FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







J'aimerais, J'aimerais

Le film "J'Aimerais J'Aimerais" du Franco-gabonais Jann Halexander est sorti le 20 juillet en France et en Europe en DVD.


Le film "J'Aimerais J'Aimerais" du Franco-gabonais Jann Halexander est sorti le 20 juillet en France et en Europe en DVD. C'est un moyen métrage, musical et expérimental, un objet cinématographique non identifié qui a une particularité. C'est l'histoire d'amour entre un jeune homme métis et un député noir dans une petite ville de province française. Ceux et celles qui vont à la fnac ont sans doute remarqué la jaquette de ce film, et c'est suffisament rare en France pour être signalé.


Amour triste en vendée

Résumé : Chantonnay, petite ville de Vendée. Antoine Blanchard, homme solitaire victime d'homophobie, est amoureux fou d'un député catholique, Philistin de Valence, qui cache sa double vie à sa femme et ses enfants. La relation passionnelle ne tarde pas à virer au drame...

... Le chanteur Jann Halexander ("Déclaration d'Amour à un Vampire", " Brasillach 1945") incarne ici le rôle principal (Antoine Blanchard) et signe les mélodies. Jann Halexander était déjà le héros du film de Rémi Lange "Statross le Magnifique". Son univers musical et visuel est à contre-courant de ce qui fait actuellement. Le film a été remarqué par de nombreux médias de la presse papier et internet, et une version américaine serait prévue. Alors non ce n'est pas une grande oeuvre, c'est devantage de la création : beaucoup de silences, des musiques lyiques et tristes, notamment quand Antoine Blanchard chante devant la fenêtre, dans son petit appartement provincial. Mais filmer une romance entre deux hommes de couleur en Vendée, il fallait y penser. D'ailleurs le flou règne sur l'origine de l'histoire, tout laisse à croire que Jann s'est inspiré de sa propre vie, comme le suggérait le magazine Hétéroclite. Pourquoi la Vendée ? Il semble que ce soit de famille car sa mère, Anne-Cécile Frébeau, est écrivain et son premier roman raconte les vacances d'une vendeuse de musique classique en Vendée, dans la même ville, Chantonnay. (sources : Wikipedia, site les 2 Encres). A noter que la mère et le fils sortent leurs oeuvres de manière simultanée.


Reflet d'une époque qui change

Une oeuvre donc étrange, belle, onirique, pas très longue, mais le dvd contient de nombreux bonus dans un concert parisien de cet artiste qui mélange désespoir, humour sombre et érotisme dans une oeuvre relativement marginale et très riche où le piano est primordial. Ce petit film est aussi le témoignage d'une société qui évolue, ce film n'aurait sans doute pas pu exister il y a 10 ans. Partout la parole se libère, et la création aussi, ce qui explique aussi la violence des hostilités à l'égard de telles oeuvres (voir les commentaires homophobes postés sur le site Bondamanjak, où figure un article sur le film avec l'affiche, voir l'interview de l'artiste sur horreur. Com, qui explique qu'on lui a reproché de donner le rôle d'un Vendéen à un Noir.)

Le site officiel avec les photographies :

http://dvdjaimeraisjaimerais.blogspot.com/
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Rose Vent
33 ans, Paris (France).
Publié le 07 septembre 2007
Modifié le 20 août 2007
Lu 1 000 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143