Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Iron Maiden : Dance of Death

Iron Maiden sort enfin son 13ème album studio... Mais sont-ils toujours aussi puissants et créatifs qu'avant ? Réponse à travers une critique du nouvel opus.


Qu'est-ce qu'Iron Maiden et quelles sont les spécificités de leur parcours ?

Iron Maiden est un groupe de Heavy Metal, appartenant donc plus ou moins à la catégorie des groupes tel Megadeth et Metallica. Le heavy avait pour but, à l'époque, d'atteindre des vitesses prodigieuses, ce qui explique entre autres la présence de solos de guitares et d'une batterie bien bourrine. Mais au contraire des groupes de neo-metal, les compositions (autant les paroles que les instruments) sont très recherchées, comme quoi, il est possible d'allier rapidité et mélodie !


Iron Maiden, au fil des ans, a évolué tout en restant fidèle à son genre. Ce groupe est l'oeuvre d'un génie de la musique, le bassiste compositeur Steve Harris, même si plus ou moins chaque membre du groupe est également compositeur. Cela permet de bien mieux allier la musique avec les paroles. Photo : Steve Harris, le fondateur du groupe.






Malheureusement, le manque de renouveau se fit ressentir par une baisse de régime au milieu des années 90 avec 3 ou 4 albums bons, mais pas dignes d'un groupe comme Maiden. De nombreux changements s'opérèrent au sein du groupe et la plus grosse qualité de Maiden avait disparue, à savoir l'harmonie entre les deux guitares.







La Réunion


Mais en 2000, le groupe sortit un nouvel opus qui allait changer la donne. Brave New World fût un succès incontestable, à la fois original et restant dans la lignée de Maiden et du heavy metal en général. De plus, ce fût "l'album de la réunion" puisqu'il représenta le retour du chanteur Bruce Dickinson et du guitariste Adrian Smith. Cela nous donne un résultat de 6 musiciens dont trois guitaristes : Adrian Smith, Dave Murray et Janick Gers, le batteur Nicko MacBrain, le chanteur Bruce Dickinson et le fondateur et bassiste du groupe, Steve Harris.

Le 9 septembre 2003 est sorti le nouvel album de Maiden, intitulé Dance of Death... La routine s'est-elle réinstallée au sein de Maiden ou l'évolution est-elle toujours présente ?


Iron Maiden danse avec la mort

Première chose intéressante à noter : Les pochettes des différents albums de Maiden étaient en grande partie dessinées, mais celle du nouvel album est en image de synthèse (au même titre que le premier clip du nouvel album, Wildest Dreams). Boah. Mais on ne juge pas un groupe à sa pochette, donc venons-en plutôt au contenu :

En résultent 11 chansons, durant de 4 : 00 à 8 : 30, dont voilà une courte description ainsi que mon Ô combien Humble Avis au travers d'un certain nombre d'étoiles (5 au maximum) :)

(Photo du single de Wildest Dreams) 1°) Wildest Dreams : Le premier single ouvre l'album d'une belle façon quoique peu originale. C'est un strict condensé de Maiden, couplet/refrain/couplet/refrain/solos/refrain, mais est plutôt rapide et entraînante.
Avis : ** Les paroles ne m'inspirent pas et la mélodie ne reste pas vraiment en tête. "And I just feel I can be anything, that I might ever wish to be"

2°) Rainmaker : La seconde et dernière courte chanson de l'album possède la même structure que Wildest Dreams, mais la chanson est plus mélodique.
Avis : *** Les paroles, métaphoriques à souhait (ce n'est pas nouveau chez Maiden), collent parfaitement avec les guitares. "You tell me we can find something to wash the tears... "

3°) No More Lies : Cette composition très proche de celles de Brave New World montre la fidélité du groupe qui respecte les fans et ne veulent pas les soumettre à des changements insensés et brutaux.
Avis : *** Le riff principal du morceau est efficace et colle parfaitement aux solos. Une batterie très présente et un refrain pas dur (3 mots) devrait en faire un morceau live avec une grande participation du public. "My life is set, the time is here, I think I'm coming home"

4°) Montségur : Voilà la première chanson épique de l'album, traitant des croisades et évidemment de Montségur. La performance vocale de Bruce Dickinson est excellente et prouve que des gars dans la cinquantaine peuvent aisément foutre une claque à des groupes de jeunes frénétiques !
Avis : *** Le refrain est sympa et les paroles épiques donnent une ambiance presque mystique à ce titre. "Religion's still burning inside"

5°) Dance of Death : Ce long titre de 8 : 36 conte l'histoire d'un homme qui se fait emmener par des ombres à l'intérieur d'un cercle de feu où on pratique la danse de la mort... C'est à travers cette chanson que l'on remarque que les paroles collent parfaitement à la musique, car le début de la chanson est très calme, jusqu'à ce que notre héros atterit dans le cercle, où retentit la musique de cette danse.
Avis : ***** Une claque ! Selon moi, un des meilleurs titres de Maiden avec des paroles comme Maiden a su en faire au fil des ans à travers des titres comme The Number of the Beast, Hallowed Be Thy Name ou encore Fear of the Dark. La mélodie de la danse de la mort est Terriblement Accrocheuse et contraste totalement, par sa rapidité, avec la lenteur des premières minutes. "When you know that your time has come around, you know you'll be prepared for it. "

6°) Gates of Tomorrow : Un titre très classique, ce qui ne signifie pas qu'il est mauvais, loin de là, mais il ne se démarque pas forcément du lot.
Avis : ** Une chanson pas plus ni moins accrocheuse que la moyenne, peut-être est-elle un peu trop courte ?"There isn't a god to save you if you don't save yourself"

7°) New Frontier : La seule chanson de l'album dont Steve Harris n'a pas participé à la composition et qui est en majeure partie composée par le batteur, Nicko MacBrain. Ce n'est pas une mauvaise chose car les paroles sont intéressantes, la "nouvelle frontière" étant la frontière de la création de la vie (en résulte un gros clin d'oeil à Frankestein et à l'être qu'il a créé).
Avis : *** Le refrain est efficace et le sujet de New Frontier peut nous amener à une réflexion intéressante sur le contrôle de la vie et par conséquent sur le statut de l'homme qui essaie de se mettre au même niveau que Dieu. "Out beyond the new frontier, playing god without mercy without fear. "

8°) Paschendale : La seconde chanson épique de Dance of Death est un récit de guerre dont le message se résume ainsi : Faire la guerre donne une chance d'améliorer certaines choses, donc de mieux vivre, mais faire la guerre, c'est aussi une chance de ne plus vivre. C'est un hommage aux guerriers mourant par millions et dont certains ne se soucient même pas. Il est à noter que le thème de cette chanson ainsi que de New Frontier peut renvoyer à des sujets sensibles et actuels, respectivement les victimes des guerres et le clônage.
Avis : *** Un titre techniquement irréprochable mais qu'il faut écouter attentivement afin d'en saisir toute la subtilité et la technique. "In a foreign field he lay (...), on his dying words he prays"

9°) Face in the Sand : Une chanson à consonnance apocalyptique, narrant l'écroulement de notre civilisation. Les guitares, la basse, la batterie et la voix, tous les instruments sont plutôt graves, afin de soutenir les paroles.
Avis : **** Ce titre est celui qui me touche le plus, car il n'y a pas une seule touche d'espoir et la musique se termine comme si c'était la vie qui se terminait... "Can the end be at hand ? Is the face in the sand ? Future memory of our tragedy... "

10°) Age of Innocence : Un titre plutôt calme ormis des guitares qui s'emballent de temps à autres. Le monde en général est remis en question à travers des paroles plutôt osées. Techniquement, le rythme s'accélère, ralentit... Mais le tout reste néanmoins cohérent bien qu'un peu classique.
Avis : *** J'aime le refrain car même si ses paroles sont empreintes d'un desespoir certain, Bruce Dickinson le chante avec une touche d'espoir dans la voix. "The age of innocence is fading... Like an old dream. "

11°) Journeyman : Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'on clôture l'album de manière peu banale, avec une chanson acoustique, calme mais néanmoins directe, surtout dans ses propos.
Avis : *** Maiden ne perd pas son charme malgré le changement radical qu'apporte l'acoustique. C'est la confirmation que Maiden peut changer de répertoire tout en restant fidèle à lui-même. A noter qu'il me semble avoir entendu des paroles susurrées vers les deux tiers de la chanson... Message secret ?"I know what I want, and I say what I want, and no one can take it away"


Dance of Death : le débat est ouvert !

(Photo : Steve Harris à gauche, Bruce Dickinson à droite) Evidemment, cet article a été écrit avec une certaine part de subjectivité comme vous l'avez vu, néanmoins j'ai essayé d'être objectif, par exemple en ne donnant pas 5 étoiles à chaque chanson (elles les mériteraient toutes amplement, je pense). Néanmoins il me semble incontestable de classer les années 2000 de Maiden sous le signe du nouvel âge d'or, après celui des années 80 et ses albums mythiques (The Number of the Beast, Piece of Mind, Powerslave). Brave New World et Dance of Death sont de véritables réussites et n'ont presque rien à envier aux chefs d'oeuvre des débuts de Maiden... Maintenant, j'ai donné mon avis, donc j'aimerais savoir le vôtre de même, autant sur mon article que sur le nouveau Maiden !
Enfin, pour ceux qui ne connaissent pas très bien Maiden, je leur conseille de commencer avec le single Wildest Dreams, afin de voir si Maiden est dans leurs cordes ou pas !


Quelques liens :

Le site officiel du groupe
Un site sur Dance of Death avec un concours très intéressant, jettez un oeil !
Le forum du site officiel d'Iron Maiden (anglais)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (9)
Iron Maiden : Dance of Death
Posté par gonzo le 29/04/2006 16:55:15
Excellent ton article !!!
[[[[Vive Iron Maiden !!!!!!]]]]

(Et Dreams Of Mirrors, c'est une chanson sublime...)
Re: Iron Maiden : Dance of Death
Posté par master of bizkit le 20/08/2004 07:54:23
bof ! Déjà que Brave new world m'avait profondémment endormi (Dreams of mirrors, zzzzzzzz), ce Dance of death est plus direct, mais franchement, y'a desmorceaux vraiment nases, à peine du niveau d'un Hamerfall (Montsegur, Gates of tomorrow, New frontiers)
Et les titres épiques médiévaux à la Dance of death, on s'en tape depuis Fear of the dark, y'en a marre !
Je retiendrais 4 titres : un Wildest dreams burné et direct dans la ligné de no prayer, Age of innocence, Paschendale et JourneyMan
Le reste : àoublier ! Je préfère largement X Factor, Fear of the dark, et tous les albums des années 80 !!!! Artistiquement, iron maiden est mort pour moi
Re: Iron Maiden : Dance of Death
Posté par ookornitiveoo le 20/08/2004 07:54:23
Juste pour passer le temps ça Massacreur de Mandarines??
hé bien je vois que tu passe ton temps avec talent!! ;)
Tout à ton honneur ^^
===>Gros Bizoux à toi<===
Re: Iron Maiden : Dance of Death
Posté par thats_the_way le 20/08/2004 07:54:23
oh je ne t'en veux point c un mot d'origine germanique !! =D et puis je mets ça sur le compte d'une faute de frappe !!
pleure pas !!!!!!
Re: Iron Maiden : Dance of Death
Posté par flying mandarine le 20/08/2004 07:54:23
Héhé je suis heureux de voir que mon article plait à la majorité ;o) à le relire par contre, j'ai l'impression d'avoir oublié quelque chose de vachement important, à savoir les thèmes des chansons pour certaines d'entre elles, mais bon, on n'peut pas faire d'article parfait... Oh, et puis si, cam, y'a une faute je crois que j'ai marqué "Frankestein" :/ bah, c'est la vie j'essaierais de pas trop pleurer =)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (9)
L'auteur : Le massacreur de Mandarines
31 ans, Martigues (France).
Publié le 04 octobre 2003
Modifié le 04 octobre 2003
Lu 3 355 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲