FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Interviews de J. K. Rowling

Voici deux interviews de J. K rowling. Une du site "Amazon. Fr" et une autre de "Je Bouquine" à découvrir sans plus attendre !


Amazon.fr

Amazon.fr : À quel âge avez-vous commencé à écrire et de quoi parlait votre premier livre ?
J. K. Rowling : J'ai écrit ma première vraie histoire quand j'avais six ans. C'était au sujet d'un lapin appelé Lapin. Très imaginatif ! Depuis, je n'ai jamais cessé d'écrire.
Amazon.fr : Pourquoi avez-vous choisi ce métier ?
J. K. Rowling : Si on me demandait ma recette pour le bonheur, je répondrais qu'il faut d'abord découvrir ce que vous aimez faire par-dessus tout et ensuite, il faut trouver quelqu'un qui vous paie pour le faire. Je trouve que j'ai vraiment beaucoup de chance de pouvoir vivre de ma plume.

Amazon.fr : Avez-vous des projets de livres pour adultes ?
J. K. Rowling : Mes deux premiers romans - que je n'ai d'ailleurs jamais tenté de faire publier - étaient destinés à un public adulte. Il est possible que j'en fasse un autre mais, à vrai dire, je ne songe jamais à un public précis quand j'écris. Ce sont d'abord les idées qui comptent, tout dépend donc de l'idée que j'aurai en tête la prochaine fois !

Amazon.fr : Combien de temps vous faut-il pour écrire un livre ?
J. K. Rowling : Pour le troisième de la série des Harry - Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban - il m'a fallu un an, ce qui est assez court pour moi. Pour le dernier, j'aurai été encore plus rapide, puisque j'ai mis 8 mois.

Amazon.fr : Qu'est-ce qui est à l'origine de l'histoire de Harry Potter ?
J. K. Rowling : Le plus étrange, c'est que je ne sais pas du tout d'où vient l'idée de départ. Et j'espère que je ne le trouverai jamais ! Sinon je pense que cela gâcherait un peu mon excitation. C'est comme une petite chose qui se développe et qui grossit dans un coin de mon cerveau.

Amazon.fr : Comment trouvez-vous les noms de vos personnages ?
J. K. Rowling : J'ai inventé quelques noms mais j'en ai aussi collectés à droite à gauche. Des noms étranges venus du Moyen Âge, que j'ai trouvés dans des vieux plans, des dictionnaires, des noms de plantes... et aussi des gens que j'ai rencontrés !

Amazon.fr : Vous voulez dire que vos personnages sont basés sur des gens que vous connaissez ?
J. K. Rowling : Oui, c'est vrai, mais je fais toujours attention à ce que je dis à ce sujet. La plupart du temps, mes personnages sont inspirés de gens réels, mais une fois qu'ils sont dans ma tête, ils commencent à évoluer. Par exemple le Professeur Snape et Gilderoy Lockhart sont nés de personnes que j'ai rencontrées, puis ils ont changé au fur et à mesure de leur existence sur la page. Hermione me ressemble un peu, quand j'avais onze ans, un peu plus clairvoyante peut-être.

Amazon.fr : Est-ce que vos histoires sont basées sur des éléments de votre vie ?
J. K. Rowling : Je n'ai pas basé les histoires de Harry Potter sur ma vie de façon consciente mais bien sûr cela ne signifie pas que mes propres sentiments ne jouent pas un rôle. Quand j'ai relu le chapitre xii du premier livre, Harry à l'école des sorciers, j'ai trouvé que j'avais donné à Harry beaucoup de mes émotions à propos de la mort de ma mère, alors que je ne m'en étais pas vraiment rendu compte en l'écrivant.

Amazon.fr : D'où vient l'idée du Quidditch ?
J. K. Rowling : J'ai inventé le jeu de Quidditch lors d'une nuit que j'ai passée dans une toute petite chambre de l'hôtel Bournville à Didsbury, dans le Manchester. Je cherchais un sport pour sorciers et puis j'ai toujours rêvé d'assister à un match dans lequel il y aurait plus d'un ballon en jeu en même temps. L'idée m'amusait. C'est le basketball, qui est mon sport préféré, dont se rapproche le plus le sport de Moldus. Je me suis beaucoup amusée en inventant les règles du jeu, j'ai d'ailleurs conservé le cahier dans lequel je les ai notées. J'ai tout écrit dedans, les diagrammes, et aussi toutes mes idées de noms pour les différentes balles avant que je ne me décide pour le Vif d'or, le Cognard et le Souaffle.

Amazon.fr : D'où vous sont venues les idées pour les cours de sorcellerie et les formules magiques ?
J. K. Rowling : Les différentes disciplines scolaires, je les ai trouvées très tôt. La plupart des formules magiques sont inventées même si certaines sont inspirées d'anciennes croyances populaires. Nous devons beaucoup de nos connaissances scientifiques aux alchimistes !

Amazon. Fr : Quels sont les ingrédients nécessaires selon vous pour faire un épisode de Harry Potter ?
J. K. Rowling : Je n'y pense jamais en ces termes mais je dirais qu'il faut une bonne dose d'humour, des personnages forts, et une intrigue en béton. C'est ce que je recherche moi-même dans mes lectures. Ah, j'allais oublier la peur. En fait, je ne prémédite jamais d'effrayer mes lecteurs mais il se trouve que le climat de peur s'insinue en cours de route.

Amazon.fr :
Quels sont les livres qui vous ont marquée ?
J. K. Rowling : Mon auteur préféré est Jane Austen. J'ai lu ses livres tellement souvent que je ne pourrais dire combien de fois. Et mon auteur vivant préféré est Roddy Doyle, c'est vraiment un génie. Ils partagent tous deux cette façon de cerner parfaitement leurs personnages, parfois sans même les décrire physiquement ; ils scrutent les comportements humains d'une manière peu sentimentale et pourtant émouvante - et bien sûr, ils sont drÔles.




Je Bouquine, Florence Noiville

Je Bouquine : D'où puisez-vous votre inspiration ?
J. K. Rowling : Elle naît sans effort. Tout ce que j'écris vient de ma mémoire d'enfant. Je me rappelle très clairement ce que c'est que d'avoir 11 ans. Harry Potter, c'est un peu moi ! Je vois à travers lui. Et je considère comme ma "mission" de l'amener là où il doit arriver à la fin du septième tome, lorsqu'il aura 17 ans et qu'il quittera Poudlard.

Je Bouquine : Depuis quand écrivez-vous ?
J. K. Rowling : Depuis l'âge de 6 ans. J'ai toujours eu besoin d'écrire. Ma mère était bibliothécaire et je lisais beaucoup. C. S. Lewis, qui a écrit Les Chroniques de Narmia m'a beaucoup marquée. Plus tard, j'ai découvert la grande romancière Jane Austen. Aujourd'hui, pour écrire, je m'installe dans les cafés d'Édimbourg, où je vis. Mais je change souvent pour qu'on ne m'embête pas !

Je Bouquine : Que pensez-vous de votre succès ?
J. K. Rowling : Tout ce qui se passe est déconcertant. Lorsque j'ai commencé à écrire, je pensais qu'être publiée serait vraiment bien. Aujourd'hui, je continue à être étonnée par une chose : mes histoires, qui se passent dans un collège très britannique, lui-même la reproduction de la société anglaise, font rire les enfants du monde entier, qu'ils habitent la Floride ou l'Estonie !

Je Bouquine :Que ferez-vous après Harry Potter ? Écrirez-vous pour les adultes ?
J. K. Rowling : Je ne sais pas. Mais si je suis connue toute ma vie comme un auteur pour les enfants, je ne considérerai pas cela comme secondaire.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (3)
Re: Interviews de J. K. Rowling
Posté par denden13h54 le 20/08/2004 07:47:58
parce ke kan elle di le dernier elle parle du tome 4
Re: Interviews de J. K. Rowling
Posté par nymoue le 20/08/2004 07:47:58
cool ton article, jaime tout ce qui se rapporte a ca alors, jaime ton article loll. Bravo
Re: Interviews de J. K. Rowling
Posté par freya le 20/08/2004 07:47:57
commet ca le derier bouqin il lui a fallu 8 mois ??? dans ce cas , pk il est pas encore sorti ??? ca fait 2 ans qu'on poirrotes !!!!!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (3)
Publié le 21 août 2002
Modifié le 21 août 2002
Lu 5 478 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143