FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Isaac Asimov : Le maitre de la science-fiction

Jamais un écrivain n'aura marqué l'histoire de la science-fiction comme Isaac Asimov. Au travers de 3 cycles et de plus de 500 œuvres, le bon docteur comme il aimait à se faire surnommer, nous fait découvrir un monde immense et merveilleux.


Biographie

Isaac Asimov est né le 2 janvier 1920 à Petrovichi, petite ville russe de la banlieue de Smolensk. D'origine juive, sa famille décide d'émigrer aux Etats-Unis en 1923, il sera naturalisé américain 5 ans plus tard. Son père tient un petit magasin de bonbons mais qui vend également des revues pour la jeunesse, les Pulps, c'est grâce à l'une de ses revues qu'il découvre la science-fiction.

Tout en suivant des études de Biochimie et de Physique, il écrit ses premières nouvelles, la première Au large de Vesta sera publiée dans le numéro de mars du magazine Amazing Stories. En 1942, il entame le cycle de Fondation qui le rendra célèbre dans le monde entier.

La même année, il épouse Gertrude Blugerman, avec qui il aura 2 enfants, David et Robyn Joan. Ils divorceront en 1973 et Asimov se remariera avec Jannet Jeppson. Il s'éteindra le 6 avril 1992 à l'age de 72 ans. Il est à l'heure actuelle un des écrivains les plus récompensés de l'histoire de la science fiction. On lui doit nettement l'invention de 3 mots faisant aujourd'hui partie intégrante du dictionnaire, psycho-histoire, robot et positronique. Pacifiste convaincu, on lui doit également la phrase "La violence est le dernier refuge de l'incompétence".


Bibliographie

La bibliographie d'Asimov est bien trop imposant pour être traitée ici en intégralité. Voici cependant un aperçu de ses principales œuvres :


Le Cycle de Fondation

Entamé dans les années 40 et achevé peu avant sa mort, le cycle de fondation est une œuvre majeure de la littérature de science-fiction du XXeme siècle. Il fut récompensé par les prix les plus prestigieux qu'on puisse imaginer pour un roman dont un prix Hugo (récompensant le meilleure œuvre de science-fiction) spécial en 1966, qualifiant la première trilogie de Fondation de "meilleure série de tous les temps", titre largement mérité pour une fresque aussi incroyable.

Le cycle se compose de 7 romans :
- Fondation : recueil de nouvelles écrites entre 1942 et 1951
- Fondation et Empire : recueil de nouvelles écrites entre 1945 et 1946
- Seconde Fondation : recueil de nouvelles écrites entre 1948 et 1949
- Fondation Foudroyée : roman écrit en 1982
- Terre et Fondation : roman écrit en 1986
- Prélude à Fondation : roman écrit en 1988
- L'aube de Fondation : roman écrit en 1993

Bien que les 2 derniers se situent chronologiquement avant, ils ont été écrits après et servent à faire le lien avec l'autre grand cycle d'Asimov : Les Robots, il est donc conseillé pour une meilleure compréhension de les lire dans l'ordre d'écriture et non dans l'ordre chronologique.

A ces 7 romans, il faut ajouter 3 suites écrites par les "disciples" d'Asimov :
- Fondation en Péril : écrit en 1997 par Grégory Benford
- Fondation et Chaos : écrit en 1998 par Greg Bear
- Le Triomphe de Fondation : écrit en 1999 par David Brin

Bien qu'ils soient de très bons romans, ils sont loin de soutenir la comparaison avec la série originelle.

A noter également l'anthologie Les Fils de Fondation, recueil de nouvelles écrites par les plus grands noms de la science-fiction (Robert Silverberg, Harry Turtledove...) et se deroulant dans l'univers de Fondation.

Pour la petite histoire voici le 4eme de couverture du 1er tome :
"En ce début de treizième millénaire, l'Empire n'a jamais été aussi puissant, aussi étendu à travers toute la Galaxie. C'est dans sa capitale, Trantor, que l'éminent savant Hari Seldon invente la psychohistoire, une science nouvelle permettant de prédire l'avenir. Grâce à elle, Seldon prévoit l'effondrement de l'Empire d'ici cinq siècles, suivi d'une ère de ténèbres de trente mille ans. Réduire cette période à mille ans est peut-être possible, à condition de mener à terme son projet : la Fondation, chargée de rassembler toutes les connaissances humaines. Une entreprise visionnaire qui rencontre de nombreux et puissants détracteurs..."


Le Cycle des Robots

L'autre œuvre majeure du maître est également composée de romans et de nouvelles.

- Les Robots : recueil de nouvelles écrites entre 1940 et 1950
- Une défilé de Robots : recueil de nouvelles écrites entre 1942 et 1958
- Le Robot qui rêvait : recueil de nouvelles écrites entre 1951 et 1982

sont des nouvelles pouvant être lues dans n'importe quel ordre.

- Les Cavernes d'Acier : roman écrit en 1953
- Face aux feux du Soleil : roman écrit en 1956
- Les Robots de l'Aube : roman écrit en 1983
- Les Robots et l'Empire : roman écrit en 1985

sont des romans devant êtres lus dans l'ordre pour comprendre l'histoire.

De la même façon que Fondation, ces romans ont faits des émules et il existe des dizaines de suite au cycle des Robots.


Le Cycle de Trantor

C'est le plus petit des cycles et le moins important :

- Les Courants de l'espace : roman écrit en 1952
- Tyrann : roman écrit en 1951
- Cailloux dans le ciel : roman écrit en 1950


Les Autres Romans

Voici une liste des romans les plus important écrits par Asimov :

- L'Avenir commence demain
- L'Homme Bicentenaire
- La fin de l'éternité
- Les dieux eux-même
- Noël sur Ganymède
- Némésis
- Prélude à l'Eternité


Les Récompenses

En grand écrivain, Asimov fut à de multiples reprises récompensé :

- en 1966 pour la trilogie fondation, le prix Hugo spécial "meilleure série de tous les temps".
- en 1972/1973, pour son roman Les Dieux eux-même, les prix Hugo, Nebula, Locus et Ditmar.
- en 1976/1977, pour sa nouvelle L'Homme Bicentenaire, les prix Hugo, Nebula et Locus.
- en 1983, pour son roman Fondation Foudroyée, les prix Hugo et Locus.
- en 1985, pour son roman Les Robots de l'Aube, le prix Cosmos 2000.
- en 1987, pour sa nouvelle Le Robot qui rêvait, le prix Locus.
- en 1992, pour sa nouvelle Un sujet en or, le prix Hugo.
- en 1994/1995 pour son autobiographie Moi, Asimov, les prix Hugo et Locus.

Il a également en 1986 reçu le "Grand Master Award", prix récompensant un écrivain pour l'ensemble de son œuvre, devenant ainsi le huitième grand maître succédant ainsi à Robert Heinlein.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (11)
Re: Isaac Asimov : Le maitre de la science-fiction
Posté par psylock le 29/01/2008 10:53:06
^^!!!!!!
cool ce type m'a formé le cerveau dès 8 ans !!
(mon père m'obligeait un peu a lire mais il me laissait le choix entre les livres de gosses ou les siens dans sa biobliothèque (que de la sf )
lol du coup il est sur que ce bon vieux fou m'aura laancé le cerveau !!
un génie...
Re: Isaac Asimov : Le maitre de la science-fiction
Posté par mr bibi le 07/10/2006 01:41:13
Wow, ça fait bizarre de recevoir des commentaires sur un article où le dernier date de + de 2 ans :p mais ça fait toujours plaisir. En effet, Asimov enseignait en Chimie/ biochimie, chimie organique à l'origine et il a bien son titre de docteur (d'ailleurs mention spéciale à lire pour son oeuvre "Les propriétés endochroniques de la thiotimoline resublimée" une vrai-fausse thèse de recherche en chimie enzymologique, mais les grands écrivains de science-fiction ont bien souvent une formation scientifique à la base, c'est la partie "science" du mot science-fiction trop souvent negligée (surtout pour ceux qui croient que star wars c'est de la science fiction par exemple XD).
En tout cas merci néléphant, j'avais presque oublié que j'avais écrit cet article y'a longtemps ^^;
Re: isaac asimov : le maitre de la science-fiction
Posté par jacquesv le 07/10/2006 01:27:30
j'ai beaucoup lu d'Asimov: un écrivain excellent!
Mon fils a appris son anglais en lisant Asimov
< le bon docteur comme il aimait à se faire surnommer> Asimov était ph.dr. en chimie et professeur d'université, donc il n'usurpait sûrement pas ce titre "docteur"

http://www.rudysbooks.com/asimovobit.html

Modi fié le 07/10/2006 01:29:55
Re: Isaac Asimov : Le maitre de la science-fiction
Posté par nadja terry san le 20/08/2004 07:53:09
viii je m'y suis miz (g dejà lu les dieux eux mm et je v entamer fondation) et c très bien (mm si je suis plus lectrices de romans policiers à l'origine com koi ^^)
Re: Isaac Asimov : Le maitre de la science-fiction
Posté par grominet le 20/08/2004 07:53:09
On peut effectivement se permettre de le définir comme le plus grand parmi les ecrivains de science fiction. Pourquoi? tt simplement parceque ses travaux on largement influencé la communauté scientifique de l'après guerre et notemment norbert Wiener, le père de la cybernetique, et tous deux nous ont livrés il y a 50 ans une vision du monde qui est aujourd'hui celle dans lequel nous vivons, ce sont eux qui ont imaginé notre monde d'aujourd'hui.
Asimov n'est pas seulement un écrivain , c'était aussi un visionnaire, dont les recherches étaient très serieuses.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (11)
L'auteur : Mister Bibi
32 ans, Paris (France).
Publié le 03 novembre 2003
Modifié le 03 novembre 2003
Lu 3 034 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143