FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







J'ai quinze ans et je ne veux pas mourir

Un livre qui parle de la cruauté des hommes mais aussi de la beauté de la vie... Un classique émouvant retraçant la vie d'une adolescente pendant la Seconde Guerre Mondiale. Un plaisir, à dévorer !


Résumé du livre :

Christine est une jeune hongroise de quinze ans. L'histoire se déroule durant la Seconde Guerre Mondiale. Christine et sa famille habitent un petit appartement à Budapest. Mais un jour, ils doivent se cacher dans leur cave pour échapper aux soldats allemands qui assiègent Budapest, ravagée par les bombes. Durant ces longues journées enfermées, Christine pose par écrit sa vie de tous les jours : un journal intime qui retrace avec précision l'existence d'une adolescente qui a connu la faim et la peur omniprésente de la mort, une innocente victime d'un conflit mondiale...


Commentaire du livre :

Personnellement, je trouve que cette oeuvre est intéressante et captivante. J'ai beaucoup aimé la façon d'écrire et de s'exprimer de l'auteur. Elle fait des comparaisons et des métaphores exceptionnelles. De plus, ce qu'elle raconte dans ce livre est la vérité pure et violente de la guerre. Elle décrit des scènes brutales et épouvantables comme le moment où l'homme se fait broyer par le quai de débarquement. Elle fait découvrir aux lecteurs un univers impitoyable et cruel. Sa sincérité et sa franchise envers les lecteurs font de cette autobiographie une histoire de survie passionnante.
J'aime particulièrement les moments où Christine va se confesser. Ce qu'elle dit alors est émouvant et j'éprouve beaucoup de compassion envers elle et envers toute cette génération anéantie par la guerre.
Certaines phrases reflètent tellement la vérité que je préfère en citer au moins une : (page 39) "Exemple éclatant de la grande justice exercée par la mort qui ne fait pas de distinction entre les principes ni entre les nationalités"
Si ce que déclare la biographie de Christine Arnothy au début du livre est vrai, si ce que j'ai lu a été écrit par une enfant de quinze ans, si tout cela provient des feuillets qu'elle a gardés, cousus dans son manteau, alors je ne peux que saluer bien bas cet auteur exceptionnel et unique. Ces propos montrent une maturité, une intelligence rare mais aussi une douleur effrayante pleines de regrets et de larmes. Pous terminer, je dois avouer que c'est la première fois que je lis ce genre de livres et je pense que cette oeuvre m'a permis de comprendre ce qu'ont ressenti ces gens, victimes de l'injustice, de la guerre et de la mort.

Ce livre m'a plu mais ce n'est peut être pas le cas de tout le monde, aussi je tiens à rappeler aux lecteurs de mon article que les goûts et les couleurs ne se discutent pas et qu'il faut faire preuve de tolérance quelques fois. Merci.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (8)
Re: J'ai quinze ans et je ne veux pas mourir
Posté par lizah le 20/08/2004 07:51:39
salut oceane !!! :P ... elodinou :D

ah, ben t'es une vraie reporter !!!
Ayé, t'es arrivée à destination ??? tu nous manques beaucoup ici :(

Bravo pour ton article, il est vraiment génial, moi qui trouvait toujours une excuse pour ne pas le lire, maintenant, j'en ai plus, ça à l'air passionnant, dès que j'ai finis Madame Bovary (;P) je le lis !!!

Bizou, ta copine, forever, Lizah :)

Dès que j'ai fini de lire le livre, je poste un autre commentaire, pour te donner mon avis !

Bonne rentrée !

Bye, Liz'.
Re: J'ai quinze ans et je ne veux pas mourir
Posté par nymoue le 20/08/2004 07:51:39
Salut,

C'est vraiment génial, en plus d'écrire une super critique, tu nous montre un peu de toi-même, et comme jai remarqu. tu émeut des gens venant de partout ! Vraiment, je faisais un tour, et comme j'avais apprécié ton autre article, je me suis dit que je viendrais lire celui-ci... et j'ai vraiment aimé.

Je ne serais pas aussi longue que les autres, car je n'ai que très peu lu sur ces guerres, même si j'en apprend toujours du nouveau chaque jour, et à chauque fois, l'humain m'apparait sur un jour nouveau, et pas toujours sur son 36 ! Je trouve que c'est dommage qu'après ces 2 guerres mondiales... et s'il y en a 2, c'est que ce n'est pas tout le monde qui a compris... mais je trouve ca dommage qu'on arrive a des guerre a l'échelle mondiale et qui tue tant d'innocent.. et pourquoi au juste ? le pouvoir ??? Qu'est-ce donc en fait ce privilège si convoité !? je trouve plus que c'est une bombe a retardement... Meilleur exemple... les romains... et surtout Cesar... Tu arrive enfin au pouvoir... mais la jalousie est la ... donc tu as toujours des ennemis pour te detroné... ce n'est k'un tour a tour incessant et INUTILE ! mais, l'humain est ainsi... et j'ignore si un jour... on va changer...

REgardons la guerre en Irak, je ne dit pas qu'elle n'a pas été u désastre... il ny a plus de dictature... et aussi... le nombre de mort est grandement réduit si lon compare a celui des guerres avant ou des millions mourraient... c'est affreux car il yen a autant dans le monde qui meurt ... d'injustice, de maladie et tout... Notre monde est un peu injuste ... la devise: se faire sa place ou too bad for you ! Tout est telement capitaliste, égoiste... mais ca devait l'être autant dans le temps... Je ne crois jamais que cela ne sarrangera... a moins qu'il y ai une uasi instinction de la race humaine.. et ainsi restant qu'une vingtaine d'individu... mais meme la.. meme dans le reigne animal c'est ainsi... le plus fort gagne.. cé malgré nous une loi, une devise ecrite dans notre passé, présent et surment futur... ce qui est tout a fait dommage.

Je ne dit pas non plus que c'est sans espoir... Une autre chose qui me ... comment dire en francais... stunned... qui me stupifie ! cé ca.. dans les films, il nous montre souvent un mechant qui veut exterminer la race humaine... un peu comme Hitler mais encore plus radical... je me demade souvent pourquoi ils veulent cela... ca ne les rendra pasplus puissant si tlm est mort...

L'humain est un etre tres bizarre... on étudie les animaux pour comprendre leur comportement ... mais des fois... nous sommes des sujet telement plus complexe nous meme.

bon ... en fin de compte j'ai été aussi longue que les autres lolll !Mais bon, ton article était vraiment bon, jai pris plaisir a le lire !... dans le sens que tu ecrit bien... pas que je me suis maré a lire ca ! Juste que cétait super interessant ! Mais je ne crois pas que je lirai ce livre, car ca me rend toute triste de lire cela, je sais que ca nous fait prndre en consideration plein de chose et en comprendre dautre, mais je ne sais pas, je me sens trop down apres la lecture de cela. Et je sais que meme si des milions de gens lirais un livre comme ca... il y aurait toujours des pays en guerre... ce qui est desolant. Esperons que ca va changer un jour !

Le livre que tu presente dans ton article me fait grandement penser a l'histoire de Anne Frank... je ne sais pas si tu la connais... mais son histoire est pratiquement la meme a celle de Christine...

bravo pour ton article !

nymoue
Re: J'ai quinze ans et je ne veux pas mourir
Posté par miguelito bueno le 20/08/2004 07:51:39
J'ai lu peu de livres sur ce sujet, mais entendu de nombreux témoignages, de reportages, sur cette période...mes parents et leurs connaissances en ont parlé entre eux et en ma présence. J'avais 5 ou 6 ans, mais je comprenais que l'unvers avait pris à ce moment-là d'autres couleurs, que d'autres lois, surtout celle du plus fort, avaient bousculé toutes les certitudes...

Avec le temps, je me demande comment une telle chose a été possible, comment il s'est trouvé assez d'êtres humains pour ne pas remettre en cause les ordres qu'ils recevaient, comment la résignation a pu envahir les esprits au point de renoncer à lutter, comment la peur de la mort a pu s'opposer à l'esprit de résistance...

Heureusement certains ne s'étaient pas résignés, même si beaucoup l'ont payé de leur vie, mais, quitte à mourir, ne valait-il pas mieux succomber la tête haute ?

Bien sûr, il m'est facile d'écrire celà aujurd'hui, 64 ans après le début de cette horreur...

Mais, cette horreur est présente à notre esprit chaque jour, il nous est impossible d'oublier, impossible de ne pas entretenir ce souvenir vivant pour que chaque génération, désormais, connaisse la profonde noirceur de l'âme humaine, l'excès auquel elle ne doit plus se confronter...

Plus jamais çà !!!

D'autres l'ont hurlé avant nous, avant que ces mêmes mots ne reviennent à nos lèvres à l'occasion de toutes les guerres que le monde subit depuis.

Chacun doit savoir, chacun doit pénétrer ce fatal secret, chacun doit voir ce qui s'est passé, par tous les moyens, pour bien en prendre la mesure.

Beaucoup d'entre nous ont vu nuit et brouillard... C'est ce que le secondaire m'a appris de mieux. C'est la leçon que j'ai retenue avec le moins de difficultés, face à ces autres moi-mêmes qui n'avaient même plus la force d'aller au devant de leur libérateurs, qui attendaient dans un camp déserté par les nazis que quelqu'un vienne...

Je n'étais pas né, je n'ai eu conscience de ces atrocités que par le récit que d'autres en ont fait...Et pourtant, je me sens une part de responsabilité dans ce massacre, une part de culpabilité inhérente à l'espèce humaine...

Qu'aurais-je fait "si j'avais été allemand"...

Aurais-je eu la force de résister, de ne pas être le bras du criminel, de ne pas autoriser la cruauté par mon simple silence...

Ton article est excellent Océane, parce qu'il nous donne envie de lire ce livre et qu'il nous oblige à ne pas fermer les yeux, à nous demander ce que nous pouvons faire aujourd'hui, pour empêcher des êtres humains de devenir les bouchers de leurs semblables...

La souffrance, comme l'amour, est universelle, elle nous interroge vivement sur notre courage et nos convictions..

A l'époque, personne n'était prêt à mourir pour Dantzig...

A ce jour, sommes-nous encore prêts à mourir pour nos idées ?
Re: J'ai quinze ans et je ne veux pas mourir
Posté par la miss le 20/08/2004 07:51:39
Salut !!!

ton article est intéressant dans le sens où il permet aux autres de découvrir ce fabuleux livre. Moi même je l'ai lu et je vous assure tous qu'il apporte à chaque lecteur un truc nouveau et personnel. La suite de ce livre aussi est chouette mais je m'en rappel plus du titre.


bonne lecture, bises


La miss, sophie
Re: J'ai quinze ans et je ne veux pas mourir
Posté par mouge le 20/08/2004 07:51:39
je vais le lire...merci ton article est vraiment plein de sincerite. excellent.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (8)
Publié le 07 août 2003
Modifié le 07 août 2003
Lu 8 378 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143