Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

James Van Der Beek

Le Dawson de Dawson's Creek, c'est lui. Quand on a 25 ans, ça finit par gonfler d'être comparé sans arrêt à un ado tout gentil. Pour déjouer cette spirale infernale, James Van Der Beek a trouvé une parade : enchainer les rôles politiquement pas corrects.


S'il y a bien un risque que court James Van Der Beek, c'est de représenter à tout jamais dans l'inconscient collectif "Dawson", l'ado rêveur, naïf et tout gentillet dans sa tête. Dawson est devenu une telle icone pour toute une génération qu'il est compliqué pour lui de se détacher de ce personnage. D'ailleurs, il aime à rappeler qu'il s'appelle bien James Van Der Beek et pas Dawson Leary. Pour dire si ça le traumatise.

Résultat : dès qu'un script dans lequel il est convié à jouer un rôle de bad boy arrive chez lui, il le lit avec beaucoup (beaucoup) d'attention. C'est pour ça qu'il a décidé d'incarner un dealer de drogue dans Les Lois de l'Attraction, sorte d'anti-teen movie, arrivant dans nos salles françaises ce 12 mars. Il y est d'accord plutôt bien accompagné, puisqu'il donne la réplique à Jessica Biel (la fille rebelle de 7 à la Maison), la sublime Shannyn Sossamon et au ténébreux Ian Somerhalder, qui a joué dans la série écourtée-parce-que-politiquement-incorrecte Young Americans.



Il est même déjà allé beaucoup plus loin, puisqu'il semble avoir joué dans Storytelling (sorti en novembre 2001), dans une vision vitriolée de la société américaine... simplement, on ne l'y verra jamais. Le film final est découpé en deux histoires distinctes et il y avait selon certains spectateurs des projections tests une troisième histoire, dans laquelle James Van Der Beek jouait un homosexuel à la vie houleuse. Cette histoire fut supprimée à la fois à cause de la censure (des scènes de sexe hot de chez hot parait-il) et au refus final de James VDB d'y apparaitre...

Maman danseuse à Broadway, le petit James est fasciné très tôt par les spotlights. Il joue dans des pièces de théâtre dans son lycée, avant d'aller avec sa mère à NY pour passer des auditions. Il jouera dans quelques petites pièces, avant d'apparaître sur le grand écran dans Angus en 1995 et I Love You, I Love You Not, aux côtés de Jeanne Moreau et Claire Danes.

C'est bien sûr en 1997 quand il décroche le rôle de Dawson qu'il va véritablement exploser. On a beau penser ce qu'on veut du fond de la série, cette génération d'acteurs est vraiment douée : Joshua Jackson, Katie Holmes, Michelle Williams... tous ont trouvé par la suite des rôles sur le grand écran. Et série télé à succès ne rime pas forcément avec rôle au ciné facilement décroché.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
Re: James Van Der Beek
Posté par lysou38 le 20/08/2004 07:53:00
oh le pauvre, lol !
Nan, mais franchement, ça doit être relou de passer pour un gamin, lol
Re: James Van Der Beek
Posté par sigmund le 20/08/2004 07:53:00
Remarquable et remarqué dans l'excellent Laws of Attraction, Van Der Beek est un acteur à suivre...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
Publié le 21 octobre 2003
Modifié le 21 octobre 2003
Lu 863 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲