FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Jaguar et Ysareve, narration de l'âme

Récit d'une rencontre invisible, sublimée, inoubliable...


Je suis l'Ysareve. Je n'ai aucune consistance palpable. Je suis une âme. Je suis dans l'âme de cette Femme qui court vers la gare pour y retrouver un homme. Habituellement Je me soucie peu de ce qu'il lui arrive, Je regarde les évènements de sa vie passer avec un recul embrumé, depuis 19 ans Je vis dans cette torpeur, dans cette attente. Aucun des êtres qui environne Ma Femme ne possède en son âme un de Mes semblables. C'est un peu dur pour Moi, Je Me sens un peu seule, mais J'essaye de ne pas en faire pâtir cette femme merveilleuse, car nous nous influençons mutuellement. Je me nourris de ses joies, de ses peines, vis au rythme des battements de son cœur, mais si Je me sens mal alors elle le ressent, bien qu'elle ignore que J'existe.
Que suis-je ? Une Ysareve. Je suis unique. Selon les définitions, Je suis un être merveilleux, une créature fantastique ou encore une entité divine. Ma Femme n'a encore jamais rencontré de personne portant en elle une autre entité telle que Moi. Je suis sans en être une allégorie de bien des choses.

Aujourd'hui je me suis réveillée après 19 ans de demi-sommeil, car l'homme que va voir ma Femme porte en lui une créature telle que Moi. Mes perceptions sont enfin à leur maximum, Je vois tout ce qu'elle voit, Je sens tout ce qu'elle sent, J'entends tout ce qu'elle entend, et bien plus encore. Elle arrive à la gare, se précipite vers la voie 5, y arrive en même temps que le train.
Je le sens. Il est là. Au fond de l'âme d'un homme qui est dans ce train, vit un de Mes semblables. Il est très puissant, redoutable même, mais Je ne sens rien de mauvais en Lui. Je n'ai pas peur de Lui, Je suis également très puissante à ma manière, Je suis juste anxieuse de voir ce que ça va donner, comme elle. Je n'arrive pas encore à savoir ce qu'Il est. Je vais devoir attendre, comme elle, de Le voir.



Mon homme descend du train, Je vais enfin La voir... Qui est-Elle ? Qu'est-Elle ? Depuis 20 ans J'attends un jour comme aujourd'hui. Je sens Sa présence depuis de longues minutes déjà, je ne sais pas grand-chose d'elle, juste qu'Elle M'attend également.
Nous voilà sur le quai. Mon homme la cherche, aveugle qu'il est !! Je ne vois qu'Elle, il M'est impossible de La rater, Mon excitation fait battre encore plus vite le cœur de mon homme, le pauvre, il vient de la voir, il se dirige vers elle, enfin...



Quiconque est présent sur le quai ne voit qu'un homme et une Femme qui se rencontrent. Eux aussi, aveugles qu'ils sont !! Qui sait, qui peut voir avec les yeux de l'âme, comme seuls peuvent le faire les aveugles, verrait autre chose.
Moment rare entre tous, dangereux, explosif, imprévisible, la rencontre entre ces deux êtres devrait être historique, pourtant elle passe inaperçu pour tous.
Ils sont pourtant là, le Jaguar et l'Ysareve, Ils se regardent, se contemplent, se jaugent, se jugent, prudemment, doucement, tendrement.


Nous sommes ensembles depuis quelques heures à peine, et pourtant On croirait se connaître depuis une éternité. Mon homme et sa Femme discutent, se regardent, rient, vont au restaurant, comme tous les humains en somme. Ysareve et Moi continuons Notre muette exploration l'un de l'autre, de l'esprit de l'autre. Une rare rencontre entre deux être tels que Nous est souvent explosive et dangereuse, mais de plus rares fois encore cette rencontre peut être douce et merveilleuse. C'est le cas aujourd'hui.


C'est merveilleux. J'ai trouvé Mon Jaguar. Je sais désormais que je l'attendais depuis toujours, et lui de même. J'avais raison, il extrêmement puissant, très sauvage, bien plus que moi. Mais Je Me sens l'âme d'une dompteuse, Je veux que d'ici peu Il ronronne à Mon contact, qu'Il boive du lait dans le creux de ma main, qu'Il cherche en moi tous le réconfort dont un être tel que Lui peut avoir besoin, sous sa carapace qui ne dupe que Lui.
Cette nuit, telle une sirène, Je l'appellerais. Il ne saura, ne pourra résister à mon appel. Il se sait le plus fort, mais se croit invincible, immortel. Je lui ferais comprendre qu'il n'en est rien, qu'Il a malgré tout besoin de moi, car Je suis la seule à pouvoir le protéger, comme Il est le seul à pouvoir Me défendre, Me détendre, Me calmer. Plus jamais Je ne dormirais comme j'ai dormi pendant ces longues années, quand Nous serons séparés alors je souffrirais, Je L'attendrais, Je L'appellerais.



Je le hais. Pourquoi Me fait-il ça ? Comment peut-il Me faire ça ? Il Me bâillonne !! Il pense trop. Mon homme. Il est dans un lit avec la Femme, et il m'empêche de m'exprimer, essaye de me tenir en laisse, de me mettre une muselière. A Moi !! Comment est-ce possible ? Je suis le Grand Jaguar, immortel, invaincu, et un misérable homme arrive à me faire taire ?
Pourtant Ysareve est là, Elle M'appelle de toute Son âme, Je ne peux résister, Je dois répondre à Son appel !
Je suis en train de bouillir, Je rugis, Je me débat, tel le fauve que Je suis, Je hurle de rage, comment ose-t-il ?
Peut-être est-ce pour ça qu'il est celui qui me porte en lui, car il est le seul plus fort que Moi.
Mais Je me moque bien du pourquoi ! Je veux, J'ordonne !
En face, Ysareve a réussi à se mettre d'accord avec Sa Femme, Elles agissent de concert pour faire céder mon stupide homme. Il a peur de souffrir. Imbécile ! Je continue Mes assauts, infatigable, Je finirais bien par le vaincre. Ce n'est pas possible, il doit bien ressentir Mon tourment, Ma torture ! Il va me forcer à faire ce que jamais Je n'aurais imaginé avoir à faire. Je vais devoir sortir Mes griffes, Mes crocs.
La bataille fait rage, il est d'une force que jamais Je n'aurais soupçonné, il s'oppose à Mon repos, à Ma joie, à Mon besoin.
Ca y est. La Femme, doublée d'Ysareve, l'attaque. Il est faible, il va craquer, c'est le moment que Je choisi pour lui faire ressentir la terrible morsure du Jaguar. Son cœur n'était pas préparé à ce que Je l'attaque, il capitule.

Enfin ! L'infranchissable barrière que mon homme dressait entre moi et mon Ysareve est tombée. Je suis à Elle, Elle est à Moi. Le pouvoir qu'Elle exerce sur Moi est total, absolu. J'aime ça. Tel un chaton Je ronronne dans ses bras, Je suis enfin apaisé, Je peux enfin Me laisser aller. Comment une créature aussi douce et belle qu'Elle peut-elle aussi bien Me protéger ? Je savoure chaque instant, chaque seconde, je profite d'Elle tant que Je le peux, Je sais que ces instants ne dureront pas éternellement, du moins pas encore. Je suis bien.



Je suis contente. Je suis contente de ma Femme. Je croyais normal qu'elle fasse ce que je veux, mais à voir la terrible bataille qui a opposé mon Jaguar à son homme, je me dis que ce n'est peut-être pas systématique.
Nous sommes enfin réunis, mais le temps passe trop vite. Ma Femme et son homme disent qu'ensemble le temps est magique. C'est vrai, il l'est. J'ai vu pour la première fois Mon Jaguar il y a quelques dizaines d'heures, et c'est comme si On était ensemble depuis le commencement. Pourtant chaque heure passe comme une seconde, et Je sais que dans quelques secondes Nous devront nous quitter. Alors chaque seconde deviendra une heure, chaque heure une journée entière, chaque jour une semaine... Là aussi le temps sera magique, c'est affreux, Je n'y arriverais pas !

C'est maintenant le temps de l'au revoir, tant craint, tant redouté. Nous revoilà sur la gare. Ma Femme et son homme font leur possible pour masquer leur peine, ils jouent la comédie, c'est beau d'une certaine manière, ils ne veulent pas faire souffrir l'autre.
Ce n'est pourtant pas un adieu, dans quelques temps c'est Ma femme qui fera le déplacement pour allez chez son homme, mais c'est presque aussi dur. Pendant que nos deux idiots, là haut, s'échangent des imbécillités, le Jaguar et Moi-même essayons de profiter l'un de l'autre au maximum, jusqu'au bout.



Me revoilà sur le même quai, deux jours plus tard, à observer les deux mêmes personnes.
Si la première fois je plaignais tous ces aveugles qui ne savaient, qui ne pouvaient voir cette merveilleuse rencontre, ce premier contact, j'aimerais maintenant être comme eux, tant ce que je vois me fend le cœur. Je vois l'esprit le plus terrible de toute la création pleurer, saigner comme un animal blessé. Et je vois Son âme sœur pleurer Elle aussi, essayer de Le réconforter. Finalement c'est encore Elle qui tente de Le panser, Elle qui trouve la force de penser à Lui plus qu'à Elle-même... Encore une leçon de la vie... N'est pas toujours le plus fort qui le crois...

A tous ceux qui croient que je viens d'inventer cette nouvelle, qui voient ça comme un exercice de style, comme un essai, alors je vous dis : Pauvre de vous, misérable aveugle...
Aucun mot ci-dessus n'est inventé, tout est vrai, si vous ne pouvez croire, si vous trouvez ça trop fantastique, souvenez vous qu'une pensée rationnelle est aussi peu concrète qu'une pensée irrationnelle, fantastique, romantique ou amoureuse, ou à l'inverse l'est tout autant.
Servez vous des yeux de votre âme.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (11)
Re: Jaguar et Ysareve, narration de l'âme
Posté par marion_ le 20/08/2004 07:54:29
ton texte est vraiment beau, tu decris merveilleusement bien les choses! l'amour est le sentiment le plus qui existe en nous, tu le retranscris parfaitement ici.
en bref ton texte est magnifique surtout ne t'arrete pas d'écrire, les lecteurs de ce site perdraient quelque chose!
c'est un des plus bels articles de ce site que j'ai eu l'occasion de lire!
bravo bravo bravo!
Re: Jaguar et Ysareve, narration de l'âme
Posté par just a crazy girl le 20/08/2004 07:54:29
je sais raiment pas quoi dire mais je ne peux pas aoir lu cet article sans te dire a quel point il est fantastique...brao!!!
Re: Jaguar et Ysareve, narration de l'âme
Posté par caramélice le 20/08/2004 07:54:29
merci d'avoir d'écrit ce si beau sentiment tu t'en est trés bien sortis...
Re: Jaguar et Ysareve, narration de l'âme
Posté par eloman_75017 le 20/08/2004 07:54:29
*STANDING OVATION*
Bravo! Déjà ressentir ce que tu viens de décrire n'est pas due à tous le monde, mais en plus le narrer d'une telle manière, c'est époustouflant! Wouahh, je ne sais pas quoi dire... Chapeau bas!
Re: Jaguar et Ysareve, narration de l'âme
Posté par myozotis le 20/08/2004 07:54:29
merci d'avoir écrit ce texte, merci pr moi qui aimerais faire de mm ms je n'en ai pas le tps, ma vie est remplie ce qui me laisse peu de tps pr écrire. j'aime aussi a regarder la vie et ttes les petites merveilles qui s'y trouvent. j'aime me poser qq part, n'importe ou et observer les gens, j'ai parfois ss les yx un spectacle magique tel que celui que tu ns a conté ou parfois je suis atristée de voir ts ces gens qui regardent droit dvt eux, qui répètent ss cesse les mm gestes, ces aveugles qui ne savent profiter...
j'espère avoir l'occasion de discutter ac toi un jour étant donné que ns avons la mm conception des choses. merci encore et au plaisir.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (11)
L'auteur : Jaguar Jaguar
33 ans, ... (France).
Publié le 04 octobre 2003
Modifié le 04 octobre 2003
Lu 1 338 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143