Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

J'éduque mon chien, chapitre 1

Tout ce que vous devez savoir pour que votre chien soit le meilleur des compagnons et le plus vigilant des gardiens. "Il semble que la nature ait donné le chien à l'homme pour sa défense et pour son plaisir. C'est de tous les animaux le plus fidèle; c'est le meilleur ami qu'il puisse avoir l'homme... Pourquoi le chien est-il devenu une injure ?" Voltaire.


La décision d'accueillir un chien dans le cercle familiale doit être sûrement réfléchie. C'est une nouvelle existence qui va se trouver sous votre responsabilité, et qui dépendra toute sa vie de vous, ne vivra que par vous et pour vous.
Trop souvent, on acquiert un chien pour faire plaisir à un enfant, pour se donner une compagnie à certains moments de notre existence, ou encore parce que le chot dans la vitrine du chenil avait un minois irrésistible.
Une décision par trop irréfléchie conduit inévitablement à des problèmes graves par la suites. On s'aperçoit que notre mode de vie trop tourbillonnantes s'accorde mal à la présence de l'animal, que nos horaires sont irréguliers, nos déplacement trop fréquents, notre sen de l'ordre et de a discipline peu en accord avec la présence d'un être espiègle, etc. Alors c'est la catastrophe, et ce petit être fragie, qui a tant besoin d'être aimé, réconforté, protégé, risque de se trouver complètement désorienté par un changement de maître.
Acquérir un chien, c'est s'engager pour 10 à 15ans à assumer la responsabilité d'un animal qui forcément vous apportera mille joies, mais vous contraindra à des obligations et même à des devoirs. L'homme est entièrement responsable de son chien (non seulement sur le plan civil et pénal, mais aussi sur le plan moral). L'animal n'est qu'une pièce rapportée dans le puzzle de notre société. De plus, il se trouve dans un monde complètement artificiel, où il se sent vulnérable et souvent désorienté. Notre volonté d'être une "race supérieure" nous contraint à supporter entièrement l'éducation, les soins, les conditions de vie des animaux qui nous tiennes compagnies. En revanche, les chiens nous apportent leur amour sans faille et désintéressé, leur présence amicale et joyeuse, leur force réconfortante, et cette impression merveilleuse de pouvoir donner gratuitement et sans compter.

La France est le pays d'Europe où l'on trouve le plus de chiens. Mais ce n'est certainement pas celui où il sont le plus choyés. Combien d'animaux errants et abandonnés ramasse-t-on chaque année, combien sont sacrifiés par le autorités, combien se retrouvent pitoyable dans les refuges de la SPA ?
Lebut de cet article n'est pas seulement de vous faire prendre conscience de vos devoir vis-à-vis de l'animal ue vous avez délibérément accepté d'élever, mais surtout de vous permettre de mieux comprendre la psychologie du chien, afin que votre entente soit la lus parfaite. Je vous donnerais aussi beaucoup de trucs et de recettes pour que tout vous paraisse plus simple et que maître et chien, chacun de son côté, y trouvent plus facilement leur compte pour une bonne entente.

Si vous savez bien nourrir, bien soigner, bien entretenir votre chien, il sera forcément plus heureux et plus proche de vous. Mais il faudra aussi qu'il se plie aux règles édictées par les hommes. Par un dressage et une éducation appropriés, il pourra trouver sa place dans notre société. Chacun y mettant un peu du sien, l'entente sera parfaite, et tout ira pour le mieux dans le meilleur des mondes...


Le choix de la race

Contrairement aux habitudes, évitez de vous baser sur le seul plan esthétique. Méfiez-vous aussi des modes qui conduisent bien souvent à des excès (notamment des races de consanguinité importantes.) Il y a bien évidement des races qui vous plairons plus que d'autres. Vous serez plus attiré par un grand ou un petit chien, par un poil long ou court, par une couleur, etc...
Mais le plus important, c'est : " Vais-je pouvoir réellement apporter à cette rce les oins qu'elle demande ? Mon emploi du temps et mes compétences me permettent ils de rendre ce chien heureux ? L'espace offert est-il suffisant ? Etc. "

Les grands chiens
Ils ne sont pas forcement les plus encombrants. Biensûr pour le transports, ils occupent une place à part entière; mais dans la maison, ils se montrent souvent calmes et placides. Ils sont très souvent moins sportifs qu les petits chiens. En revanche, ils ont un plus fort appétit et couterons plus cher à l'entretien. Autre point important : les grandes races, qui sont pour la plupart issues de Bergers ou de Molosses, demandent de la part du ^maître un tempérament assez fort, de la poigne, un goût certain du commandement. Dans le cas contraire, ils peuvent devenir agressifs, voire dangereux, mais ce n'est qu'exceptions.

Les petits chiens
Ils sont plutôt destinés à la compagnie, bien que certains s'affirment comme d'excellents gardiens. Passe-partout, faciles à emmener en voyage, souvent très affectueux et proches de leur maître, ils font de véritables compagnon de tous les instants, réclamant souvent des attentions et des soins plus assidus que les gros chiens. Attention, les petits sont souvent animés d'un tempérament de feu; aussi, peuvent-ils provoquer des dégâts bien plus importans dans une maison que les grandes races. De plus, ils on tendance à moins bien se dresser.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
Re: J'éduque mon chien, chapitre 1
Posté par maman72230 le 29/11/2008 19:20:17
je fais partie d'un club canin et vous avez tous les deux à la fois tort et raison. un grand chien heureusement n'est pas aussi énergique qu'un petit. la nature est bien faite que vous avez peu de chance de vous voir entraîner dans une course folle par un terre neuve ou un grand danois contrairement à un shettland (le chien pas le poney) mais vu sa taille un rappel à l'ordre avec sa laisse et tout va bien. quand au dressage aucun chien n'est irrécuperrable tout dépend de la volonté et de la force de caractère du maître. actuellement nous avons un léonberg très difficile en éducation les moniteurs arrivent à s'en faire obéir mais pas la maîtresse ... il faut de la poigne et accepter de dire non très très fort. tout est affaire d'éducation : un chien est un animal pas un bébé. il doit passer après tous les membres de la famille et même les amis. il ne doit pas être le chef de meute e tout ira bien dans sa tête. quand aux obligations du maître oui bien sûr tous les chiens ne sont pas fait pour vivre en appartement même des petits chiens comme les bergers des pyrénnées( à ne pas confondre avec le montagne ) la meilleure façon de choisir un chien est justement d'aller voir des cours d'éducation et de demander conseil aux moniteurs ou aux propriètaires des chiens . ils vous diront comment ils vivent avec
Re: J'éduque mon chien, chapitre 1
Posté par acisud le 22/11/2008 18:00:39
Gemara, je trouve que c'est une très bonne idée de responsabiliser les gens qui songent à adopter un chien (ou justement qui en adoptent un sur un coup de tête, sans y songer...). Par contre, je dirais, attention aux affirmations dont les sources me semblent douteuses. Dire par exemple que les grands chiens ne sont pas plus encombrants, déjà, c'est faux. Quelqu'un qui aurait un berger allemand dans un appartement en ville, sans terrain, serait obligé de le sortir un nombre de fois par jour, dans un parc par exemple, pour lui permettre de courir à sa guise. Une grosse bête qui n'a pas le loisir de se dépenser souvent et longtemps a tendance à devenir dépressive ou agressive, enfin, rien de bon. La taille du chien devrait donc correspondre à l'espace qu'on est en mesure de lui offrir (et/ou le temps qu'on est prêt à investir dans les promenades). Aussi, tu as dit que les petits chiens avaient tendance à moins bien se dresser. Je n'ai jamais entendu ça. Au contraire, les petits chiens excellent dans tout un tas de concours de pirouettes, etc. lol Peut-être ont-ils simplement un comportement plus mesquin parfois, mais je crois que ça vient du fait que nous ne réagissons pas de la même manière à leurs premiers coups de dents... Pour l'attaque du chihuahua qui fait presque rire, celle du doberman risque de le mener au dodo éternel. lol Bref, je crois qu'on a tendance à éduquer telle race de telle façon, mais en fait, petits et grands chiens peuvent être dressés comme il nous convient. Voilà, je voulais juste apporter quelques nuances.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
L'auteur : Gemara .
28 ans, Grenoble (France).
Publié le 16 novembre 2008
Modifié le 11 octobre 2008
Lu 1 908 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲