entre vous j'ai été soutenu, relevée, cela m'a procuré un bien être immense car pour une fois j'ai eu le soutien tant attendu.
Trop souvent dans mon entourage j'ai entendu que je me faisais du mal pour rien, que tant que ce n'était pas un cancer, je n'avais pas besoin de me plaindre.

On a eu beau me dire que la beauté est intérieure et qu'elle compte beaucoup mais voyez-vous aujourd'hui je voudrais être autre chose qu'une "beauté intérieure" je voudrais être féminine, je voudrais me regarder dans la glace sans avoir honte de ce que je suis, j'aimerais avoir un autre reflet, une autre vie...

Surtout qu'a chaque fois que je vais sur mon profil, je suis face à face à cette étrangère qui était moi quelques années auparavant...
Et qui me jette en pleine tête sa chevelure oppressante... Je ne la reconnais pas, pourtant... C'était moi !


Je pense à toi très fort mon petit Valentin !

Et pour finir sur cet instant de vie...
Ainsi soit-je
Ainsi soit-tu
Ainsi soit-il


PS : désolée si je vous ai ennuyé mais j'en avais besoin...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (18)
Re: Instant de vie que je n'aurais jamais voulu...
Posté par lolali le 13/08/2009 21:31:47
Bonjour

Je suis atteinte d'une pelade depuis l'âge de 12 ans..
J'ai essayer tous les traitements possibles mais rien n'a marcher à
part la cortisone, mais les cheveux une fois repoussés n'étaient pas de
bonnes qualités et ils tombaient dès que j'arrêtais la cortisone....
A l'heure actuelle j'ai 26 ans et je prends plus aucuns médicaments pour la pelade
je porte une prothèse, j'ai l'habitude mais ce n'est pas toujours façile
C'est pourquoi je viens de créer un forum pour parler de la pelade et des pertes de cheveux :

http://uneviesanstifs.clicforum.fr/index.php

Il est tout nouveau et attends des participants !
Car c'est important de parler quand on à ce type de maladie !!
;-)
dans la même situation que toi
Posté par toumi68 le 09/03/2008 22:41:57
Salut j'ai lu tout ton message et je peu te dire que je ressent la même chose que toi jai essaier mille et une choses sa fait 7 ans:'( que je suis dans cet etat repousse et rechute mon moral fait exactement pareil un jour sa va et lautre pas sè dur a vivre mes parents mon fait deja la meme phrase sè pa le cancer lalala bref i save pas se que sai de soufrir interieurement de se trouver laid a cause d'une maladie dont tu ne souffre pas physiquement. Bon sur ce ceux a+ et si tu ve en parler je suis la au ca ou.
Re: Instant de vie que je n'aurais jamais voulu...
Posté par david75 le 14/10/2007 00:43:52
Salut,
Je suis dans le même cas que toi, je m'explique:
J'ai été chez le coiffeur en Avril 2007 et il m'a dit que j'avais un ou deux trou dans les cheveux, j'y suis retourné au moi de Juillet et la il en avais trois ou quatre.
Au moi d'aout, j'ai perdu les trois quart des mes cheveux, fin Aout, je me suis rasé entièrement les cheveux et je commençais a perdre les poils de mon corps et depuis je n'ai plus de cils et sourcils.
Ma mère et ma sœur ne me comprenne pas et les gens que je rencontre non plus.
Seuls certaines personnes de mon entourage sont au courant.
J'attend avec impatience la repousse, en attendant je me soigne avec le fameux gel a la cortisone.
Voila, c'est une sale maladie, bon courage a ceux qui en souffre....
Re: Instant de vie que je n'aurais jamais voulu...
Posté par anne-julie le 20/08/2004 07:49:09
slt moi en fête sa me fait chaud au coeur ben pq parceque je n'ai jamais su cmt resentir ça mais maintenant je comprend se que tu recent quand on regarde une crème épilatoire ou quoi on se dit mes j'ai po besoin de se produit ça ses vrai mais d'un autre côté sa fait mâle on se dit qu'on n'est po comme les autres ça est un fêtes mais moi sa ma touché ses le premieur ou plutôt le 3 éme car sa me fait penser a ds gens ou ds personne fin ses la même chose. je peu te oser une question bon
ses depuis quelle âge que tu as cette maladi sans te fexer
bisous
maria
Re: Instant de vie que je n'aurais jamais voulu...
Posté par gizmil le 20/08/2004 07:49:09
Merci! Grâce à toi, on imagine mieux ce que peut ressentir une personne ayant ce genre de problèmes et c'est là qu'est peut-être la solution à la tolérence: l'information! Bien que je pense que l'éducation y est aussi pour beaucoup!

Comme les autres, je te souhaite bon courage pour le futur et si effectivement tu veux en parler, pas de problèmes, je suis prêt à t'écouter!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (18)
Publié le 21 janvier 2003
Modifié le 21 janvier 2003
Lu 6 371 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143