Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Je suis tombée

Je vous invite à suivre mon histoire, ou en tout cas, une partie. Cela vous éclairera peut-être sur la maladie, autant physique que mentale, que l'on appelle la boulimie...


Je suis tombée. Dans ce que je me suis promis de ne jamais tomber. N'aurais-je pas un peu plus de volonté que cela ? Suis-je si faible ? Je désespère, mais je crois que ma famille souffre autant, peut-être plus que moi. Je vous invite à suivre mon histoire, ou en tout cas, une partie. Cela vous éclairera peut-être sur la maladie, autant physique que mentale, que l'on appelle la boulimie...


Pourquoi moi ?

J'ai touché le fond. Pourquoi moi ? Je n'étais qu'une petite fille comme Tout-Le-Monde qui ne se différenciait pas par son caractère, ou sa façon de vivre. Je comptais exister dans cette sorte d'insouciance, de non-vie jusqu'à la fin de mes jours. Trouver un mari, avoir des enfants, mourir... Que m'importait le reste ? Je ne suis qu'une minuscule poussière dans le vide astral. Je ne compte pas, mon nom ne sera jamais sur toutes les lèvres. Je ne le désire pas. C'est comme si je n'existais pas. Je ne veux pas voir vos visages désapprobateurs : "Encore une histoire qui exprime la douleur d'une gamine". Non, encore une fois, on ne me distingue pas. Mais je voudrais exprimer ma souffrance... Une première et une dernière fois : exister à travers cet article, que personne ne lira.


Commencement

En 5e, j'étais une petite fille timide, qui n'osait pas s'intégrer à sa classe, mais qui désirait ô! Combien que la classe s'intègre à elle. Je mangeais pour tromper mon ennui, et c'est comme ça que ma passion des livres est née. Je voudrais aborder plusieurs aspects de ma maladie, ouvrir des débats, mais il me faudrait plus qu'une seule vie, courte et triste pour connaître vos avis, à tous.
Avec mes livres est née une furieuse envie de grignoter, grignoter, grignoter. Je suis un esprit trop faible pour pouvoir résister à ce caprice. Encore au début, ce n'était pas bien grave, car mon estomac n'avait pas encore pris la place number one. Je grignotais, mais seulement quand j'étais seule chez moi. Cela n'arrivait pas souvent ! Heureusement, car sinon je serais dans un état pire que maintenant.
Quand ma mère a commencé à travailler, je me suis retrouvée la plupart du temps seule avec moi-même, chez moi. Pour me dégager de mon stress, je me suis remise à ronger, à ronger. Mon cas s'est aggravé petit à petit, sans que je m'en rende compte.
Mes amies [parce que j'en ai : p ] m'ont traitée d'anorexique, mais pour elles, la définition se limite àje-ne-mange-rien-et-je-vais-finir-dans-un-hôpital-psychiatrique-pour-folles. Je sais que je ne mange pas beaucoup, mais elles ne savent pas de quoi je souffre réellement.


Ptite explication

La boulimie est en fait une maladie autant mentale que physique. On parle fréquemment de gens, malades, qui ne mangent rien, car ils n'arrivent pas à avaler quelque chose. Les boulimiques, eux sont malades, malades de vouloir ressembler au modèle je-suis-fine-avec-une-énorme-poitrine. Finalement, à la fin, nous sommes traité (e) s comme des squelettes, des morts-vivants. J'ai récemment appris que la chair était, pour les scientifique, des couches et des couches de graisses. Mes amies se sont tournées vers moi en espérant que je n'essaierais pas de me mutiler en entendant cette magnifique nouvelle ! Non, je suis malade, mais pas folle [en tout cas, je l'espère]. Alors, je ne prendrais pas un bain de sels corrosifs pour ressembler à un tas d'os et de muscles qui marche.


Fin

Maintenant, quelques membres de FJ [Merci à eux] m'ont conseillée d'en ... Parler. J'en ai peur. Pourquoi, me demanderez-vous. J'ai peur qu'on ne me prenne pas au sérieux, après tout, pourquoi est-ce qu'on se soucierait d'une gamine de 13 ans, qui n'a en fait pas de problème. Non ! Elle risque juste devenir folle. C'est vrai, je ne suis qu'un minuscule atome dans L'Eternité, dans L'Infini, et je redeviendrais un jour à la poussière. Mais c'est ma vie : peut-être serais-je assez forte pour m'en sortir sans que mes parents se saignent à mort pour m'offrir untraitement ? Je l'aurais fait si mes parents roulaient sur l'or.
Désolée de décevoir certains, mais j'ai pris ma décision, je n'en parlerai pas, car mes amies me traitent [déjà] de folle quand je leur dis que j'ai un [enfin... Plusieurs] problème(s), alors mes parents ! Ils ont déjà assez de problèmes comme ça : /
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (8)
Re: Je suis tombée
Posté par pinkliberty le 25/05/2008 18:11:14
mais si elle fait ça elle sera pas guerie, on peut pas toujours faire comme ça... regarde toi ambre, est-ce que tu es guérie? nan tu ne l'es pas, c'est pire, pire qu'avant et tu me l'as dit toi même tu te noie...
Re: Je suis tombée
Posté par bisounours503 le 06/04/2007 11:20:21
il faut que tu rencontre de vrai amis qui t'apporteront seulement de l'amour et aucun jugement et là tu pourra reporter ta boulimie sur eux c'est à dire t'enpifrer de leur amour... c'est ce que je fait
Re: Je suis tombée
Posté par dixa le 15/09/2006 18:41:40
Je suis extrêmement touchée par vos commentaires ! Je voudrais vous remercier pour les messages que vous avez postés, le temps que vous avez perdu en vous préoccupant de moi.

[désolée pour les fautes de frappe]

Je sais que je dois en parler...mais je vais mieux, no stress !
Comme je l'ai déjà dit à plusieurs personnes, mes amies sont un véritable soutien pour moi. Je le sais, elle me le prouvent quotidiennement, ou en tout cas deux d'entre elles. Je crois qu'elles ne se rendent pas compte de l'ampleur des dégâts, sinon elles auraient réagi, j'en suis certaine.

(Et petite parenthèse : vu que j'ai sauté une classe, mes amies sont plus âgées que moi : elles ont toutes 15 ans.)

Je suis vraiment au bord des larmes, je n'arrive presque pas à taper sur le clavier...merci, du fond du coeur.

[Une page du livre de ma vie s'est refermée, une autre s'ouvre : croquons la vie !]
Re: Je suis tombée
Posté par 7iris le 13/09/2006 22:21:28
J'ai été émue par ce que tu écris. Je n'ai qu'un seul conseil à te donner : parle-rn, à une amie, un prof en qui tu as confiance, la grande soeur d'une copine, une conseillère d'orientation-psychologue...Mais parle-en.
Personne n'est assez fort pour rester avec cette maladie tout seul, en gardant tout pour soi. Ce secret te détruira à petit feu, peu à peu tu ne penseras plus qu'à ça et plus rien n'auras d'importance à part ça, même plus tes amies...
La seule solution est de te confier à un docteur qui pourra juger de ta situation et te soigner. Tu verras, la première fois ça va peut-être te faire drôle, mais ensuite tu te rendras très vite compte que cela fait du bien de se libérer de tout ça.
Et ne t'inquiètes pas pour l'argent que ça va coûter, si tu vas voir un médecin, ce sera remboursé presque intégralement par la sécurité sociale, de même pour un psychologue ou un psychothérapeute si c'est le médecin qui t'envoie.
En tout cas, fais le vite car au plus vite tu te fais aider, au plus ce sera facile ^pour toi de t'en sortir et cette période de ta vie ne sera plus qu'un mauvais souvenir. Ne laisses pas cette situation s'envenimer, ça ne peut devenir que plus grave et désagréable.
Voilà, j'espère avoir pu t'aider, si tu veux discuter n'hésites pas ! et Bon courage !
Re: Je suis tombée
Posté par homeostasie le 13/09/2006 19:46:32
Bonsoir.. Tout d'abord je voudrais que tu m'expliques qqchose ? Qui sont donc ces nanas qui se disent être tes amies ? Franchement je veux pas leur cracher à la figure mais elles n'ont rien compris.. IL faut qu'elles revoi leur conception de l'amitié.. Tu as besoin d'elles , tu le sais.. Il faut absolument qu'elles changent de comportement.. IL faut qu'elles t'aident, qu'elles te soutiennent.. Stp, fais qqchose pour qu'elles arretent de te prendre pour une folle !

Dixa.. tu n'est ni folle, ni un simple petit grain de poussière qui ne sert a rien.. Je ne te connais pas mais pour une fille de 13 ans tu m'as l'air d'avoir compris bcp de chose sur la vie.. Bats toi.. Tu as surement des centaines de choses a donner et a recevoir.. Le monde est immense, oui. Et parfois on se sent tt petit.. Mais il y a des gens qui on besoin de toi.. Je vais pas te jouer le sénario émotion mais...... tes parents Dixa.. :-'

Et puis le monde est à toi la miss ! :-) apprends donc a lui sourire.. Tu vaux mieux que bcp de gens tu sais.. Et puis il te reste tellement de chose a voir..

Ecoute tu ne veux peut-être pas discuter avec des gens qui, tu le pense, porteraient un jugement négatif sur toi... Mais si tu as la moindre envie de parler ( parler c'est déja bcp crois moi ) je te laisse mon adresse MSN: homeostasie_942@hotmail.fr

Pense que y'a des gens qui t'entoure et te soutienne.. Bon courage a toi.. Et surtt bats toi.. Tu n'est pas faible c'est les autres qui t'ont rendu comme ça..

charlotte...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (8)
L'auteur : L i n e *
24 ans, France.
Publié le 11 septembre 2006
Modifié le 02 octobre 2006
Lu 963 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲