FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Je t'aime à la haine

Je t'aime à la haine... Le prix d'un pardon... Dans l'urgence, dans cet article je présente quelques textes que j'ai écrits il y a peu de temps...


Tu sais, tu représentés beaucoup pour moi, surement trop. Chaque jour était un feu d'artifice, mes yeux étincelle devant chacune de tes mèches explosives. Finalement tu n'as été que la pyrowoman d'un coeur pendant un temps et tu l'as fait exploser à l'image de ton métier... Un compte à rebours avec pour horloge, le mensonge et la trahison... Tic tac Tic tac, Un, je te quitte, d'une haleine fraîche, pour une fin en seulement 3 calories, pardons 3 mots. Non ce sont bien des calories, aujourd'hui elles me pèsent... Tu n'as jamais fait les tâches ménagère, pourtant tu as su me balayer, moi et notre histoire, comme de vulgaires poussières...


ça fait 4 mois maintenant ! Toi qui me reprochais tellement de ne pas me souvenir du jour de notre rencontre, Ironique non ? Je me souviens très bien du dernier. J'aurais pu t'insulter, mais je suis fairplay, j'ai perdu, disons que tu ne m'a pas aidé, tu ne nous a pas aidé !


Voilà pourquoi AUjourd'hui, je t'aime à la haine ! Tu sais, enfin tu t'imagines, bien que de loin, je garde un oeil sur toi, non je ne suis pas ton ange, la preuve en est que je possède encore mes parties génitales... Il apparaitrait que tu as refait ta vie, j'ai se sourire narquois, croit moi. Un chien reste un chien, il en va de paire pour une chienne. Tu valais de l'or à mes yeux, finalement, tu n'étais que cette pie voleuse aux idées mercantile, défilant sous des parure plus qu'attirante... Mon seul et unique remords à l'heure actuelle, n'est pas celui de ne pas avoir pu me venger, bien au contraire, je déteste devoir me venger, car il indique une erreur de ma par... Je disais donc mon seul et unique regret est celui d'avoir eu à te connaitre...

Je t'aime à la haine...


Le prix d'un pardon...

Assis sur le siège létal de mes pensées, comparable, a la chaise electrique, les connections synaptique s'active, et le virus, est de nouveau présent.
Quelques flash-back, une odeur de souffre, le vent soufle, les branches des arbres sont mouvantes et forment une danse accompagnées de la feuilles d'automne qui tombe...
Le prix d'un pardon, distribuer l'amour, me rend inéxorablement, plus pauvres, et plus riches de sentiments. Une sorte de contradiction à laquel on ne réponds pas en une soirée.
Un mauvais investissement et le banquier vous met sur la paille. On peut courir dans les champs du bonheur, on peut aussi y marcher, certains nagent dedans, pour nous, des flotteurs cérébrales, nous empèches, de s'y aventurer,, gonflé à l'hélium, la gravitée de nos actes nous ramène toujours sur terre.
Ah, ce fameux newton et ces paumier, une loi phisique, cupidon, joue à guillaume Tell, ne manque jamais la pomme, mais toujours le coeurs.


Dans l'urgence

C'est aujourd'hui, dans l'urgence, que je m'adresse à vous, avant que l'unique chapitre de notre vie soit tourné,
Il nous faut nous doter de résolution, c'est la, l'antidote à tous, à tout vos maux, par vos mots.
Exprimez vous, faites l'effort de l'élan de créativité, croyez moi mais surtout croyez en votre personne,
vous déplacerez des montagnes. N'abandonnez jamais. Chaque jour qui passe, vous offre une multitude de choix, faites le bon,
semez des aujourd'hui les graines du bonheur pour donner vie à l'abre de la sagesse. Arracher, détérrer, les mauvaise herbe de la
médisance a votre sujet, que sont la haine ou la fausseté, ne les laissez pas vous gacher votre terre, votre corps, n'essayer pas non plus de les bruler pour les oublier, NON ! Nourrisez vous en ! Utilisez le telle le fumier pour nourir votre esprit, votre terrain. Malgré cette
semance du droit chemin, votre chemin sera tout de même parsemé de ces embuche que sont la colère des éléments, faites face, ne vous découragé jamais,...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Re: Je t'aime à la haine
Posté par tigesse le 18/06/2008 18:43:56
Je me retrouve parfaitement dans ton texte, dont la ressemblance avec mon histoire m'a fait froid dans le dos et chaud au cœur...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
L'auteur : Declare Nothing to
30 ans, Toulouse (France).
Publié le 18 décembre 2007
Modifié le 20 novembre 2007
Lu 1 019 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143