Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Irak

Conflits, rumeurs, ambiguïté. La tension politique est à son comble : le "râle-bol" des soldats, le mystérieux suicide de D. Kelly qui remue toute l'Angleterre, Bush et Blair plus que jamais dans la panade.


Outre une situation tendue en Irak à l'origine de sanglantes répressions, des évènements extérieures obscurcissent la situation qui s'enlise dans une crise plutôt que de s'estomper petit à petit. En effet, plusieurs éléments nous le prouvent.
Tout d'abord, sur le terrain, le mécontentement des soldats américains face aux attaques perpétrés par des Irakiens hostiles à l'effondrement du régime. Lassitude, mal du pays, désolation sont les maîtres mots de ces soldats qui après la perte de 49 compatriotes depuis le 1er mai, regarde d'un œil torve un George Bush et un gouvernement américain qui se contrefichent du devenir de leur soutient militaire. Le pacte de la "guerre zéro mort" du président des États-Unis n'est pas respecté et les officiers en colère dénoncent une véritable guérilla.
Ensuite, le conseil intérimaire du gouvernement irakien, édifié sur les ruines de l'ancienne dictature peine à s'imposer car étant sous la houlette de l'administrateur américain Paul Bremer qui possède le droit de veto, il a du mal à octroyer ses propres réformes et reste dépendants des forces américaines. Et ce ne sont pas les multiples attentats de révolutionnaires irakiens prônant le retour du dictateur Saddam Hussein et les nombreux brigandages environnants qui vont rétablir la situation.
De plus, pour remonter encore plus loin, aux sources même du contentieux qui a provoqué cette guerre, là aussi des failles très visibles commencent à se dessiner et à prendre forme à travers des témoignages, des révélations qui secouent le gouvernement américain, mais surtout le royaume britannique à cause des bévues du Premier ministre Tony Blair.
On ne cesse de remettre en question l'information qui a déclenché cette guerre à savoir que Saddam Hussein pouvait se procurer en 45 minutes des armes destructrices. Les preuves de cette information s'avèrent de plus en plus remisent en question et même être fausses. D'ailleurs, le docteur Kelly ancien inspecteur de l'ONU avait informé la BBC que Tony Blair avait exagéré les faits, que les documents annonçant la fameuse information avaient été falsifiés pour manipuler la population afin que celle-ci approuve une intervention armée des États-Unis en Irak. Mais voilà que le mystérieux suicide du docteur Kelly vient compliquer la situation et rend de plus en plus impopulaire le Premier ministre britannique. Celui-ci ne baisse tout de même pas les bras et refuse de démissionner annonçant qu'il serait en mesure de rétablir la situation. On a du mal y croire, d'autant que son principal allier Bush est lui aussi de plus en plus dénigré d'autant que la CIA lui avait annoncé que les preuves qu'il tenait pour lancer une guerre contre l'Irak n'étaient pas vérifiées... Et dans tout ça, où est passé ce cher Saddam Hussein. Après la capture et l'assassinat de ses 2 fils qualifiés de "dangereux psychopathes", le dictateur invétéré court toujours et sa traque se poursuit après sa récente fuite de Tikrit.
Voilà une situation bien périlleuse et les controverses ne cessent de faire rage sous un climat politique tendu et indubitablement fragile...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (10)
Re: Irak
Posté par quezako le 20/08/2004 07:54:05
Que faire ?

Je ne souhaite de mal à personne mais il est vrai que cette domination Etats-unienne devient de plus en lus dangereuse.

Moi, je suis confiant dans l'auto-régulation. En ce moment, la chine et certains autres pays asiatiques commencent à développer leur économie. Les Etats-unis veulent maîtriser ce marché mais ils ne pourront pas, tout simplemnt parce que la population de la chine est gigantesque et qu'elle n' apas besoin des Etats-unis pour avancer.

Je pense donc que naturellement, les choses vont se réequilibrer. Cela ne veut pas dire qu'il ne faut rien faire, c'est plutot une manière de voir les choses positivement.

Le Japon, fidèle allié de Etats-unis s'est récemment ouvert au marché Chinois et il se pourrait bien qu'il se sépare progressivement des Etats-unis. Je vous rapelle que le Japon est la 2eme superpuissance mondiale, ce qui n'est pas rien ;)

Un dernier point positif : les asiatiques ont toujours deéveloppé plus de liens culturels et amicaux avec l'europe qu'avec les Etats-unis. Je peux remettre la main sur les sondage si besoin.

Ce prochain siècle sera asiatique :)
Re: Irak
Posté par lap1.blanc le 20/08/2004 07:54:05
en fait je ne crois po que se soit uniquement pour se reaproprier un marché, mais aussi pour affirmer leur position internationale et montrer qu'ils ne sont po decadents. Je crois que c'est Einstein qui a dit "Les etats-unis est le seul pays qui est passé de la barbarie a la decadence sans passer par la civilisation"... Le Royaume uni n'est po en reste dans cette histoire, mais le pire, c'est que la population ne s'inquiete po des civils innocents tués mais des soldats britaniques morts au combat... enfin bon, ya jamais eu autant de morts americains depuis la fin de la guerre, ils arrivent plus a gerer la situation, ils sont submergés par quelques civils armés, bref, c'est une belle preuve de leur DECADENCE... aller, je fais un pti pari... la chute des USA en moins de 40 ans... et heureusement que maintenant ils ont le petrole sinon ca aurait été 30... et ca naturellement... si des pays (ou une institution) commence une action forte contre les USA (notament embargo par l'Europe - l'Europe est un tres gros fournisseur des USA et importe peu en comparaison, et elle est capable de survivre, au niveau ressources, sans les USA - ou action en justice, exclusion du conseil de securité de l'ONU etc...) j'en donne moins... ^^

Bush et Blair ont menti... Ils vont couler...

Bon, je viens de me lever, faut po faire gaffe hein...
Re: Irak
Posté par wallabis2003 le 20/08/2004 07:54:05
Homer Simpson Président des USA illégitement élu.... Mais ce que vous oubliez c que la seule opinion qui intteresse bush etr celle des sondages d'opinion qui lui predise que les elections serait gagner donc votre envie il s'en fout
Re: Irak
Posté par superchinois le 20/08/2004 07:54:05
Je ne sais pas si on peut dire " heureusement " sur le fait que la France ne se soit pas engager dans cette guerre. En effet nous savons tous que cette guerre était un leurre pour que les USA puisse affirmer leur suprématie mondiale du point de vue pétrolier. TOTAL FINA ELF étant une des plus grosses multinatiionales ( numéro 1 sur le pétrole ) française présente en Irak. Indirectement la France y était engagé car elle se devait de ne pas laisser les ricainsfoutre le boxon la bas. Chirac n'a pas dit NON à la guerre. Il a dit NON surtout à cette attaque visant à se réapproprié le marché pétrolier.
Re: Irak
Posté par dany dool le 20/08/2004 07:54:05
FEDERATION INTERNATIONALE DES LIGUES DES DROITS DE L´HOMME

FACE AUX DICTATEURS ET AUX TORTIONNAIRES,
LA MEILLEURS FORCE DE FRAPPE , C´EST LE DROIT.

Il y a tout juste un an , le 1er juillet 2002 , la Cour pénal internationale ( CPI ) entrait en vigueur , pour juger les auteurs de crimes de guerre , de génocides et de crime contre l´humanité . Depuis cette date , la CPI est la cible de l´administration Bush qui tout pour l´empêcher d´agir . Pour contrer l´offensive anti-CPI de l´administration Bush , pour défendre une justice internationale efficace et la reconnaissance du droit des victimes , nous avons besoin de vous . Aidez la FIDH à soutenir la Cour pénale internationale .

L´IMPUNITE , ESPECE EN VOIE D´ARRESTATION .

FIDH

www.fidh.org
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (10)
Publié le 04 août 2003
Modifié le 04 août 2003
Lu 845 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲